22/07/2011 16:19

DSK/Tristane Banon: Hollande interrogé par la police

Les enquêteurs ont décidé d'entendre François Hollande dans le volet «Tristane Banon», début septembre.

Les policiers de la brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP) s'interrogent sur l'information dont il disposait au sujet de la rencontre de février 2003 entre DSK et la jeune écrivain qui aurait donné lieu, selon elle, à une tentative de viol.

Ils veulent connaître le rôle qu'a pu jouer à l'époque l'ancien premier secrétaire du Parti socialiste.

Anne Mansouret, mère de la jeune femme, elle-même élue PS de l'Eure, a expliqué avoir confié l'affaire, à l'époque, à François Hollande.

Il aurait même personnellement téléphoné à la jeune femme «dans les jours ou les semaines» suivant les faits, selon David Koubbi, l'avocat de Tristane Banon. Il lui aurait même alors recommandé de porter plainte contre DSK.


Le directeur de cabinet de François Hollande, Stéphane Le Foll, n'a pas nié avoir été informé, mais a expliqué que le premier secrétaire avait géré le dossier «en direct».

Le 5 juillet, François Hollande avait expliqué "qu'il n'avait pas connaissance dans le détail" des faits allégués par la jeune femme, aujourd'hui âgée de 32 ans.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus