18/09/2008 11:36

Carrefour poursuit Entrevue et l'un de ses anciens vigiles

Selon les informations du post.fr, Carrefour porte plainte contre Entrevue, suite à l'affaire du "vigile" de supermarché.

Pour revenir sur les faits, le 26 avril dernier, un agent de sécurité du magazine Carrefour à Paris - Bercy,  portait plainte contre un client pour avoir été, affirmait-il, traité de "sale noir". Il s'est avéré que ce client était l'adjoint du secrétaire général du ministère de l'Immigration.  Mais le 17 juillet, la plainte était classée sans suite.

Mais Pierre-Damien Kitenge, le vigile de Carrefour, a tenu dans une interview accordée à Entrevue des propos qui "portent incontestablement atteinte à l'honneur et à la considération" du supermarché. Celui-ci a donc décidé de poursuivre Mr Kitenge, ainsi que Gérard Ponson, le directeur de la publication du magazine. 

Carrefour réclame 100 000 euros de dommages et intérêts.

Source: http://www.lepost.fr/article/2008/09/18/1267215_carrefour-poursuit-son-ancien-vigile-et-entrevue.html

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Triumphbike
19/septembre/2008 - 20h41

Je te rejoins, je respecte ces personnes qui chaque matin ont la force mentale pour assumer ces métiers ingrats comme ceux qui bossent en usine, dans les transports ou sur des chantiers et il y aurait plein d'autres exemples à citer , ils représentent une force incontournable du fonctionnement de notre société, ils ont le mérite de vouloir se battre au quotidien comme beaucoup d'entre nous , non pas pour des salaires mirobolants mais pour s'assumer comme des adultes et essayer d'apporter
une sécurité à leur famille.
En cela il ne faut jamais perdre de vue les anonymes qui ne "brillent pas sous les feux de la rampe" car le VRAI mérite c'est eux qui le détiennent .
C'est pour cela que par le passé je n'ai jamais accepté le chomage quitte à faire des boulots qui me rebutaient.

Portrait de clochette000
19/septembre/2008 - 14h31

Non mais je rêve! Tu es bien content qu'il y ait des vigiles non ? Tout comme tu es content qu'il y ait des éboueurs ou des dames qui nettoient les toilettes! C'est pas possible d'être égoiste comme ça!

Portrait de thebogoss
19/septembre/2008 - 10h38

ahaha Faut arrêter de coucher avec ta propre mère, çà t'as rendu cinglé gamin.

Portrait de sheremaitre
19/septembre/2008 - 10h03

ben je suis bien contente de ne plus faire mes courses chez eux (c les prix les plus cher) et cette histoire c n'importe quoi! s'en prendre au vigil...je reve!:mrgreen:

Portrait de Florian290989
18/septembre/2008 - 22h51

Moi j'ai compris que Carrefour réclame en tout 100.000 € et non qu'à l'agent de sécurité.

Ensuite, il me semble que Carrefour ne se lit pas...

Portrait de MiKL_
18/septembre/2008 - 20h22

Ils ont bien raison !

Portrait de LostinSpace
18/septembre/2008 - 19h25

Le problème AVEC les gens de pouvoir c'est qui ' ils font ce qu'ils veulent. Et CARREFOUR réclame 100 000 euros à un agent de sécurité, JE rêve ! J'aurai un petit conseil pour cet agent de sécurité: "Allez, POSITIVE !

Portrait de breizhîle
18/septembre/2008 - 18h52

Mouais, ça sent la pression... c'est écoeurant ! Et je ne suis pas sûr que les personnes étant dans leur bon droit, auront justice au final...:evil:

Portrait de Guy 2
18/septembre/2008 - 17h59

En fait l'accusation tenait car il y avait plusieurs personnes qui s'étaient engagées à témoigner, un samedi à 13h il y a toujours une peu de monde :), clients, employés de carrouf et puis surtout la caissière bien placée où l'altercation s'est produite. Tous se sont rétractés.

Portrait de VyseR
18/septembre/2008 - 17h51

Denière arrete de critiquer les autres c'est la 4eme fois, cette fois tu t'attaque aux professions, putain c'est pas parce que tu travailles dans un bureau que tu peux juger les autres.

Portrait de cajar
18/septembre/2008 - 16h41

C'était juste une petite taquinerie et je me garderai bien de tenter quoi que ce soit en italien par respect pour la langue de Dante. ;)

Portrait de clochette000
18/septembre/2008 - 16h40

Bien sûr. Pourquoi à chaque fois que l'on reproche son orthographe à quelqu'un cette personne se sent-elle obligée d'alléguer de sa (pseudo ?) extranéité ? Pourquoi ne pas reconnaître tout simplement qu'on s'est trompé ?

Portrait de cajar
18/septembre/2008 - 16h31

Il faut notamment être recalE à l'épreuve d'orthographe ! :mrgreen:

Portrait de clochette000
18/septembre/2008 - 16h16

C'est pas normal de faire un article comme ça JMM! Il faut nous donner toutes les informations ou aucune! Et là il est évident qu'il nous manque des éléments pour comprendre.

Portrait de jmdepaca
18/septembre/2008 - 14h13

Depuis quelques années les metiers de la securite se sont professionnalisés donc il y a des formations suivis de diplomes pour exercer les metiers d ela securité a noter que VIGILE(regarder la definition dans le dictionnaire) ne veut rien dire on parle d'agent de sécurite (pour la prevention des actes de malveillance ) d'agent de securite incendie (pour les agents occupant des fonctions incendie dans les centres commerciaux et batiments administratifs) d'agent de sureté aéroportuaire (filtrage passager al'aéroport) ETC..

Pour revenir a CARREFOUR les agents de securité (sauf pour les hyper AUCHAN) sont donc employés par des sociétes prestataires donc cet employé ne fait pas parti de CARREFOUR ce serait a sa société de le défendre .

Portrait de I_sing
18/septembre/2008 - 13h53

Carrefour doit avoir honte, car l'affaire de flicage du personnel n'est pas oublié :-(

Face au scandale, Carrefour veut fuir ses responsabilités

FLICAGE . Suite aux accusations d’espionnage du personnel, le groupe tente d’esquiver en pointant du doigt les sociétés prestataires de service.
Le scandale de l’espionnage illégal de salariés a réussi à mettre en branle, depuis vendredi, le numéro deux mondial de la distribution. Caméras cachées, micros, filatures sur plusieurs semaines, infiltration dans la vie privée du personnel ou encore mise au point de traquenards afin de licencier des « salariés indésirables »… Tout le week-end, les réunions se sont enchaînées au siège social du groupe, dans le 16e arrondissement parisien, pour savoir comment répondre à ces accusations. Résultat, des fusibles sautent. « Comme souvent dans ces cas-là, ce sont les éléments périphériques qui sont sacrifiés en premier », commente non sans ironie Régis Serange, l’ancien agent de sécurité du Carrefour d’Écully, par qui l’affaire est arrivée.

Selon une source, trois membres de la direction régionale de Rhône-Alpes devraient ainsi être désignés par Carrefour comme les responsables, et sanctionnés en tant que tels. De plus, dans un communiqué daté de samedi, la direction générale des hypermarchés Carrefour France promet « de mener un audit sur les méthodes et procédures de contrôle appliquées dans ses magasins », tout en précisant que cette étude portera également sur ses prestataires de service « afin de vérifier la qualité de leur prestation ». Ainsi, le géant français de la grande distribution botte en touche en s’affirmant victime « de comportements individuels en contradiction avec les procédures internes » et surtout en contradiction avec « les valeurs de l’entreprise ».

Or, dans le témoignage de Régis Serange qui, pendant deux ans, a effectué des missions d’espionnage illégales partout en France, en contrepartie d’une promesse d’embauche comme cadre Carrefour, les donneurs d’ordres de ces actions « sous-marines » ne sont pas les sociétés prestataires de service. « Certes, mon employeur direct était Prestige sécurité, mais dans toutes les missions effectuées, les commanditaires ont toujours été soit les responsables sécurité sous couvert des directeurs de magasin, soit sous celle du directeur régional, voire d’un dirigeant national », précise l’ancien agent de sécurité. « Ma société prestataire n’était pas au courant. La mesure aujourd’hui de Carrefour n’est que de la poudre aux yeux, le système illégal va continuer. »

Déjà, d’autres émissaires de cet espionnage social commencent, eux aussi, à faire part de leur expérience. Ainsi Veysal Demiral, un ancien collègue de Régis Serange, qui évoque « les billets disposés près des caisses et les caméras cachées qui filmaient les réactions des caissières ». Dans tous les cas, le groupe Carrefour va devoir s’expliquer en justice, car nombre des « 150 victimes de Régis Serange » viennent de comprendre les méandres de leurs licenciements et vont porter plainte. « Je me savais déjà la cible du harcèlement de mes supérieurs, mais je ne pouvais pas m’imaginer à quel point », témoigne un ex-responsable du rayon décoration d’un hypermarché. « En leur donnant une attestation et des preuves écrites et vidéo, j’essaie d’aider tous ceux qui ont été brisés, à obtenir au moins une réparation matérielle », explique Régis Serange. De son côté, il va lui aussi attaquer Carrefour pour « travail dissimulé ». Si, à partir d’août 2002, il va concrètement effectuer un travail de cadre Carrefour, il ne signera jamais de contrat avant son éviction début 2004.

Christelle Chabaud

Portrait de bonbeck
18/septembre/2008 - 13h45

the troll is hungry, sorry....hihihi

Portrait de bonbeck
18/septembre/2008 - 13h42

the troll are hungry !!!! :mrgreen:

Portrait de fantomettekirikipète
18/septembre/2008 - 13h42

dis jeano' y a des heures dans la journée où tu n'es pas sous l'emprise de la drogue?

Portrait de bonbeck
18/septembre/2008 - 13h40

c'est clair !

Portrait de Misscorsica
18/septembre/2008 - 13h35

Non, dommage, et pas d'essence moins chère non plus !!!

Portrait de Jeanbonot
18/septembre/2008 - 13h29

Nous attendons de la Justice, un châtiment exemplaire !
On ne peut diffâmer d'honnêtes personnes, instiutions ou sociétés sans en payer le prix et il serait bon que certains intervenants en tiennent compte dans leurs prochains posts.

Portrait de Hassene Lupin
18/septembre/2008 - 13h20

Donc si on est " l'adjoint du secrétaire général du ministère de l'Immigration" on ne peut tenir des propos à caractère raciste?

C'est qui les patrons de Carrrefour? On a compris: pas touche aux puissants!:roll:

Portrait de maillemaille
18/septembre/2008 - 13h07

la seule chose que je sache, est qu'en france, quoi qu'il ait pu faire, un ministre, secrétaire d'état ou haut fonctionnaires, s'en tirent toujours face à la justice. C'est ainsi, les petits d'un côté et les " intouchables" de l'autre. quant à cette histoire.......

Portrait de Nicole47
18/septembre/2008 - 13h07

La vérité sera difficile à prouver mais quoiqu'il en soit personne n'a le droit de traiter une personne de cette façon. C'est honteux et bien bas... Pauvre France !

Portrait de andie13
18/septembre/2008 - 13h03

aux wc par exemple... de la lecture merdique qd tu fais ta crotte, c'est bien non???:mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Portrait de michel_nantes
18/septembre/2008 - 12h41

oui c'est sur faut mieux lire le Figaro et les censures qu'ils font dans leurs articles pour plaire au pouvoir......
D'ailleurs étrange que personne ne parle de cet affaire surtout sur un site qui parle des médias.....

Portrait de totoletebite
18/septembre/2008 - 12h34

a la diection de carouf,ca vous en bouche 1 coin!
entrevue,continuez comme ca,au moins on a 1 seul magasine en france a pouvoir réveler toutes les magouilles et affaires de ce types!

Portrait de michel_nantes
18/septembre/2008 - 12h33

je ne vois pas dans mes propos la moindre insulte:!: :!:
j'ai encore le droit de me poser des questions:!:

Portrait de Misscorsica
18/septembre/2008 - 12h31

lire : quelle que soit ...

Les plus vus