16/10/2008 14:52

Le frère de Dieuleveult demande la réouverture de l'enquête

Le frère de l'animateur-vedette Philippe de Dieuleveult, disparu lors d'une expédition sur le fleuve Zaïre en 1985, va demander la réouverture de l'enquête pour homicide volontaire effectuée dans les années 1990, a-t-on appris jeudi auprès de son avocat.

A la suite de la publication par le magazine trimestriel XXI d'une enquête sur la disparition de l'animateur, "Jean de Dieuleveult m'a saisi d'une demande de réouverture de l'enquête pour charges nouvelles", a déclaré Me Jacques Trémolet de Villers à l'AFP.

Publié jeudi, le magazine assure que le 8 août 1985, deux jours après la disparition officielle des sept membres de l'expédition "Africa Raft" dans les rapides d'Inga, Philippe de Dieuleveult était interrogé à Kinshasa par un commandant de la "Division spéciale présidentielle", la garde personnelle du président de l'époque Mobutu Sese Seko.

Le procès-verbal de cet interrogatoire, dont l'AFP a pu consulter une copie, avait été rédigé sur papier à en-tête de la Division spéciale spéciale présidentielle (DSP) estampillé d'un tampon "République du Zaïre" et porte deux signatures : celle du "major K.", "chef d'opérations" et celle du "comparant" Philippe de Dieuleveult, qui a été authentifiée pour XXI par son frère Jean.

Une information judiciaire ouverte à Paris en 1996 à la suite d'une plainte de la famille et confiée à la Brigade criminelle avait débouché sur un non-lieu "dans la mesure où la thèse de la noyade de l'animateur de +La chasse aux trésors+ avait été à l'époque considérée comme la seule valide", a confié l'avocat.

L'avocat considère que l'affaire n'est pas prescrite, le délai de prescription débutant à partir du moment où les nouvelles charges ont été découvertes.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de casidomo
17/octobre/2008 - 11h46

C'est dur pour une famille d'avoir quelqu'un porté disparu et plus encore de devoir faire la démarche de demander à ce qu'il soit déclaré "décédé" sans avoir le corps (situation qu'a connu ma famille). Je comprends dc la famille qui veut savoir, même longtemps après.

Portrait de veronique62
17/octobre/2008 - 08h53

non c'est sûr ,mais il vaut parfois mieux tout savoir pour arriver enfin à faire son deuil. quand mon papa est mort, je n'ai pas su tout de suite de quoi, et longtemps ça m'a taraudé, quand j'ai enfin su, ma vie a repris.

Portrait de labelette70
17/octobre/2008 - 01h50

Mais justement c'est bien à titre privé que la famille à demandé la réouverture de l'enquête et non à titre publique, c'est les médias qui mette en avant ce fait pas la famille. eux veulent juste la vérité et pas d'un battage médiatique autour de leur histoire...

Portrait de marie_chantal
17/octobre/2008 - 00h44

Cher labelette70,

avec tout le respect que je te dois et surtout à la famille de l'intéressé ... je ne vois pas franchement pas ou plus ce regain d'intérêt ... Qu'il soit tombé ou non pour la France .... C'est une histoire privée ! Et qu'on lui fiche la paix une fois pour toutes .... ca relève du privé

Portrait de labelette70
17/octobre/2008 - 00h28

chère Marie_chantal pour connaitre personnellement certains de la famille de Philippe De Dieuleveult, je peux te confirmer que pour eux ça a un très grand intérêt. Et je pense que si dans ton entourage, il y avait une mort suspect, tu voudrais savoir réellement ce qu'il c'est passé...

Portrait de marie_chantal
16/octobre/2008 - 23h24

il était beau ce philippe .... et à quoi bon 25 ans après de retourner le couteau dans la plaie ... Quel intéret pour les proches ?

Portrait de chouette03
16/octobre/2008 - 18h15

on ne peux pas foutre la paix aux morts !de plus cette affaire a vingt piges, ça ne fera pas revenir .que raviver le chagin de ses proches!!!!

Portrait de Rozana
16/octobre/2008 - 15h32

Je ne suis pas sure que la prescription ne soit pas acquise !!
Mais bon, si la vérité peut se faire jour, ça serait une très bonne chose. Que la famille sache l'aidera à faire son deuil !!

Portrait de jamba
16/octobre/2008 - 15h02

Depuis 20 ans j ' ai toujours eu la certitude que Ph. De Dieuleveult avait été tué par ERREUR par les soldats Zaïrois , pour avoir accosté sur une zone "secret-défense ".
Par accord SECRET de Mobutu , plusieurs milliers de soldats de l 'UNITA étaient autorisés à stationner entre le fleuve Zaire et la frontière nord de l ' Angola , d ' où ils procédaient à de multiples attaques dans les provinces Nord- Angolaises du Zaire et d ' Uige .
Officiellement ( diplomatiquement .. ) le Congo-Zaire ne fournissait qu ' une aide logistique et technique classiques . Reconnaître que Ph. de Dieuleveult avait été tué accidentellement , c 'était courir le risque de voir les journalistes découvrir cette implication directe , et peut-être provoquer une crise Internationale .
Les documents présentés m 'interpellent et sont vraisemblablement des faux ( ce que je souhaiterais vivement , vu les terribles tortures évoquées ) pour les raisons suivantes :
1 ) = les services secrets zaïrois et la DGSE aidaient l ' UNITA .
2 ) = l ' expédition de Ph De D. était connue et autorisée . D' où l ' éventuelle ERREUR qu ' il était alors impossible de reconnaître .
3 ) = En août 1985 j 'étais de passage à Kinshasa , en attente de l ' avion qui devait nous transporter de nuit à Jamba , capitale de l ' UNITA dans le sud-Angola . Embarquement privilégié à Paris , "exfiltration " à l ' arrivée , et dans l' après-midi , promenade libre dans la Capitale , sans contraintes , sans autorisation ni consignes particulières , et visite à un compatriote qui ne sera jamais interrogé sur les motifs de cette rencontre ...

Portrait de Nicole47
16/octobre/2008 - 14h58

Depuis la parution de votre dernière info concernant Philippe de Dieuleveult, je m'attendais à ce que la famille réagisse. Voilà qui est fait par le biais de son frère et c'est très bien. Maintenant j'espère que le voile sur cette disparition va être levé pour que la vérité éclate.

Les plus vus