09/10/2008 08:42

Pendant la crise, les journaux économiques s'envolent

La crise financière fait au moins quelques heureux, dont les journaux économiques et les sites spécialisés qui voient s'envoler leurs ventes et consultations en France en ces temps de grande inquiétude des épargnants. Septembre 2008 est "un mois record" pour le quotidien les Echos, se félicite sa direction.

Quelque 29.000 exemplaires ont été vendus en kiosque par jour (en moyenne, les Echos vendent 119.700 exemplaires, selon l'OJD, mais surtout par abonnement), un chiffre sans équivalent depuis janvier 2001.

En septembre, les ventes ont augmenté de 21,5% par rapport à l'année précédente, assure la direction du quotidien.

Lors de la semaine du 15 au 19 septembre (qui a été baptisée par les responsables des titres "la semaine Lehman", du nom de la faillite de la banque d'affaires américaine), les ventes au numéro ont bondi de 43,7%. Entre le 15 septembre et le 3 octobre, les ventes ont augmenté en moyenne de 35,6%, par rapport à l'OJD 2007.

Et plus largement, entre janvier et septembre, les ventes ont augmenté de 9%. L'autre quotidien économique, La Tribune (qui vend en moyenne 76.500 exemplaires), se félicite également d'"une véritable embellie". Le numéro du vendredi 19 septembre, avec en Une, "Vingt propositions pour sortir de la crise", s'est particulièrement bien vendu, avec "une hausse de 35 à 40%".

La direction ne donne pas les chiffres des ventes, mais assure que celles-ci ont enregistré une hausse de plus de 20% pour la semaine de 22 au 26. Le site internet du journal profite également de la crise, avec actuellement 580.000 pages vues par jour contre 400.000 habituellement.

En septembre 2008, il y a eu 9,6 millions de pages vues, contre 8,3 millions en septembre 2007. Le site d'information financière Boursorama, qui est également une banque en ligne, connaît lui aussi une augmentation de fréquentation: mardi, il a reçu 1,05 million de visiteurs uniques, contre 700.000 habituellement.

Même tendance pour les hebdomadaires. Le directeur de la rédaction de La Vie financière, Jean-Denis Errard, estime à entre 15 et 20% l'augmentation des ventes au numéro, qui ont atteint 5.000 exemplaires. "Les gens étant très angoissés par la conjoncture, qui ne s'arrange pas aujourd'hui, les ventes vont probablement progresser", estime Jean-Denis Errard.

"J'attends avec beaucoup d'intérêt les chiffres des ventes, notamment du numéro du 19 septembre qui titrait +La crise s'aggrave, protégez votre argent+", poursuit-il. Un autre hebdomadaire, Le Journal des Finances (groupe le Figaro), a enregistré "deux progressions successives de 30%" sur les numéros des 15 et 22 septembre, selon son directeur de la rédaction, Yves de Kerdrel.

"On s'attend à avoir des scores très importants: on va atteindre les 20.000 en vente au numéro", se félicite Yves de Kerdrel. "On aura doublé nos ventes au numéro en l'espace d'un mois", assure-t-il. Cependant, le directeur de la rédaction du Journal des Finances reconnaît qu'"il faut relativiser tout ça parce que la chute auparavant avait été très sévère".

"On a des ventes très corrélées au CAC 40", explique-t-il, en précisant: "Depuis le début de l'année, quand on était dans un marché qui baissait tous les jours sans événement particulier, il y avait une déperdition de lecteurs chaque semaine".

Le journal était alors passé de 15.000 ventes au numéro en début d'année à 10.000, selon Yves de Kerdrel.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de guter53
9/octobre/2008 - 15h18

c'est vraiment une arnaque cette pseudo crise boursiere,je pourrais en ecrire un bouquin. c'est tellement flagrant quand on en connait le fonctionnement.j'esperais passer sur europe 1 ce midi mais mon appel n'a pas été retenu .je savais depuis mi 2007 que la hausse etait términée et que l'objectif etait 3500 sur le cac et si une personne comme moi le savait,je vous dit pas les autres.

Portrait de Nicole47
9/octobre/2008 - 13h22

Tu m'étonnes! Chacun cherche à comprendre ce qui se passe et aussi d'analyser les éventuels risques. Au moins cette "crise" relance la presse économique...

Les plus vus