25/07/2011 20:21

Cameroun: 9,6 millions d'euros d'amendes pour six opérateurs

L'Agence de régulation des télécommunications (ART) du Cameroun a infligé fin juin des amendes se chiffrant au total à 9,6 millions d'euros à six opérateurs de services téléphoniques et Internet pour diverses violations, a appris l'AFP samedi du ministère des Télécommunications.

Le montant total des amendes se chiffre à environ 6,3 milliards de FCFA (environ 9,6 millions d'euros), selon un texte transmis samedi par le ministère des Postes et Télécommunications (Minpostel).

"Les sanctions ont été prises fin juin", a affirmé à l'AFP un responsable du Minpostel s'exprimant sous couvert d'anonymat.

Orange Cameroun, un des deux opérateurs de téléphonie mobile du pays, se voit infliger la plus grosse amende fixée à environ 4,14 milliards de FCFA (6,3 millions d'euros), soit 3,2 milliards FCFA (4,9 millions d'euros) pour "établissement des liaisons de transmission interurbaines sans autorisation" et un peu plus de 940 millions de FCFA (1,4 million d'euros) "pour utilisation sans autorisation de ressources de numérotation", selon le texte.

De même source, MTN Cameroon, deuxième opérateur du mobile "écope d'une pénalité" de 523 millions de FCFA (800.000 euros) "pour utilisation sans autorisation de ressources de numérotation" tandis que sa filiale Internet MTN Network Cameroon Ltd se voit infliger une amende de 250 millions de FCFA (380.000 euros) "pour utilisation des fréquences sans autorisation dans les villes de Douala (sud) et Bafoussam (ouest)".

L'entreprise publique de téléphonie fixe Camtel est appelée à payer 887 millions de FCFA (1,35 million d'euros) "pour utilisation sans autorisation de ressources de numérotation".

L'opérateur de services Internet Ringo SA reçoit une amende d'environ 421 millions de FCFA (640.000 euros) "pour exploitation sans autorisation de bandes de fréquences et exploitation de bandes de fréquences dans les villes non autorisées de Yaoundé, Douala, Limbé (sud-ouest) et Bafoussam".

"L'opérateur Alink Télécom Cameroun (services Internet) écope d'une pénalité 80 millions de FCFA (120.000 euros) (notamment) pour exploitation sans autorisation de fréquences en vue de la fourniture de service internet sans fil" indique enfin le texte.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus