19/09/2008 08:59

Canada: Harper s'engage à augmenter le financement de TV5

Le Premier ministre conservateur Stephen Harper a promis jeudi d'augmenter de 25 millions de dollars sur cinq ans le soutien à la chaîne de télévision francophone TV5, à l'heure où son parti essuie une pluie de critiques pour avoir aboli des subventions à la culture.

Le Canada bonifierait de 10 millions de dollars (9,3 millions USD) le financement de TV5 Québec-Canada "pour offrir des émissions canadiennes de haute définition au réseau international de TV5, et améliorer les plateformes technologiques comme la vidéo sur demande", selon le plan conservateur.

Ottawa accorderait aussi 15 millions de dollars (14 millions USD) supplémentaires à TV5Monde pour faire passer de 6% à 9% le contenu canadien sur les ondes de la chaîne mondiale francophone et assurer une présence canadienne aux postes de direction supérieure, a indiqué M. Harper.

"Notre gouvernement a augmenté le financement des arts. Mais nous avons établi des priorités et fait des choix, notamment soutenir les programmes gouvernementaux qui font la promotion des arts et des artistes canadiens au pays et partout dans le monde. TV5 est l'une de ces priorités", a-t-il dit.

La décision de la France de réformer son audiovisuel extérieur avait suscité chez les autres partenaires de TV5Monde (la Communauté française de Belgique, le Canada, le Québec et la Suisse) la crainte de voir la chaîne perdre son autonomie au profit de la France. La crise s'est depuis estompée, mais le financement de la chaîne demeure un enjeu cardinal. M. Harper, dont le parti est largement en tête dans les intentions de vote en vue des élections législatives du 14 octobre, a fait cette annonce à Drummondville, au Québec, province francophone sur laquelle il mise pour convertir son gouvernement minoritaire en majoritaire.

Cette promesse électorale survient alors que la culture s'impose peu à peu comme un des thèmes importants de la campagne, dominée par l'économie.

Des artistes, francophones comme anglophones, ont vivement dénoncé l'abolition cet été par la ministre conservatrice du Patrimoine Josée Verner de 45 millions de dollars de subventions destinées entre autres au rayonnement des artistes canadiens à l'étranger. Une candidate conservatrice a rajouté de l'huile sur le feu cette semaine en affirmant que les artistes canadiens étaient "gâtés". Et Mme Verner a piqué au vif le gouvernement québécois de Jean Charest, partisan de l'unité canadienne, en lui suggérant de compenser les fonds supprimés par Ottawa.

La promesse d'octroyer des fonds supplémentaires à TV5 tient de la "gestion de crise" a estimé jeudi soir un député de l'opposition libérale en référence aux critiques nourries auxquelles font face les conservateurs.

Le parti de Stephen Harper avait promis mercredi de garantir un quota de francophones à la direction du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC), organisme indépendant régissant les ondes.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus