23/10/2008 15:44

Une nouvelle formule de La Tribune en kiosques lundi

Sept mois après son rachat par Alain Weill, le quotidien économique La Tribune lance lundi une nouvelle formule, marquée par le retour à un journal plus structuré et le passage à une parution six jours sur sept, avec un objectif immédiat de ventes de 100.000 exemplaires.

Le propriétaire du groupe NextRadioTV (BFM, RMC, BFM TV...), Alain Weill, qui a racheté le titre en février au groupe LVMH, a présenté la nouvelle maquette jeudi lors d'une conférence de presse.

"On a remis le journal à l'endroit !", a lancé le nouveau directeur de la rédaction, Erik Izraelewicz, transfuge des Echos. Le journal, tout en couleurs, passe au format berlinois, celui des Echos, du Financial Times et du Wall Street Journal.

 Pour sa précédente formule, lancée fin 2006, La Tribune avait adopté un fort décloisonnement des rubriques et la macroéconomie était reléguée à la fin du journal. Désormais, il est réorganisé en rubriques et débute à nouveau par les sujets politiques et macroéconomiques.

Comme le Wall Street Journal, la Une comporte un sommaire et développe le ou les grands titres de l'actualité. Le journal s'ouvre sur des pages "événement" - supprimées dans l'ancienne formule.

Le quotidien mettra l'accent sur les nouvelles technologies, les pays émergents et le développement durable, qui feront l'objet de rubriques quotidiennes. Le Tribune va aussi s'ouvrir à des sujets plus généralistes avec, outre la politique, des pages consacrées à l'actualité sportive et à la culture.

Autre nouveauté, La Tribune sera le premier quotidien économique français à paraître le samedi. L'édition comportera un supplément art de vivre. Avec cette nouvelle formule, le journal se fixe pour objectif de vendre dès lundi 100.000 exemplaires (contre 75.000 actuellement) avec 20.000 ventes en kiosques, 40.000 abonnements et 40.000 exemplaires diffusés dans des hôtels, des clubs de sport haut de gamme, des aéroports...

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus