31/07/2011 14:56

Bangladesh: Un rédacteur en chef arrêté après des articles sur la corruption

Le rédacteur en chef d'un journal internet au Bangladesh a été arrêté dimanche, après la publication d'une série d'articles sur la corruption mettant en cause des ministres, a annoncé la police. Ekramul Haq, 46 ans, rédacteur en chef et propriétaire de Sheershanews.com et de l'hebdomadaire internet Weekly Sheershakagoj, a été arrêté à son domicile juste avant l'aube par des policiers en civil, officiellement pour extorsion de fonds.

 

"Nous avons arrêté M. Haq après la plainte d'un homme d'affaires, affirmant qu'il lui avait demandé deux millions de taka (environ 25.000 dollars) pour ne pas publier d'articles sur lui", a déclaré à l'AFP l'inspecteur adjoint Shahida Hossain. Haq a lancé son journal internet il y a deux ans et celui-ci est devenu l'un des principaux sites d'information du pays.

 

Les articles sur la corruption mettaient en cause deux ministres, un secrétaire personnel du Premier ministre, des hauts fonctionnaires et des hommes d'affaires liés au gouvernement. Il y a quinze jours, le gouvernement avait supprimé les accréditations pour ces deux journaux internet qui, selon un porte-parole du gouvernement, Harunur Rashid, "violaient toutes les normes du journalisme et détruisaient la réputation de ministres et responsables".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de microbes
1/août/2011 - 11h42

Toute cette censure... c'est pathétique mais ce n'est apparemment pas près de changer. Finalement, heureusement qu'il y a le net, pour avoir un peu plus d'infos!

Les plus vus