28/07/2011 15:02

La BBC confirme la mort d'un correspondant en Afghanistan

La BBC a confirmé jeudi la mort d'un correspondant afghan, Ahmed Omed Khpulwak, tué le jour même dans une attaque suicide dans la province méridionale d'Oruzgan.

 

Au moins 17 personnes ont été tuées, dont le journaliste travaillant pour la BBC et l'agence afghane Pajhwok, et 37 blessées, dans les attaques suicide en cours dans la province afghane méridionale d'Oruzgan, selon le directeur provincial de la Santé.

 

Khan Aga Miakhaïl n'a pas exclu que le bilan puisse augmenter, les attaques étant toujours en cours dans la capitale provinciale, Tirin Kot.

 

Des hommes armés, dont au moins trois kamikazes, y ont attaqué les bureaux du vice-gouverneur et du chef d'une milice supplétive de l'Otan.

 

L'attaque a été revendiquée par les insurgés talibans, traditionnellement très implantés dans cette province montagneuse et reculée.

 

Ahmed Omed était dans un bâtiment de radio-télévision quand l'attaque s'est produite, selon la BBC. Le jeune homme de 25 ans travaillait pour le service public britannique depuis mai 2008, ainsi que pour l'agence locale afghane.

 

Peter Horrocks, directeur de BBC Global News, a exprimé ses condoléances à la famille et aux proches du journaliste, dans le communiqué jeudi. "Encore ce matin, il avait envoyé un reportage sur une autre attaque des talibans la nuit dernière", a indiqué M. Horrocks. "La BBC et le monde entier sont reconnaissants vis-à-vis de journalistes comme Ahmed Omed qui mettent leur vie en danger en allant travailler en première ligne, dans des endroits dangereux".

 

Les talibans ont affirmé ne pas être responsables de la mort du journaliste.

"Sa mort nous attriste. Il a été tué par les tirs de la police", a affirmé Qari Yousuf Ahmadi, un porte-parole des rebelles.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus