04/11/2008 08:01

SPECIAL USA: Les sondages sont-ils vraiment fiables ?

S'il fallait se fier aux sondages, l'issue de l'élection présidentielle américaine ne ferait aucun doute. Les quelque 200 sondages publiés au cours des six dernières semaines donnent tous le démocrate Barack Obama vainqueur.

Pourtant, à 24 heures du scrutin, personne ne se hasarde, y compris dans le camp démocrate, à dire que les jeux sont faits.

Les sondages publiés dimanche confirmaient ceux des jours précédents. M. Obama, premier candidat noir aux portes de la Maison Blanche, était crédité d'une avance de 5 à 9 points selon les différents instituts. Le site spécialisé indépendant RealClearPolitics (RCP), qui réalise une moyenne des sondages publiés, accordait un avantage de plus de 6 points au candidat démocrate.

Cependant plusieurs facteurs viennent tempérer les pronostics des sondages.

Il y a d'abord la complexité du mode de scrutin américain. L'élection présidentielle se joue moins au niveau national que dans chacun des 50 Etats. Un candidat peut gagner le vote populaire et perdre la Maison Blanche. Cette mésaventure est arrivée en 2000 au démocrate Al Gore qui a perdu la présidentielle face à George W. Bush alors qu'il avait rassemblé plus de suffrages que son adversaire.

Si un candidat gagne, même d'un cheveu, dans une poignée d'Etats clefs, il peut faire la différence en remportant tous les grands électeurs de ces Etats. C'est ce que vise le républicain John McCain en jetant toutes ses forces dans des Etats comme l'Ohio et la Pennsylvanie qui comptent à eux seuls 41 grands électeurs. Il y a au total 538 grands électeurs et il en faut au moins 270 pour être élu président.

Une autre inconnue se réfère au célèbre "effet Bradley", du nom de Tom Bradley, l'ancien maire noir de Los Angeles qui perdit à la surprise générale l'élection au poste de gouverneur de Californie en 1982 en raison de la couleur de sa peau. Une partie des sondés n'oseraient pas avouer qu'en aucune circonstance ils ne voteraient pas pour un Noir et tromperaient ainsi les instituts de sondages. Beaucoup d'experts doutent cependant de l'existence même de l'"effet Bradley" et soulignent que l'opinion a évolué depuis le début des années 80.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Emir44
5/novembre/2008 - 12h13

Ces sondages-là avaient raison. Trop d'avance le mec ! :)

Portrait de Quasis
5/novembre/2008 - 05h05

C'est fait, a 5H ce matin, Obama est président des USA.
A lui d'écrire l'histoire de son pays a présent :)

Portrait de gbraeme71
4/novembre/2008 - 22h43

Peu importe qui gagnera demain matin, de McCain ou d'Obama, le nouveau Président des USA devra affronter une sacré situation tant politique qu'économique (laissée par son "illustre" prédécesseur) et il aura intérêt à se retrousser les manches et très rapidement car il sera attendu au tournant!
Ce qui m'a surpis dans ces élections, c'est le parti pris pro-Obama affiché de manière ostentatoire par les médias et les politiques.
Ok, je sais qu'en France, on a tendance à préféré le candidat démocrate et ce depuis pas mal de temps et ce quelque soit sa tendance politique. Mais dans une élection caractérisée par le bipartisme tel qu'aux USA, en France et en GB, pour ne citer qu'eux, ), il y a 2 partis et donc 2 candidats et même plus (mai bon pour l'exemple, on va s'arrêter à deux). Or la presse et les journalistes dans leur ensemble n'ont eu d'yeux que pour Obama, plus charismatique, plus jeune (et qui est plus photogénique que son adversaire, âgé et handicapé! Et les programmes politiques dans tout cela?! Passés au second plan alors que c'est tout de même le plus important, au final...et bien non, pas en France! D'ailleurs, pensez-vos réellement qu'en France, un homme/une femme noir ou maghrébin est une chance d'être porté au pouvoir? La réponse est simple, NON!
D'ailleurs, les rares journalistes qui y font référence, déclarent qu'hormis quelques sujets (la guerre en Irak, les impôts), les programmes ne sont pas si éloignés que cela!
De toute façon, entre les promesses de campagne et les décisions prises quand on affronte la réalité, il y a un sacré fossé! La population noire ne sera pas mieux traitée parce qu'un Président métis est à la Maison Blanche! La criminalité et la pauvreté touchera toujours en premier cette population et le risque sera de voir le fossé racial se creuser d'avantage alors qu'il aurait dû prendrele chemin inverse!! Et je ne parle pas des riques d'assassinat avec lesquels Obama et sa famille devra vivre pdt 4 années!
Quant à McCain, s'il est élu et tient les 4 ans e la mandature, il restera dans la même ligne guerrière que Bush, on attaque sur tous les front en espérant faire assez pur pour ne pas avoir à subir le retour de bâton!
Voilà. Donc que le meilleur gagne!

Portrait de Haltocon
4/novembre/2008 - 20h14

C'est du grand n'importe quoi cette reflexion.... on est pas en train de parler des résultats de la Starnak... on parle d'un des pays les plus puissants du monde...

McCain qui gagne (et surtout l'horrible Sarah Palin) aurait des conséquences assez graves pour les pays du monde... 8 ans de cow-boy débile ne t'ont pas suffit???

Moi je me fous que les journalistes aient raison ou pas, que certains prédisent la victoire d'Obama ou pas... j'aimerai autant le moins pire des deux...

On parle de choses graves pas d'un jeu ("he ben moi je veux voir leurs mines déconfites") ... On atteint parfois des profondeurs de débilité

Portrait de FAITS DIVERS
4/novembre/2008 - 20h13

Tout à fait d'accord avec tous tes commentaires mais l'écart entre Bush/Gore se parlait en milliers de personnes alors que pour cette élection on parlerait de millions de personnes -
trop voyant comme truquage pour le coup et parallèlement ne pourra qu'engendrer la colère du monde entier .... pas possible pour cette élection ....

j'espère me tromper car sinon je ne verrais aucune différence avec les dictateurs des pays d'Afrique noire dont nous nous permettons de montrer du doigt avec horreur ....

Portrait de Anakin_skywalker
4/novembre/2008 - 20h07

Je te rappelle que le systeme de vote US n'est pas du tout le meme que le notre...Donc rien a voir dans la descption

Portrait de Cacao19
4/novembre/2008 - 19h25


Y'en avait pas mal qui donnaient Matthias gagnant aussi, alors fiable ou pas fiable finalement ? :mrgreen:

Je pense qu'il faut les prendre en compte mais ne surtout pas y voir une verité absolue.

Portrait de Anakin_skywalker
4/novembre/2008 - 19h09

Les sondages ne servent a rien pou l'election US...Leur systeme de vote n'est pas du tout le meme que le notre...Nous on vote diectement pour le President, eux non...Donc bon faire gaffe aux sondages pur leur election...

Apres Nicky56, vouloir la defaite de Obama a cause des propension des journalistes Francais, je trouve ca dommage...Le probmeme si jamais Mc Cain passe, et je vais te le dire clairement et nettement sans vouloir faire peur aux gens, mais on risque d'aller tout droit vers une 3eme guerre Mondiale, vue qu'il n'a jamais cacher son desir de bombarder l'IRan...Donc bon...Puis Obama est plus charismatique que ce vieux de 70 ans...

Portrait de Nicky56
4/novembre/2008 - 19h03

Si seulement Obama pouvait perdre, je n'ai rien contre lui, mais la propension des journalistes et politiques français de tous voter Obama m'énerve au plus haut point et je serai ravi de voir leurs mines déconfites. Ceux sont les américains et pas les français qui votent!!

Portrait de ctv001
4/novembre/2008 - 18h58

:oops: :oops:

Ma marge de la totalité des sondages politiques est de 6% ! (on fait une moyenne avec +/- 3%).

De plus, un phénomène comparable à celui de notre élection présidentielle de 2002 est possible. Les personnes interrogées ne dévoilent généralement pas un anti-vote à connotation raciste.
Ainsi, au lieu des 12% attendus (premier tour) Le Pen avait réussi à approcher les 18% (second tour).

On retrouve ce fameux écart de 6%.

En clair, la plupart des sondages américains publiés n'évoquent pas un écart supérieur à 6%.

Il existe un risque réel de presque égalité avec scandale comparable à la première élection Bush/Gore.

Bush avec moins de voix que son adversaire, a été élu !

:oops:

Portrait de Emir44
4/novembre/2008 - 17h48

Je vote pour les frites Mc Cain et pour le Potus B Obama.
J'ai bon là ? :roll: :p :lol:

Portrait de eivlys
4/novembre/2008 - 17h26

Il y a toujours un marge d'erreur dans les sondages:!: Les ex. 1000 sondées n'egalent jamais tous les gens qui votent.

Portrait de helenou18
4/novembre/2008 - 17h22

Franchement, je m'en fiche, mais je vois Obama Président, et le contraire me surprendrait vraiment. Mais aprés tout, ça n'est pas nos oignons. :D ;)

Portrait de seb33
4/novembre/2008 - 17h22

Méfions-nous des sondages. On leur fait dire ce que l'on veut et beaucoup de démocrates n'osent pas dire qu'ils ne voteront pas pour un "noir". Et puis il y a déjà apparement des problèmes avec les machines à voter électroniques où il serait impossible de voter pour Obama!
Ca me rappelle quelque chose...

Portrait de jersit
4/novembre/2008 - 17h16

Cela ne veut absolument rien dire Malheuresement, le racisme aux USA est très important et certaines personnes, m'm d'accord avec les idées d'Obama, ne voteront pas pour lui.

Portrait de Pétacinne
4/novembre/2008 - 17h12

les sondages donnent des tendances et les 200 derniers sondages effectués donne obama vainqueur!obama est certain de l'emporter!

Les plus vus