10/10/2008 12:04

Journal des Finances: les salariés demandent à voir Dassault

Les représentants des salariés du Journal des Finances ont demandé jeudi à être reçus par leur actionnaire Serge Dassault, sur fonds de rumeurs d'un rachat du titre par DI Group (filiale de LVMH) qui détient son concurrent Investir, une information démentie par les deux groupes.

"Nous avons demandé ce matin, suite à une assemblée générale, une rencontre avec Serge Dassault, qui n'a pas encore aboutie", a déclaré à l'AFP le secrétaire du comité d'entreprise du Journal des Finances, Frédéric Durand-Bazin.

Mercredi, les représentants des salariés ont été reçus par le directeur général du groupe Le Figaro, Francis Morel, qui a "fermement démenti la vente". "Mais on pense que la personne qui peut aujourd'hui nous apporter une vraie réponse, c'est Serge Dassault", a-t-il ajouté.

Interrogé par l'AFP, DI Group a démenti l'information. De son côté, M. Morel a expliqué à l'AFP que le Pdg de LVMH, Bernard Arnault, avait proposé à M. Dassault un rapprochement entre les deux titres lors d'un dîner à New York fin septembre.

"A partir de là, il n'y a rien eu. Il n'y a eu aucune réunion, il n'y a eu aucune discussion. Aucune étude n'a été faite. A ma connaissance, la porte n'a jamais été ouverte", a-t-il déclaré. "On vient de tenir une réunion sur ce qu'on pouvait faire entre le Figaro Economie et Le Journal des Finances.

On est donc bien loin d'envisager une séparation", a-t-il assuré. Néanmoins, selon une source proche du dossier, MM. Arnault et Dassault seraient en discussion "depuis une quinzaine de jours". "Notre sentiment, c'est que le rachat du Journal des Finances n'aurait pour but que de supprimer un concurrent. Aujourd'hui une grande partie du lectorat doublonne entre les deux titres, cette acquisition ne peut donc pas se faire pour capter une nouvelle clientèle", a estimé M. Durand-Bazin, selon qui le Journal des Finances a récemment pris des parts de marché à Investir.

"A l'intérieur des deux groupes, le personnel doublonnera sur toutes les fonctions. Un rachat du Journal des Finances par Arnault ou DI Group conduirait tout simplement à la mort du titre et à la perte de 35 emplois salariés", a-t-il averti.

Investir Hebdo est le leader de la presse hebdomadaire patrimoniale, avec 78.482 exemplaires diffusés en moyenne en 2007-2008 (source OJD). Le Journal des Finances, bénéficiaire, est diffusé à 70.116 exemplaires.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Churchill
11/octobre/2008 - 03h54

Serge Dassault est connu pour interférer dans le contenu des articles de ses journaux. Cet homme, un ultra-libéral qui ne vit que des commandes de l'État !, est un bien mauvais exemple de déontologie pour la presse. Il faut au Figaro toute la puissance et l'expérience de son équipe de journalistes pour résister à ses foucades... et encore !

Portrait de katelou
10/octobre/2008 - 18h19

"Vous n'avez pas réussi à faire payer les gros , maître piffard fera payer les petits"
extrait du film "Le Sucre" de jacques rouffio de 1978

c'est le moment de rediffuser ce film, de toute urgence .:!:

Les plus vus