02/11/2008 16:13

Luc Besson présent au "Festival européens des 4 écrans"

Dans le cadre de l’ espace de conférences et de rencontres gratuites pour tous au Festival Européen des 4 écrans, crée à l’initiative d’hervé Chabalier, Luc Besson animera un atelier “transmission du savoir” pour les lycéens et les jeunes apprentis.

Il transmettra son expérience et ses doutes, évoquera la révolution numérique, échangera sur la conséquence de la multiplication des écrans et sur la nouvelle donne audiovisuelle à l'ère numérique,

Il débattra de l'utilisation des 4 écrans (ciné – télé- Net- Mobile) dans la conception des programmes, depuis le web jusqu'au documentaire le vendredi 14 novembre à 14h au grand Auditorium, BnF site François Mitterrand, Quai François Mauriac dans le 13ème à Paris.

Le festival propose également en avant-première la projection du film “L’amour dans le sang” de Vincent Monnet en compétition dans la catégorie ciné/télé. L’ adaptation pour France 3 du livre de Charlotte Valandrey sur sa vie semée d’embûches est réalisée par Vincent Monnet et Produie par "Mon Voisin Productions" (Dominique Besnehard) en coproduction avec France 3.

La projection aura lieu le Vendredi 14 novembre à 18h00 au cinéma MK2 Bibliothèque 128-162 avenue de France dans le 13ème à Paris.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de tvsansfil
2/novembre/2008 - 17h02

Tu as un autre pseudo qui est back :?: :roll: :arrow: :lol:

Portrait de tvsansfil
2/novembre/2008 - 17h01

tout comme besson

Portrait de planet claire
2/novembre/2008 - 16h58

Kassovitz qui a dit sur les plateaux télés "je soutiens les casseurs"? :roll: c'est bien une parodie d'artiste engagé débile celui-là.

Portrait de tvsansfil
2/novembre/2008 - 16h55

Je me rappelle d'un entretien où Mathieu Kassovitz disait respecter le travail de Luc Besson mais que ce dernier est hors sujet quand il évoque la banlieue.

Portrait de tvsansfil
2/novembre/2008 - 16h52

Il jouait le rôle du défenseur de la banlieue et voulait surfer sur cette vague/mode en suivant les pas du Jamel Comedie Club (se faire de l'argent en filmant la banlieue). Il essayait de devenir pionnier dans le domaine du cinéma en banlieue et plus précisement dans l'épicentre des émeutes de 2005 Clichy-Montfermeil (Résidence les Bosquets). Il ne connait pas l'existance du collectif "Kourtrajmé" dont le parrain est Mathieu Kassovitz. Eh oui Luc Besson ne connait rien de la banlieue et ce n'est pas en tournant en bourrique les policiers dans ses films; et ce de manière très pueril (la saga taxi), qu'il va attirer la sympathie des "banlieusard".

Je me rappelle d'un entretien où Mathieu Kassovitz respecte le travail de Luc Besson mais est hors sujet quand il évoque la banlieue.

Les plus vus