28/07/2011 17:05

GB: Le présentateur de CNN Piers Morgan nie avoir recouru à des écoutes

L'ancien rédacteur en chef de tabloïdes britanniques et actuel présentateur vedette de la chaîne américaine CNN Piers Morgan a nié avoir publié des informations à partir d'écoutes téléphoniques, au coeur d'un scandale au Royaume-Uni.

 

Piers Morgan, qui a démarré sa carrière dans la presse populaire britannique, s'explique sur des commentaires faits en 2009 dans une émission de la BBC, où il reconnaissait avoir utilisé des informations obtenues grâce à des écoutes par des tiers, comme des détectives privés.

 

"Je n'ai jamais piraté un téléphone, engagé quiconque à le faire ou à ma connaissance publié d'informations basées sur l'écoute d'un téléphone", a-t-il précisé dans un communiqué publié mercredi et relayé jeudi par plusieurs médias britanniques.

 

Interviewé dans l'émission de la BBC "Desert Island Discs" en 2009, Piers Morgan avait admis avoir "diffusé les résultats" d'enquêtes menées par des tiers, comme des détectives privés, recourant à des pratiques comme le piratage de téléphones de célébrités.

 

La présentatrice Kirsty Young lui avait demandé comment il gérait le fait d'avoir affaire à des "gens qui fouillent les poubelles, écoutent les téléphones des gens".

 

"Beaucoup était fait pas des parties tierces, plutôt que par l'équipe proprement dite", avait répondu Piers Morgan. "Ce n'est pas pour défendre (ces pratiques), parce qu'à l'évidence, vous utilisiez le résultat de leur travail".

Selon lui, le réseau de gens impliqués dans ce type de pratiques était "large" et touchait tout l'éventail des journaux, du plus populaire au plus haut de gamme.

 

Piers Morgan explique dans son communiqué avoir répondu à l'époque "de façon générale sur les tabloïdes et les détectives privés, sans faire spécifiquement allusion à aucun des nombreux exemples donnés" par la présentatrice de la BBC dans sa "longue question".

 

Après avoir démarré au Sun puis être devenu à 28 ans rédacteur en chef du News of the World en 1994, M. Morgan était passé au Mirror, dont il a démissionné en 2004 après la publication par le journal de photos montrant des soldats britanniques torturant des prisonniers irakiens, qui s'étaient révélées des faux.

Mardi, Trinity Mirror, éditeur du Daily Mirror, a annoncé une enquête interne sur ses pratiques éditoriales.

Piers Morgan a rejoint en janvier CNN, sur le créneau animé auparavant par le journaliste vedette Larry King, parti à la retraite.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Micky88
29/juillet/2011 - 14h01

D'ailleurs il a des enregistrements qui prouvent son innocence ! ;)

Les plus vus