13/10/2008 12:39

Nouveau préavis de grève à FIP pour mercredi

Quatre syndicats de la radio FIP, la CGT, la CFDT, SUD et FO, ont déposé un préavis de grève de 24 heures pour la journée du mercredi 15 octobre, de 00H00 à 24H00, selon le texte de ce préavis transmis à l'AFP. Les syndicalistes dénoncent le projet de réorganisation de FIP imposé par la direction de Radio France à partir du 3 novembre.

Les syndicats "n'acceptent pas la disparition de FIP Paris et l'appauvrissement des antennes locales à Bordeaux, Nantes et Strasbourg au profit du FIP national dénaturé" et refusent "la remise en cause des métiers de metteurs en ondes et des animatrices".

Il demandent notamment "le maintien de la mission de service public de proximité pour FIP Paris, Bordeaux, Strasbourg et Nantes", "la diffusion des antennes locales à Bordeaux, Nantes et Strasbourg, de 7H00 à 19H30, sur les émetteurs hertziens et à terme sur le numérique" et le "maintien de tous les emplois"

Par ailleurs, Jean-Paul Cluzel, président de Radio France, dont FIP est l'une des antennes, doit rencontrer le 15 octobre, à 11H00, à l'Assemblée nationale une délégation de parlementaires alsaciens, conduite par le député du Bas-Rhin André Schneider.

Selon André Schneider, "la perspective de dégager des créneaux régionaux pour une animation centralisée à Paris est inacceptable". FIP avait déjà été touché le 8 octobre par un mouvement de grève de 24 heures pour les mêmes raisons.

Cette grève avait été suivie par un quart des effectifs (24 personnes) et avait donné lieu à la diffusion de programmes de remplacement. Selon la direction de Radio France, FIP émet désormais à Toulouse, Rennes, Montpellier et Marseille, et sera disponible dans 19 villes supplémentaires avec la radio numérique à l'automne 2009.

La direction souhaite "syndiquer" certaines interventions des équipes de Paris, Strasbourg, Nantes et Bordeaux, et les diffuser sur les différentes antennes, de 8H30 à 9H30 et de 12H30 à 16H00, pour "associer" les pôles de compétence régionale à l'animation de l'antenne. De 9H30 à 12H30 et de 16H00 à 20H00, les interventions resteront "régionales".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de MITEL
14/octobre/2008 - 07h59

Il y en a marre des gens qui tapent sur les syndicats, le jour ou ces personnes auront des problèmes ils seront content de les trouver. Un peu de tolérance serait la bienvenue.

Portrait de moicpaul
14/octobre/2008 - 07h48

Pour ceux qui ne connaissent pas FIP, sachez que c'est la meilleure adio qui soit. Toute mon éducation musicale a été faite par FIP qui m'a fait découvrir avant que d'autres radios ne les récupèrent des musiciens comme Cesaria evora, le buena vista social club et des milliers d'autres. Cela serait une bien triste nouvelle que la disparition de FIP Paris au nom du pluralisme musical et SANS PUB !

Portrait de moidixmois
13/octobre/2008 - 13h15

je le répète une des meilleurs radio de Bordeaux, j'espère vraiment qu'ils ne changeront rien.

Portrait de Darwin
13/octobre/2008 - 13h02

Ah ! Une nouveauté, ça nous change ! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Bientôt, ce sera "Nouveau Préavis de Travail chez les Fonctionnaires" !

Tapez pas, svp, je suis Fonctionnaire, un vrai de vrai, c'est juste de l'humour ;) ... quoique ! :roll:

Portrait de fabuk
13/octobre/2008 - 12h44

autant dire clairement les choses: FIP est appele a disparaitre a moins que le projet presente soit accepte. Scenario de la derniere chance.

Les plus vus