30/07/2011 16:09

Ecoutes : Le New York Post, propriété de Murdoch, se montre prudent

Les salariés du tabloïde New York Post, qui appartient à News Corp., le groupe de Rupert Murdoch, ont reçu pour instruction de conserver tout document lié à d'éventuelles écoutes téléphoniques. Dans une directive, Col Allan, le rédacteur en chef du New York Post, se fait l'écho d'une demande des avocats du quotidien qui souhaitent que soient "conservés" ces documents.

 

Cette directive s'inscrit "dans le contexte de ce qui s'est passé à Londres à News of the World, et non parce que l'un des destinataires (de la directive, ndlr) a commis une faute ou a fait quelque chose d'illégal", explique-t-il. M. Allan a pris soin de souligner que le New York Post, un tabloïde connu pour ses "Unes" aguicheuses, n'était pour l'heure en rien soupçonné d'avoir mené des écoutes téléphoniques illégales. "Compte tenu de ce qui s'est passé en Grande-Bretagne ces dernières semaines, nous savions qu'en tant que tabloïde appartenant à News Corp. nous serions scrutés à la loupe.

 

Cela n'est donc pas une surprise", écrit encore Col Allan dans cette note publiée par le site internet poynter.com. News of the World, fermé brutalement par ses propriétaires le 10 juillet à cause du scandale, est soupçonné d'avoir écouté jusqu'à 4.000 personnes, hommes politiques, membres de la famille royale et autres célébrités. Le scandale a ébranlé les fondements de l'empire du magnat des médias Rupert Murdoch, dont le News of the World était un des fleurons britanniques.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de nina83
30/juillet/2011 - 17h22

La photo me fait penser à un Sharpei, :)

Les plus vus