01/08/2011 10:45

Piratage/GB : Poursuites contre un porte-parole présumé de LulzSec et Anonymous

La police britannique a engagé dimanche des poursuites contre un jeune homme de 18 ans soupçonné d'être le porte-parole des groupes de pirates informatiques Anonymous et LulzSec, a annoncé Scotland Yard.

La police britannique avait annoncé mercredi l'arrestation dans les Iles Shetland (Ecosse) de Jake Davis, transféré ensuite à Londres où il est actuellement détenu.

Jake Davis est accusé d'accès non autorisé à un système informatique, de complicité ou d'encouragement de délits et de conspiration en vue de commettre des délits.

Il devra également répondre des accusations de complot en vue de mener une attaque concertée contre un site en le submergeant de messages.

La police avait indiqué mercredi que le jeune homme était "soupçonné d'être lié à l'enquête internationale sur l'activité criminelle des groupes pirates Anonymous et LulzSec et utilise le pseudonyme de +Topiary+ en ligne, présenté comme étant celui du porte-parole des groupes".

La police a également effectué une perquisition dans le Lincolnshire (nord-est de l'Angleterre) et interrogé un jeune homme de 17 ans, "en relation avec l'enquête sur les attaques de sites internet de plusieurs services secrets et de sites d'entreprises".

Jake Davis doit comparaître lundi devant un tribunal à Londres.

Lulz Security, qui s'était illustré par ses attaques contre des sites de jeux vidéo de Sony et de Nintendo avant de s'en prendre notamment au FBI et à la CIA, avait refait surface lundi 18 juillet en piratant des sites internet appartenant au groupe News Corporation de Rupert Murdoch.

Le FBI américain a annoncé mardi dernier avoir arrêté 16 personnes aux Etats-Unis dans le cadre de son enquête sur les groupes pirates informatiques Anonymous et LulzSec, tandis que les polices britannique et néerlandaise en avaient arrêté cinq autres.

Deux jours plus tard, les groupes pirates affichaient sur internet leur intention de continuer leur combat contre entreprises et gouvernements et affirmaient avoir intercepté des documents de l'Otan.

Des membres italiens des deux groupes ont d'ailleurs annoncé lundi sur leur blog avoir piraté le site de la cyberpolice italienne (CNAIPIC) et publié des liens donnant accès à des informations classées.

Mercredi, Anonymous et LulzSec ont appelé à boycotter PayPal, filiale de paiement en ligne du groupe américain d'e-commerce eBay, suite à sa décision de continuer à ne pas accepter les dons pour le site Wikileaks de divulgation de documents secrets.

En décembre dernier, les sites internet de Paypal (groupe eBay), Visa, Mastercard et d'autres sociétés de paiement avaient décidé de suspendre leurs versements à WikiLeaks, suite à la diffusion par ce site de câbles diplomatiques hautement sensibles.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Lebelgo
1/août/2011 - 16h49

à peine majeurs... et ils mettent déjà le monde des "grands" à leur pieds....

Portrait de lumma
1/août/2011 - 11h25

Juste fascinée par ces types!!!!!!

Les plus vus