22/07/2011 15:43

Audiences TNT : France 4 en tête avec "Frères d'armes"

Désormais nous vous offrons, chaque matin, juste après 9h, les audiences Médiamétrie de toutes les chaînes de la TNT, c'est-à-dire celles que nous vous communiquions déjà, augmentées de celles de Direct 8, NT1 et NRJ12.

France 4, misait sur la série de guerre "Frères d'armes", de David Frankel avec notamment Damian Lewis. La fiction rassemble 804.000 téléspectateurs, 3.6% de part de marché.  La chaîne arrive en tête des audiences de la TNT avec un bon score.

TMC, misait sur le film d'aventures "Angélique  et le roy", de Bernard Borderie", avec Michèle Mercier, Jacques Toja, Sami Frey, etc. Le programme intéresse 665.000 téléspectateurs, soit 2.9% de part de marché.

NT1, pariait sur le film d'aventures "Furia à Bahia pour OSS 117" de André Hunebelle, avec Frederick Stafford, Mylène Demongeot, Raymond Pellegrin, etc. Le film rassemble 659.000 personnes, pour 2.9% de part de marché.

W9, proposait le magazine de société "Vies croisées", présenté par Faustine Bollaert. Le programme avait pour thème "Comment  vivre sans faire l'amour", entre autres sujets abordés. Ce numéro parvient à rassembler 535.000 personnes, 2.5% de part de marché. 

NRJ 12, proposait le magazine de société "Tellement vrai" présenté par Matthieu Delormeau. Le programme avait pour thématique : "Ils sont prêts à tout pour changer de vie". Un sujet qui retient l'attention de 532.000 personnes, soit 2.4% de part de marché.

France 5, proposait le documentaire "J'ai marché sur la terre", de  Stéphane Jacques". Le sujet attire 457.000 personnes, soit 2% de part de marché.

Direct 8, diffusait le magazine de société "L'amour au menu", animé par   Karine Ferri. Le sujet abordé hier soir rassemble 397.000 téléspectateurs, pour 1.7% de part de marché.

Gulli, programmait la  série humoristique "Les vies rêvées d'Erica Strange" de Kelly Makin, avec Erin Karpluk. Le programme a été regardé par 312.000 personnes, soit 1.4% de part de marché.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus