27/07/2011 08:10

NextRadioTV: bénéfice net en hausse de 6% au 1er semestre

Le groupe de médias français NextRadioTV (BFM, BFMTV ou encore RMC), a enregistré au premier semestre des résultats inférieurs aux attentes mais prévoit une croissance de ses activités radio et télévision sur la deuxième moitié de l'année et en 2012.

 

Le chiffre d'affaires du groupe est en progression de 11% à 77,5 millions d'euros, a-t-il annoncé mardi dans un communiqué. Ce résultat est légèrement inférieur aux prévisions d'un analyste de la société de Bourse Gilbert Dupont qui tablait sur un chiffre d'affaires en progression de 12% entre janvier et juin.

Le bénéfice net, en hausse de 6% à 3,4 millions d'euros, est lui bien inférieur aux prévisions, puisque l'analyste tablait sur 7,1 millions d'euros.

 

La division radio a vu son chiffre d'affaires progresser de 7% à 34,1 millions d'euros, une hausse plus forte que celle prévue par l'analyste. Ce pôle, le plus important du groupe, affiche une forte amélioration de sa rentabilité, via sa marge opérationnelle (EBITDA) qui atteint 32% contre 26% au premier semestre 2010.

 

Cette progression de la rentabilité s'explique par "les synergies de coûts liées au lancement de la version TV de BFM Business", diffuséE sur la TNT en Ile-de-France et sur les box internet des opérateurs télécoms depuis novembre 2010.

 

Le groupe, qui ne donne pas de prévision globale, indique que "les recettes publicitaires de RMC devraient bénéficier de la reprise de lactualité sportive avec la Coupe du monde de rugby" au deuxième semestre.

En 2012, son audience sera soutenue par les élections présidentielles, lEuro de football en Pologne/Ukraine et les JO de Londres en 2012, assure-t-il.

 

Le pôle télévision (BFM Business TV et BFM TV) a vu son chiffre d'affaires bondir de 32%, conformément aux attentes de Gilbert Dupont. BFM Business devrait prochainement élargir sa diffusion par une présence sur Canal Satellite et Numericable, a annoncé le groupe.

 

Les deux chaînes ont été portées par l'actualité internationale, très fournie au printemps avec la guerre en Libye et l'affaire DSK, ce qui a permis à BFM TV d'enregistrer en mai un "record d'audience historique" (1,8% de l'audience nationale, selon Médiamétrie).

 

"BFM TV devrait connaître une accélération de la croissance de son chiffre daffaires au deuxième semestre 2011 et en 2012", prévoit le groupe fondé par l'homme d'affaires Alain Weill.

 

En réorganisation, le pôle "internet et publications dans les nouvelles technologies", Groupe 01, rebaptisé Next Interactive Media, réalise une performance inférieure aux attentes de l'analyste, avec un chiffre d'affaires en baisse de 6% à 17,9 millions d'euros de janvier à juin.

 

En sont responsables la fusion des magazines Ordinateur Individuel et SVM et "plus généralement une érosion de la vente au numéro", selon le groupe qui a par ailleurs "engagé d'importants investissements sur le web" pour rassembler les activités digitales de ses radios et télévisions au sein de cette entité.

 

Les rédactions des magazines et sites consacrés à linformation high-tech grand public seront quant à elles réunies sous "la marque ombrelle" 01Net.

 

"A l'horizon 2014", Next Interactive Media se donne pour objectif "de dégager une marge se rapprochant de celles de ses activités audiovisuelles", assure le groupe.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de kalistor
27/juillet/2011 - 12h50

Bravo à BFM ! qui se positionne en opposant à sarko s'"oppose à ce que LCI vienne sur la TNT ??? un peu peur ?????

Les plus vus