09/10/2008 13:41

EXCLU: Une journaliste blâmée par Fr3 ? La chaîne répond

Jeanmarcmorandini.com relayait ce mercredi une information selon laquelle une journaliste de France 3 Aquitaine devrait être sanctionnée pour avoir refusé de réaliser un reportage sur un événement qui faisait se rencontrer des écrivains et des lecteurs car elle a découvert dans le dossier de presse que la chaîne en était partenaire.

 

Face à ce refus, la journaliste devrait recevoir « un avertissement ou un blâme ».

 

Suite à la publication de cette information sur le Net, la direction de france 3 Aquitaine a adressé en exclusivité à jeanmarcmorandini.com un communiqué de presse dans lequel elle tient à "rétablir la vérité" :

 

"La direction de France 3 Aquitaine tient à rétablir la vérité

 

La direction et la rédaction en chef de France 3 Aquitaine reprochent  à la journaliste concernée d’avoir refusé au dernier moment d’accomplir  un reportage pour lequel elle était planifiée depuis une semaine.

L’angle proposé par la rédaction en chef  pour  ce reportage était  d’interviewer trois auteurs, et leurs lecteurs,  présents en Aquitaine pour la manifestation culturelle « La Rentrée littéraire au Cap Ferret ».
La réalisation de ce reportage n’impliquait bien entendu aucun aspect publicitaire ni commercial.

 

France 3 Aquitaine ne pratique pas de publi-reportages mais apporte un soutien éditorial à des événements auxquels elle s’associe à travers ses programmes (notamment l’émission matinale C'est mieux le Matin). 

 

Les rédactions de France 3 Aquitaine couvrent  ces événements en toute liberté, en fonction de l'actualité de la région, si la décision est prise par le rédacteur en chef en conférence de rédaction.

 

France 3 Aquitaine est présente là ou la vie régionale s’exprime, en soutenant diverses manifestations et en y apportant son label.

Dans le cadre d’une politique de partenariats ambitieuse elle s’associe à des événements citoyens, sportifs et culturels, dont des festivals et des salons du livre dont « La Rentrée littéraire au Cap Ferret » fait partie."

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de jonas25
9/octobre/2008 - 22h41

La réalisation de ce reportage n’impliquait bien entendu aucun aspect publicitaire ni commercial.
Et on vous crois, nul, vive l'impartialité et l'info, lorsqu'un journaliste veut le pratiquer il se voit mettre à pied

Portrait de Ambre
9/octobre/2008 - 22h34

Encore une journaliste qui se croit tout permis ! Tout ça au nom dela déontologie sans doute ....

Portrait de jerem62000
9/octobre/2008 - 22h08

Je ne vois pas ce qui a dérangé la journaliste de faire ce reportage qui plus est simple pour elle.

Portrait de kaporalcheffe
9/octobre/2008 - 20h41

wollanup
+1 tu as raison, faire de reportable c'est faire preuve de manquement à la déhontologie.....

Portrait de laxurit
9/octobre/2008 - 16h35

On nous en dit trop ou pas assez sur cette affaire. Je serais curieux de connaître les arguments de cette journaliste. En l'état actuel des infos, c'est comme si un journaliste de L'Huma refusait de couvrir la fête de L'Huma, sous prétexte que son journal est partie prenante. Bizarre.:?:

Portrait de mimidu59
9/octobre/2008 - 15h51

ce n'est pas très élégant ce commentaire

:roll:

Portrait de moiferret
9/octobre/2008 - 15h18

;

Portrait de da12
9/octobre/2008 - 14h50

quelle change de metier

Portrait de Jicebe
9/octobre/2008 - 14h41

Elle a refusé en vertu de l'article 5 de la convention collective : "Un employeur ne peut exiger d’un journaliste professionnel un travail de publicité rédactionnelle telle qu’elle résulte de l’article 10 de la loi du 1er août 1986."

Portrait de GM78
9/octobre/2008 - 14h17

Une bonne et courte explication vaut mieux qu'un long discours. Mais alors il n'y avait rien à publier hier à ce sujet!

Portrait de Nicole47
9/octobre/2008 - 13h56

Je suis régulièrement le journal de France 3 Aquitaine surtout celui de 12 heures, j'ai toujours trouvé que les journalistes faisaient preuve de professionnalisme.

Les plus vus