22/07/2011 17:28

Mariage/rumeurs: Le gouvernement s'insurge à son tour

Le chef du gouvernement monégasque, Michel Roger, s'est insurgé vendredi contre les "rumeurs", "toutes fausses", visant Albert II et Charlène de Monaco, et a confirmé que le couple entendait poursuivre le magazine L'Express. 

"C'est très affligeant", a-t-il dit à l'AFP et à des médias locaux lors d'un point-presse, en réponse à une question sur la réaction du gouvernement face aux rumeurs persistantes qui ébranlent le Rocher depuis plusieurs semaines.  "Elles sont toutes fausses... celles que je connais en tout cas", a-t-il ajouté, soulignant que, pour certaines, "on a la preuve qu'elles sont fausses". 

Et de citer notamment celle qui veut que Charlène Wittstock ait tenté de fuir quelques jours avant son mariage depuis l'aéroport de Nice pour regagner l'Afrique du Sud. 

"Elle part en Grèce accompagnée de la délégation monégasque aux jeux Olympiques" spéciaux (compétition réservée aux handicapés mentaux) qui ont débuté à Athènes le 25 juin, a expliqué le ministre d'Etat.

"Elle part seule (sans Albert, NDLR), alors effectivement on l'a vue seule ce week-end à l'aéroport de Nice. (...) Si on avait publié la photo de Charlène défilant avec la délégation tout de suite, on avait peut-être des chances d'arrêter la rumeur", a estimé Michel Roger.  Quant à l'autre rumeur persistante sur un supposé troisième enfant naturel que le prince Albert aurait eu alors qu'il était déjà fiancé à Charlène, "on a la preuve que c'est faux", a-t-il dit. 

"Mais la condamnation de L'Express va mettre fin à la rumeur", a ajouté le ministre d'Etat, confirmant que "le prince et la princesse assignent" le magazine parce que c'est son site internet "qui a crédibilisé ces rumeurs infondées en les publiant".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus