22/07/2011 18:11

Les chinois raillent la publicité dans le film Transformers

Des spectateurs chinois raillent les publicités pour des marques chinoises contenues dans le film "Transformers 3: la face cachée de la lune", sorti cette semaine sur les écrans chinois, ont rapporté les médias et des internautes chinois. 

 Les marques chinoises ne s'intègrent pas naturellement dans le scénario comme les marques étrangères, ont notamment jugé des spectateurs cités par le journal Xiandai Kuaibao (Modern Express).

  "Impossible de se souvenir des protagonistes, de l'histoire ou des scènes de combat. Par contre, vous n'oublierez pas (le fabricant d'ordinateurs) Lenovo, (de téléviseurs) TCL ou le lait Yili Shuhua", relève pour sa part un internaute qui signe Jingang Daodan.  

"Adidas ou Lenovo, passe encore. Mais pourquoi faire de la place au lait Shuhua pauvre en lactose. Ca me fait pleurer... je déteste ces placements de produits", dit un autre dans un message posté sur le service de micro-blogging du portail Sina.com. 

 Les publicités pour le lait soulèvent plus d'indignation que les autres car la plupart des grandes marques chinoises du secteur ont été impliquées dans le scandale des produits laitiers contaminés à la mélamine, qui avait provoqué la mort d'au moins six bébés et rendu malade quelque 300.000 autres en 2008.  

Le Financial Times a rapporté mercredi que quatre marques chinoises étaient particulièrement visibles dans Transformer 3  -- un record pour un film hollywoodien  -- au moment où les entreprises chinoises essayent d'accroître leur notoriété à l'étranger.  

Selon les analystes, Transformer 3 pourrait avoir dépassé le record pour la Chine de 60 millions de yuans (6,46 millions d'euros) de recette le jour sa sortie, réalisé en mai par "Kungfu Panda 2", a rapporté de son côté le journal Xinjing Bao (Les nouvelles de Pékin).

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus