06/08/2011 09:58

GB: Réduction en appel de la peine de l'entarteur de Rupert Murdoch

L'entarteur qui avait visé le magnat des médias Rupert Murdoch en juillet à Londres, lors de son audition devant une commission parlementaire britannique sur le scandales de écoutes, a vu sa peine réduite en appel de six à quatre semaines, vendredi en appel.Le 19 juillet, le comique britannique de 26 ans, Jonathan May-Bowles, avait lancé une assiette de mousse à raser en direction du patron de presse de 80 ans.

"Cela aurait pu être drôle dans un autre contexte", a estimé vendredi le juge Anthony Pitts à Londres. "Mais pas dans ce contexte. Le but de l'attaque était de causer la peur et c'est bien ce qui a dû se passer."

Le juge a également considéré que le comique avait mené cette attaque dans le but de se faire de la publicité. "Il est impossible d'imaginer qu'il ait fait ça sans savoir que cela lui attirerait une publicité énorme, probablement mondiale", a-t-il déclaré, avant toutefois de réduire la condamnation de M. May-Bowles de six à quatre semaines.

Alors qu'il était reconduit pour purger sa peine, le jeune homme est sorti du tribunal le pouce levé en direction d'amis présents dans le public.

Son avocat, Piers Marquis, a insisté sur le fait que M. Murdoch n'avait pas été blessé dans l'incident et que l'attaque se voulait une "protestation humoristique". "De Laurel et Hardy, des Trois Stooges aux Monty Python, ils ont tous utilisé cette méthode", a-t-il ajouté.

L'affolement avait régné pendant quelques secondes au cours de l'audition de M. Murdoch devant une commission parlementaire dans le cadre du scandale sur les écoutes téléphoniques au tabloïd News of the World, qui éclabousse aussi bien l'empire Murdoch que la police et le monde politique britannique.

M. May-Bowles avait lancé l'assiette en direction de M. Murdoch en lui criant: "Vous n'êtes qu'un sale milliardaire".

L'épouse de Rupert Murdoch, Wendi Deng, s'était alors levée précipitamment, le poing tendu pour frapper l'agresseur. L'entarteur n'avait finalement réussi qu'à tacher partiellement la veste du magnat américain et à provoquer une brève interruption des débats. 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de pussycat miou miou
6/août/2011 - 10h12

très bien come info, merci le stagiaire de la rédaction....:lol:

Les plus vus