21/07/2011 15:42

DSK/Tristane Banon: Hollande veut être vite entendu

François Hollande, candidat à la primaire socialiste, a dit ce mardi refuser, dans le volet parisien de l'affaire DSK, "la manipulation" et "la manoeuvre" comme "instruments du débat politique", tout en souhaitant être entendu par la justice "le plus rapidement possible".

"Il y a une enquête préliminaire dans le cadre du dépôt d'une plainte. Il faut répondre, c'est normal, mais il ne faut pas accepter la manipulation et la manoeuvre comme instrument du débat politique", a déclaré l'ancien premier secrétaire du PS lors d'un point de presse à Dijon, où il réunissait son équipe de campagne.


"Je veux qu'il n'y ait aucun délai. Je suis demandeur à ce que cette audition intervienne la plus rapidement possible", a-t-il lancé, tout en affirmant n'être, pour l'instant, "informé de rien". François Hollande devrait être entendu début septembre par les policiers en charge de l'enquête sur les accusations de tentative de viol portées par Tristane Banon contre Dominique Strass-Kahn.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus