13/10/2008 14:03

Dérapage: Schneidermann défend Jean-Marc Rouillan

Une nouvelle fois Daniel Schneidermann, l'ancien présentateur d'Arrêt sur image,  a dérapé dans un de ses articles, et ce sont nos confrères du Nouvel Observateur qui le révèlent dans leur magazine cette semaine.

Le Nouvel Obs écrit en effet que "l'éditorialiste de Libération emploie de curieux arguments pour défendre l"ancien d'Action Directe Jean Marc Rouillan."

Jean-Marc Rouillan a été condamné deux fois à la réclusion criminelle à perpétuité, pour les assassinats du PDG de Renault Georges Besse en 1986, et de l'ingénieur général de l'armement René Audran, un an plus tôt.

Schneidermann prend donc la défense de Rouillan et semble même justifier les actes sanglants.

Pour cela, il écrit,  cette phrase incroyable : "Si quelques Rouillan américain avait descendu la patron de Lehman Brother, qu'en aurions-nous pensé au fond de nous-mêmes ?"

Sans commentaire

Revue de presse / Source: Le Nouvel Observateur

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de cristou1965
23/janvier/2009 - 21h40

Je crois que peu de journalistes osent dirent ce qu'ils pensent et donnent donc leur opinion... il est dommage une fois de plus d'assassiner les rares journalistes "indépendants" d'esprit... Moi je dis il faut qu'il en existe plus ... Il y a au moins 20 ans que le journalisme écrit ou télévisuel à plus un goût de javel qu'autre chose...

Portrait de Erindal
14/octobre/2008 - 14h14

C'est le moins qu'on puisse dire !
Quand on lit des phrases du genre : "Pour cela, il écrit, cette phrase incroyable..." , non bien évidemment il n'y a aucune incitation du lecteur...
Faut voir à modérer ses articles, avant de modérer les réactions ;)

Portrait de Taewotaye
14/octobre/2008 - 11h05

"Errare humanum est, sed perseverare diabolicum est"
A vous et a lui!;)

Portrait de cajar
14/octobre/2008 - 10h50

Non bien sûr, il n'est pas un assassin. Il était juste l'une des têtes pensantes d'un groupuscule d'extrême gauche qui avait décidé d'utiliser le terrorisme et l'assassinat pour parvenir...à quoi ?
La justice avait demandé à M. Rouillan de se taire, il a choisi de l'ouvrir...qu'il en subisse les conséquences.

Je suis de gauche, "gauchiste" comme disent tous les gens de droite de ce blog sans savoir ce que ce mot veut dire, mais je ne vois pas pourquoi on devrait soutenir le terrorisme d'extrême gauche et ceux qui l'ont organisé. Je maintiens donc mes propos.

Portrait de Taewotaye
14/octobre/2008 - 10h43

Pour eviter la polémique ,il est mieux d'écrire la vérité!
Jean Marc Rouillan n'est pas un assassin !
Il a été condamné en 1989 pour complicité,ce n'est pas lui qui a tiré!
Sa peine est assortie d'une période de sureté de 18 ans et il a effectué presque 22 ans!
Il a payé sa dette a la société et même plus,sans doute, que n'importe lequel des détenus !
C'est sur qu'il n'y a plus lieu de polémiquer!

Portrait de cajar
14/octobre/2008 - 10h33

Il n'y a pas lieu à polémique:
1) La justice a reconnu M. Rouillan comme étant l'auteur de deux homicides; il a donc été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité. Traduction en langage simple: c'est un assassin.
2) Comme n'importe quel détenu, il obtient une mesure de liberté conditionnelle à condition de ne pas évoquer publiquement les affaires pour lesquelles il a été condamné.
3) Il évoque dans la presse ces susdites affaires, il retourne en prison.

Il n'a pas rempli son contrat. Il ne semble pas regretter être un assassin, il est donc difficilement défendable. Daniel Schneidermann se fourvoie en prenant la défense de cet individu. Même si le patron de Lehman Brothers n'est pas recommandable, il y a un monde entre souhaiter sa mort sur un coup de colère et passer à l'acte. Il y a un monde entre le combat politique civilisé et l'attitude de Jean-Marc Rouillan.

Portrait de ninours
14/octobre/2008 - 10h00

Un meurtre ne justifie jamais la cause qui est à défendre. Au vu de ton commentaire, il faut revoir ton pseudo et ne garder que les trois dernière lettres.

Portrait de Elfy
14/octobre/2008 - 10h00

Le débat oui l'incitation au meurtre non et c'est valable pour tous ! Du moment que vous restez correct vous pouvez poster.

Portrait de denebe
14/octobre/2008 - 09h56

lol, le commentaire c'était le mien, il critiquait uniquement le procédé utilisé dans la présentation du présent sujet. Et je n'ai jamais défendu ni même cité schneidermann et encore moins rouilant...

Effectivement, le débat n'existe pas dans ce blog.

Portrait de Elfy
14/octobre/2008 - 09h55

Non puisque le commentaire a été modéré...

Portrait de meiia
14/octobre/2008 - 09h52

idem

Portrait de Elfy
14/octobre/2008 - 09h51

Tu as cité un commentaire incitant au meurtre !

Portrait de silex
14/octobre/2008 - 09h50

mais stupides!

:mrgreen:

Portrait de silex
14/octobre/2008 - 09h49

ce d. schneidermann a un gros problème de reconnaissance! il en devient pathétique!;(

Portrait de Elfy
14/octobre/2008 - 09h46

:arrow: Rappel : Les liens internet sont interdits sans les commentaires. Les commentaires reprenant ces liens sont également modérés.

Portrait de ringo
14/octobre/2008 - 09h36

et si Rouillan avait tué ses enfants a schneidermann ??
ce petit plumitif donneur de leçon aigri ne devrait plus avoir de tribune....

Portrait de silex
14/octobre/2008 - 09h14

beaucoup de monde? j'en doute!

;(

Portrait de karel
14/octobre/2008 - 09h09

moi j adorais "arret sur images"

Portrait de numi2
14/octobre/2008 - 08h51

il dit tous haut se que beaucoup de monde pense tous bas.

Portrait de PATRICKMARTIN75
14/octobre/2008 - 08h50

Oui ... mais on sent bien qu il a plus d'un problème ce Monsieur Schneidermann... C'est lamentable qu'il écrive des choses pareils: C'est lamentable que Besancenot veuille prendre le meurtrier comme tête "d''affiche" dans son parti : peine de prison effectuée ou non.

Portrait de joelindien
14/octobre/2008 - 08h21

Je n'ai pas pas particulièrement d'avis sur cette affaire... Cependant, les anti rouillant (jeu de mot) peuvent dire merci à schneidermann ... Avec lui comme avocat, il est sûr de rester en taule ... C'est un peu comme si on demandait à Gaetan de starac d'avoir l'air intelligent eh ben il ferait le contraire pasque faut pas lui dicter sa conduite...

Portrait de lestatiger
14/octobre/2008 - 08h00

c est une honte d ecrire un article pareil.remarquez je ne suis pas surpris il parait qu il bosse dans se torchon de liberation.

Portrait de eviradnus
14/octobre/2008 - 01h41

le probleme c'est que tout aussi cynique que soit le patron de lehman brother ... il ya du dérapage dans la façon de finalement légitimer le meurtre de qui que ce soit ... quelle que soit la raison invoquée froidement et ironiquement dans cet article .. ( si rien ne vient mettre une nuance dans le reste de l'articlebien sur, puisqu'ici nous sommes face à un document tronqué)

Portrait de sophielefloch
14/octobre/2008 - 01h03

marrante la gueguerre morandini vs schneiderman,ah oui c'est de l'info :lol: :lol:

Portrait de intellicon
13/octobre/2008 - 22h58

d'accord avec Schneiderman

Portrait de merlin67
13/octobre/2008 - 22h03

Les conflits entre hommes de média sont vraiment décevants, pour voir du spectacle je préfère largement les disputes entre hommes politiques.

Portrait de Taewotaye
13/octobre/2008 - 21h46

Combat légitime même si la manière qu'a utiliser Action Directe est a gerber!
Jean marc Rouillan n'a pas été condamné pour assassinat mais pour complicité!
"Si quelques Rouillan américain avait descendu la patron de Lehman Brother, qu'en aurions-nous pensé au fond de nous-mêmes ?"Mon cerveau aurait condamné par contre mon coeur lui...

Portrait de Toto31
13/octobre/2008 - 21h11

D'accord avec Schneidermann. Même si je suis contre la peine de mort, j'aurais du mal à être triste pour la mort de ces enfoirés...

Craignos ce post...

Portrait de jeanmarclucien
13/octobre/2008 - 20h42

Que voilà un racourci de la part du rédacteur de cet article ! Ce qui est écrit manque totalement d'analyse. Merci d'approfondir ce qu''écrit D. Schneidermann et il est trop facile de reprendre le Nouvel Obs sans en donner le véritable contenu et s'engager sur le fond. Attention à la reprise des infos ! Pour ma part je rejoins D Schneidermann et ne vois aucun dérapage mais de légitimes questions et réflexions sur un sujet difficile qui mérite un vrai débat !

Portrait de BadBoyBoogie
13/octobre/2008 - 20h40

"Si quelques Rouillan américain avait descendu la patron de Lehman Brother, qu'en aurions-nous pensé au fond de nous-mêmes ?"
C'est ça le dérapage ???? :shock:
J'espère pour la crédibilité de JeanMarcMorandini.com que Schneidermann en a dit un peu plus que ça.... :roll:

Les plus vus