30/10/2008 16:18

Le SNJ-CGT appelle les journalistes à manifester le 5 Nov.

Le SNJ-CGT a invité jeudi les journalistes à manifester mercredi 5 novembre dans le cadre de l'appel de la Fédération européenne des journalistes (FEJ) qui entend marquer son "exigence d'un journalisme de qualité au service des concitoyens".

Dans un communiqué, le SNJ-CGT, qui veut "s'opposer aux projets liberticides de Sarkozy et consorts et annoncer son initiative d'organiser de +vrais Etats généraux de l'information+", a appelé à un rassemblement devant l'Agence France Presse, place de la Bourse entre midi et 15h00.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Moony
31/octobre/2008 - 15h12


+1
Et je dirais même pire que ça. Combien de personne va s'intéresser aujourd'hui à une analyse économique ou même politique? Combien de personne va préférer aller lire (et s'ils lisent c'est déjà un moindre mal) le dernier fait divers sensationnel ?

Encore une fois les journaux sont régis par un système économique : il leur faut vendre. Et quand on veut vendre, on produit ce que le consommateur est susceptible d'acheter.

Il suffit de regarder l'augmentation de la proportion dédiée aux images dans les journaux. Moins de texte et plus d'image. De la télé écrite en somme.

Ce qui me gène, c'est qu'au autant je comprend le message de la FEJ autant que le SNJ se rapproprie cela pour le ramener à un niveau bassement politique et anti-sarkozy, ça me saoule.

Portrait de noelletess
30/octobre/2008 - 19h15


Dans quel pays de bisounours vivez-vous ? Ils sont à 82% à gauche et passent leur temps à essayer d'influencer les masses.
Ils y arrivent d'ailleurs, lorsque l'on lit certains commentaires contre Nicolas SARKOZY qui ne leur a pourtant rien fait personnellement.

Portrait de blogger
30/octobre/2008 - 18h44

La liberté est bien trop sérieuse pour la confier à des journalistes !
Ils ne défendent que leurs intérêts, leurs avantages, pas la liberté d'expression. Quant à la qualité de leurs informations, elle dépend d'où ils la prennent : Reuters ou Scooppeople... Encore faut-il qu'ils arrivent à les recopier ou à les lire correctement... :mrgreen:

Portrait de mazou
30/octobre/2008 - 18h31

:idea: Il faut saluer la VIGILANCE des journalistes !
Certes, tous ne sont pas parfaits, loin de là, mais leur liberté d'expression est garante de NOS libertés !!!
Nous devrions nous réjouir qu'ils défendent la QUALITE de l'information ! ;)

Portrait de Zorro Pointé
30/octobre/2008 - 18h08

"le SNJ-CGT, qui veut s'opposer aux projets liberticides de Sarkozy et consorts"

si ca c'est pas du marie ségo tout craché...:mrgreen:

Portrait de bonbeck
30/octobre/2008 - 17h45

même s'ils sont français ????? on doit donc courber l'échine et dire "amen" à tout ?? drôle de mentalité !! dans la vie, on doit se battre !!

Portrait de bonbeck
30/octobre/2008 - 17h40

+5 !!!!!!!!!!!!!

Portrait de dadouronron
30/octobre/2008 - 17h30

Oui mais ça mon pauv' Pechu, les gens comme poildur ont un peu de mal à le comprendre...

Portrait de bonbeck
30/octobre/2008 - 17h28

parce que toi et tes attaques dans l'autre sens , c'est du "pipi de chat" ???

Portrait de jacques123soleil
30/octobre/2008 - 17h09

Et tu as envie que l'on te félicite pour avoir "le courage" de vivre dans un pays dictatorial ??? Hé ben...

Portrait de blogger
30/octobre/2008 - 16h54

Voici article de Renaud REVEL, qui s'occupe des medias à l'Express :
"L’un des grands chantiers, (bien casse gueule), qu’attend Patrick de Carolis, s’appelle France 3. Et cela concerne les conventions collectives et les effectifs de cette chaîne. Remise à plat pour les uns et baisse conséquente des autres.
Force est de constater, sans tomber dans la caricature, que l’entreprise en question demeure un vaisseau encalminé, à bien des égards. Un haut fonctionnaire, qui suit ces questions, au sein du gouvernement, me faisait remarquer qu’en dix ans, cette chaîne, sous la poussée de ses développements régionaux, avait vu ses effectifs passer de 3700 personnes à près de 6000 personnes. Pas moins.
Et que dans les conventions collectives de France 3, sommeillaient des avantages ubuesques. C’est ainsi qu’il est notamment stipulé que ses salariés, (à l’instar de ceux de France 2), doivent, en tout et pour tout, 190 jours de travail par an à leur employeur. Des acquis sociaux arrachés de très longue date et sur lesquels il sera sans doute bien difficile de revenir" !

Après calcul et avoir retirer les samedi et dimanches, on arrive à 71 jours de congés payés, soit 14 semaines... ????
Continuons donc à plaindre les pauvres employés du Service public de l'audiovisuel qui, je le rappelle, sont payés avec nos impôts (pour ceux qui en payent...), à la différence de ceux de TF1 et M6 (entre autres) !
Je crois que c'est plutôt les citoyens qui sont au service des journalistes et non l'inverse... :roll:

Portrait de doryphore
30/octobre/2008 - 16h50

Il y a journalistes et journalistes... Faut arrêter de croire que tous les journalistes travaillent pour la télé ou pour des grands quotidiens!
Beaucoup d'autres travaillent pour des revues spécialisées, moi par exemple! Et nos lecteurs se foutent pas mal de mes opinions politiques!!!!

Portrait de poildur
30/octobre/2008 - 16h47

C'est vrai depuis dix huit mois c'est impressionnant;) :lol:

Portrait de mangeurtivi
30/octobre/2008 - 16h46

j'ai commence a apprendre le vaudou!

Portrait de casidomo
30/octobre/2008 - 16h37

France Télévision met en place un dispositif chargé d'évaluer l'objectivité de ses journalistes, dispositif incluant notamment les téléspectateurs. Le snj ne va pas être content.

Les plus vus