04/12/2006 06:40

Plus près des étoiles ce soir sur France 3

Sélectionnés dans les meilleures écoles hôtelières de métropole et des Dom-Tom, sept élèves cuisiniers vont effectuer une formation d'une semaine chez trois grands chefs "étoilés" à partir de ce soir à 20h50 sur France 3. Titre: "Plus près des étoiles"


Marc Haeberlin, Thierry Marx, Marc Veyrat, tour à tour les jeunes apprentis vont apprendre la cuisine auprès de ces chefs reconnus et confirmés, représentant trois grandes régions gastronomiques de France et trois cuisines radicalement différentes.


L'expérience est unique et exceptionnelle et les élèves cuisiniers vont devoir faire preuve de talent et d'imagination pour être sélectionné pour la finale à Paris devant un jury présidé par Joël Robuchon.


L'aventure "Plus près des étoiles" démarre en Alsace dans le restaurant familial de Marc Haeberlin, qui détient trois étoiles depuis quarante ans, l'un des plus anciens de France.
L'étape suivante emmènera les apprentis cuisiniers dans le Médoc à Pauillac au château Cordeillan-Bages. Thierry Marc, autodidacte a été sacré chef de l'année en 2006 par le guide Gault-Millau. AP



 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de cuisinerenligne
5/décembre/2006 - 19h18

Une tres belle emission
Meme si l'on nous montre ce que l'on veut, cette emission a le merite de montrer que des jeunes ont encore l'envie de faire un métier qui est dur.
L'emission montre également qu'un ecart existe dans la formation car des lacunes sont apparentes de la part de certains candidats. Lacunes qui il y a quelques années n'etaient pas présentent...mais a qui la faute?
En tous les cas j'attends la prochaine émission avec impatience.
Et Merci aux producteurs de cette emission qui meme si il existe une orientation et que l'on sait que les portraits qui sont dresses ne correspondent pas a la réalité a le merite de montrer que ce metier est un métier de passion et de création.

Portrait de mamcuic
5/décembre/2006 - 14h15

Super cette émission.
Moi qui adore la cuisine, je serais très stresée de travailler avec tous ces grans cuisiniers. On en redemande. Bravo

Portrait de chris46
4/décembre/2006 - 21h49

pour lahire et stan
Dieu que j'y serais resté dans ce métier, si mon coeur n'avait pas donner deux alertes qui ne trompe pas.
Ne stigmatisons pas ce métier, les coups ça fait longtemps que ça n'existe plus, les brimades, ça existe dans tous les corps de métiers. Lahire j'ai bossé avec Veyrat, c'est vrai que ce fut dur, mais aujourd'hui je suis encore vivant, Loiseau n'était pas dur avec ses salariés, il était dur avec lui même et donc perfectionniste. Attention aux amalgames, ils nous accueillent dans des conditions de plus en plus difficiles (je ne parle pas des stars des fourneaux) loies diverses et variées qui pénalisent ce métier, je m'occupe du suivi de certains montages.
Quant aux jeunes qui payent pour travailler , aujourd'hui c'est légende. Respectez un métier et tant de vrais cuisiniers qui bossent 7/7 jours pour rembourser des fonds de commerces et qui investissent pour l'accueil de leurs clients, vous et moi en fait.
Si c'est pour certains un métier de merde, et bien messieurs laissez votre place à d'autres.
sans rancune

Portrait de stan
4/décembre/2006 - 10h40

esclaves
Je l' avait dejà souligner , mais il faut bien remettre les choses en place .
C' est un metier de M....
Les grands chefs sont des tarés incapables de transmettre leur savoir faire sans hurler , frapper ou insulter les cusiniers en herbe .
De plus , ils sont sur protétgés par les relations qu'ils ont avec les stars du showbiz, de la politique et mediatique .
sans compter le monde financier qui à mis ses billes dans l' exploitation ...
Ce monde de la cuisine est une horreur allant contre toutes les règles du travail (ou du code de la route si on regarde l' actualité de ce restaurateur qui a le droit de rouler sans permis)
60/70 heures par semaines , payé avec de la chance , car en general , les grands chefs prennent des " stagiaires" qui doivent payer pour bosser chez ces grands maîtres au sens sado du mot .
J' ai trop connu de jeunes cusiniers brimés , cassés , démolis, frappés pour regarder cette emission .

Portrait de chris46
3/décembre/2006 - 18h33

ouppssssss !!!!!
ps d'inquiétude j'ai bien 34 ans et non pas à 200 ans, j'ai passé seuement 18 ans, mon clavier a fourchée

Portrait de chris46
3/décembre/2006 - 18h31

cuisinier, une passion avant tout
juste en passant et sans attirer les foudres, j'aipassé près de 185 ans près d'un fourneau, depuis mon apprentissage jusqu'à fin 2004, non ces chefs ne sont pas à assimiler à du pipeau, l'histoire de T arx est à elle seule magnifique, la famille Haeberlin une institution et même Veyrat quel sacrific, j'y suis passé et je peux vous dire que même si l'homme est dur, l'expérience est magnifique comme dans tous les métiers d'artisans il faut d'abord être passionné, j'ai bossé jusqu'à 70h par semaine à mes débuts, je suis encore vivant et riche d'un savoir faire, et je peux aujourd'hui le transmettre. Dommage que ce métier est vécu comme de l'esclavage (il y en a certes comme dans partout Bâtiments, vente, coiffure ........) j'ai été obligé d'arrêter car mon coeur n'a pas suivi à un moment charnière de mon exploitation. Alors non pas d'accord, c'est pas du pipeau juste une bande passionnés y a qu'à voir le trio M. Portos, Etchebest et T. Marx pour s'en rendre compte ou même Marc Meurin dans le PAs de Calais, et MONSIEUR LOISEAU. Ne confondons pas les choses Merci

Portrait de movèselangue
3/décembre/2006 - 17h51

laly
c ds quelle ville car ma belle-maman est à mulhouse, donc...? merci et bonne soirée

Portrait de movèselangue
3/décembre/2006 - 15h10

whynot
il faudrait un peu dépoussièrer ces "institutions" , j'avoue etre tombée sur la recette de mr rebuchon, quel ennui!! c plus gai ds ma cuisine!...enfin c'était juste pour faire un petit coucou aux bloggeurs qui ne sont pas devt drucker....à plus..

Les plus vus