03/11/2008 14:06

Un an de prison ferme pour le PDG de Skyrock

Le PDG de Skyrock, Pierre Bellanger, a été reconnu coupable lundi d'avoir corrompu une mineure, avec laquelle il avait eu une relation en 1999-2000, et condamné à 4 ans d'emprisonnement dont 3 ans avec sursis par le tribunal correctionnel de Paris. Ses avocats ont immédiatement annoncé à l'AFP leur intention de faire appel, jugeant la condamnation "ahurissante".

Une peine d'un an avec sursis avait été requise le 6 octobre lors du procès devant la 15e chambre correctionnelle. Pierre Bellanger, absent à l'énoncé du jugement, a également été condamné à 15.000 euros d'amende et à verser un euro de dommages et intérêts à Laetitia, sa victime, âgée de 17 ans à l'époque des faits. L'accusation reprochait à l'homme de radio d'avoir "favorisé la corruption" de cette adolescente "en l'initiant à diverses formes de sexualité, notamment de groupe, homosexuelle ou sado-masochiste, y compris avec la participation de sa soeur aînée".

A l'audience, le procureur avait estimé que M. Bellanger avait bien "dévoyé" la jeune fille, qui "en huit mois a appris ce que d'autres mettent 30 ans à découvrir". Il avait stigmatisé "une recherche de la minorité, et encore plus de la virginité", se contentant toutefois de réclamer un an avec sursis.

Le PDG de Skyrock a toujours nié les faits reprochés, affirmant que Laetitia était consentante. Il a contesté avoir joué pour un groupe de femmes le rôle de "gourou" que lui prêtait l'accusation. Pierre Bellanger et sa victime s'étaient rencontrés fin 1999, par l'intermédiaire de la soeur de Laetitia, Emmanuelle, 19 ans, qui vivait avec le fondateur de Skyrock et deux autres femmes dans un appartement parisien.

Le 6 octobre, Laetitia, aujourd'hui âgée de 26 ans, avait expliqué avoir accepté de lui offrir sa virginité car elle était "subjuguée", "fascinée" par lui. Elle était alors devenue membre d'un groupe au mode de vie très particulier, avec veillées spirituelles, jeûnes, relations sexuelles parfois multiples, obligation d'écrire un journal intime très codifié contrôlé régulièrement par le "maître", en l'occurrence Pierre Bellanger.

Laetitia avait porté plainte trois ans après les faits en estimant avoir été "manipulée" et "humiliée". "C'est ahurissant, c'est du jamais vu", ont réagi lundi après le jugement les avocats de M. Bellanger, Mes William Bourdon et Frédérique Baulieu, estimant que le délit n'était pas constitué.

"Il y avait consentement (dans cette relation) et on considère que la majorité sexuelle est à 15 ans. Le comportement n'est pas répréhensible au regard de l'âge de la plaignante", ont assuré les deux avocats.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de JPEG
4/novembre/2008 - 22h55


Quelle est l'utilité de recopier toute l'info?.....

:?:

Portrait de Triumphbike
4/novembre/2008 - 19h12

on nage en plein délire sectaire :|

Portrait de Elfy
4/novembre/2008 - 15h40

:arrow: Rappel : Les commentaires à caractère racistes sont interdits et passibles de poursuites judiciaires ! Le commentaire a été modéré et signalé.

Ps : au lieu de vous indigner sur le topic en reprenant et propageant le commentaire signalez le nous par mp afin que nous puissions intervenir au plus vite. Merci.

Portrait de JPEG
4/novembre/2008 - 14h14


Nos avis ne sont pas opposés en effet. Mais les règles sont nécessaires car ce qui est "bien" pour moi ne le sera pas forcément pour toi.
A titre d'exemple, un pédophile ne se sent pas coupable de son attirance pour les enfants.
Les partouzes ne sont pas considérées illégales, les "tournantes" oui. La loi les différencie par la notion de consentement. La "bonne" (... ironique de ma part ) morale réprouve les deux.
And so one....

Portrait de georgia
4/novembre/2008 - 13h58

je ne suis pas anti-loi ni anti-règles, bien sûr que non; pour moi, dans ce cas, il y a forcément une notion de morale (et en terme de sexualité, les idées de morale sont sous-tendues par la question religieuse, de façon implicite) dans les normes admises de "ce qui est bien", "ce qui est mal", ce qu'on ne doit pas connaître à 17 ans, "ce qu'on doit mettre 30 ans à découvrir"
Mais je crois que sur le fond, on n'a pas des avis si divergents...

Portrait de JPEG
4/novembre/2008 - 13h49


Je ne suis pas du tout légaliste mais les normes sont nécéssaires dès l'instant où l'on vit en communauté. Et je préfère nettement qu'elles soient républicaines plutôt que religieuses. Au moins les 1ères évoluent.
A chacun après de s'exposer ou non à la transgression, sachant les risques encourus.

Portrait de georgia
4/novembre/2008 - 13h40

:D alors je me suis mal exprimée! nous sommes d'accord, c'est la morale du juge qui est en cause ici, et c'est ça que je trouve choquant.
Mais en effet, j'ai bcp de mal avec les normes pour catégoriser ou pire les normes qui définissent des catégories (des cases) dans lesquelles il aut absolument rentrer...

Portrait de JPEG
4/novembre/2008 - 13h31


Mon propos originel répondait à ce que tu n'admettais pas voir placer les gens dans des cases. Ben si il faut des normes pour cadrer, qu'on appelle "lois".
En l'occurence le juge n'est pas hors la loi puisqu'il peut décider d'appliquer une peine plus lourde que celle réclamée en restant dans la fourchette prévue.
C'est la "morale" du juge qui est en cause ici, d'accord, mais pas du tout celle de la société comme tu sous-entendais au début.

Portrait de georgia
4/novembre/2008 - 13h14

ce jugement semble s'appuyer sur une appréciation en terme de morale de la situation, avec une peine largement au delà du réquisitoire du procureur qui avait requis un an avec sursis:
"A l'audience, le procureur avait estimé que M. Bellanger avait bien "dévoyé" la jeune fille, qui "en huit mois a appris ce que d'autres mettent 30 ans à découvrir". Il avait stigmatisé "une recherche de la minorité, et encore plus de la virginité", se contentant toutefois de réclamer un an avec sursis.

si on raisonne en terme de législation , il n'y a pas à faire de rq de ce genre; si on codifie les choses, on arrive à: un acte répréhensible = une peine définie par la loi (ds une fourchette admise), ça n'est pas le cas ici...

Portrait de JPEG
4/novembre/2008 - 12h59


Il ne s'agit pas de morale mais de législation, nuance....

Portrait de planet claire
4/novembre/2008 - 11h20

Pas de sympathie spéciale pour ce monsieur et encore moins pour sa radio mais c'est vrai que c'est strange comme condamnation.. j'espère que cette greluche qui a voulu jouer les grandes et a bien profité du fric de Bellanger va être débouté en appel.

Portrait de Oggy
4/novembre/2008 - 10h56

D'accord avec toi Jarod, moi aussi j'aime Skyrock, je l'écoute tous les matins! Romano, il est trop marrant!!;)

Portrait de georgia
4/novembre/2008 - 09h49

oh oui, la norme MORALE en matière sexuelle (qui reste encore, à l'heure actuelle, le plus grand des tabous, le plus difficile à transgresser), c'est con...hein?

Portrait de Juhll
4/novembre/2008 - 08h28

Ils pourraient pas tant qu'à faire fermer définitivement cette radio immonde ????

Portrait de Triumphbike
4/novembre/2008 - 08h12

50 ans en décembre

Portrait de thisisreal
4/novembre/2008 - 07h07

1 an c'est pas cher payé, consentente ou non, on ne déprave pas une mineure, c'est ahurissant de la part d'un homme avec cette position.

Portrait de LE NIORTAIS
4/novembre/2008 - 05h51

:arrow: il a quel âge lui:?:

Portrait de lordvalentin
4/novembre/2008 - 04h24

Je suis déçu...
J'ai cru deux secondes que Pierre Bellanger venait d'être condamné pour gestion catastrophique de sa radio !
Mais non, c'est encore une histoire de cul qui tourne mal :
Une mineure, majeure sexuelle, découvre 6 ans plus tard qu'elle n'était pas consentante, à quelques mois de ses 18 ans, pour partouzer, en compagnie de sa soeur majeure, avec le boss et toutes les petites frappes, pardon rappeurs, qui squattent cette station FM.

Bref un fait divers sordide.

Mais pourquoi ça ne m'étonne pas que ça se passe autour de Skyrock qui a tout sacrifié au populisme banlieusard et son cortège de sexe, drogue et bling ?
Cherchez pas le rock, ça fait des années qu'il a été remplacé par les tournantes...

Portrait de JPEG
4/novembre/2008 - 01h07


Ca c'est l'excuse habituelle du type qui grille un feu rouge et qui se fait gauler. Son argument est de dire "c'est con de s'arrêter à ce feu, il est 3h du matin et il n'y a aucune voiture qui arrive sur le carrefour"..... Ben oui dans toute société il faut fixer des normes, c'est con hein?

Portrait de jevoistout
3/novembre/2008 - 23h24

et le micro il le metait ou ? :shock:

Portrait de Jajay
3/novembre/2008 - 22h43

La radio est comme son PDG, en total déroutte !

Portrait de khyrian13
3/novembre/2008 - 22h24

Je me demandes qui est coupable dans l'histoire. Un mec qui veut se faire une jeune ou une jeune qu'acceptes de faire des trucs SM et lesbiennes avec sa soeur contre de l'argent? Tel est la question :mrgreen:

Portrait de sainthomas
3/novembre/2008 - 22h23

je ne sais pas ce que l'on a droit de commenter sans être censuré alors je vais à l'evidence :
-ce Monsieur n'a que ce qu'il mérite eu egard à sa position sociale et à son education qui aurait du lui eviter de pareils perversions morales vis à vis d'une personne mineur ( le reste ne regarde que lui)
-il existe un site internet qui comprend des millions d'internautes dont la moyenne d'âge est de 14 ou 15 ans ( de mémoire) , rassurant !!

Portrait de Zalrys
3/novembre/2008 - 22h05

c'est pas le ft qu'il ait eu des relation sexuelle avec une mineur de 17 ans qui pose pb, c tt le contexte autour, manipulation; etc etc il a profité d'un état d faiblesse et a mon avis il aurait été aussi condamné si il avai agi ainsi avec une adulte. Il la completement manipulé, il avait une influence très forte sur elle. c'était limite de maltraitance.
N'oublions pas que le viol entre époux existe, je pense que je juge s'est surtout fondé sur les cinrconstances de l'affaire.

Portrait de luc21
3/novembre/2008 - 21h34


C'est bien ça (pas d'avoir eu des relations sexuelles à plusieurs ou SM, ça c'est leur vie, je m'en fous !)

Portrait de luc21
3/novembre/2008 - 21h19

Pour info (extrait du site de l'express) puis après continue de parler de gamines hypocrites ou chadasses :

"Selon une dépêche de l'AFP, daté d'hier, une peine d'un an de prison avec sursis a été requise devant le tribunal correctionnel de Paris à l'encontre du président de Skyrock, Pierre Bellanger, soupçonné d'avoir manipulé et "corrompu" une jeune fille de 17 ans.
Les faits remontent à la fin 1999. Emmanuelle, 19 ans, vit une "polygamie choisie" avec Pierre Bellanger et deux autres femmes dans un appartement parisien. Elle présente alors à son amant sa soeur de 17 ans, Laetitia, et lui "offre sa virginité".

"Fascinée" et "subjuguée" par le quadragénaire, mise en confiance par les autres concubines, Laetitia finit par accepter ces relations sexuelles. "J'étais paralysée. Je me suis laissée faire", a-t-elle témoigné lundi, la voix brisée. Dès lors, elle devient membre du groupe d'"Halcyon". Elle y demeurera huit mois, avant d'en être exclue parce qu'elle avait rencontré un autre homme.

C'est seulement trois ans plus tard qu'elle porte plainte après, dit-elle, avoir pris conscience d'avoir été "manipulée" et "humiliée" La jeune femme, une jolie brune aux cheveux longs, raconte alors au juge d'instruction le mode de vie très particulier qui règnait à "Halcyon": veillées spirituelles, jeûnes, relations sexuelles parfois multiples, obligation d'écrire un journal intime très codifié mettant en scène "l'Ame", "l'Ego" et "la Bête" et contrôlé régulièrement par le "maître", sanctions quand on ne respecte pas les rites (de la douche glacée aux expositions nues sur le balcon, en passant par les excuses nues et à genoux)."

Portrait de luc21
3/novembre/2008 - 21h09


C'est quoi "des limites mais justifiées" ? A te lire, j'ai plutôt l'impression que tu ne mets pas de limites ..... du moment où il y a soi- disant "consentement" (même qd il y a manifestement une relation asymétrique)

Portrait de georgia
3/novembre/2008 - 20h35

:shock: comme si les ados n'avaient pas de sexualité, comme si une fille de 20 ans n'était pas manipulable, comme si une fille de 16ans n'avait pas assez de maturité pour gérer sa vie...
ça n'est pas une question d'âge la maturité: certains le sont à 15ans et d'autres ne le sont pas à 25ans
Vouloir à tout prix ranger les gens dans des cases, avec ce qu'on peut/ne peut pas, doit/ne doit pas faire à un âge donné ... c'est con

Portrait de Maya13
3/novembre/2008 - 20h20

13 à 17 ans, voir moins si ça continue comme ça... :roll: :roll: :roll:

Portrait de COMA Tina
3/novembre/2008 - 20h20

;)

Les plus vus