19/07/2011 13:02

Accident: Le Tour de France veut des mesures pour les médias

Le Tour de France envisage à l'avenir des mesures de sécurité renforcées touchant les pilotes des voitures médias, suite à l'accident provoqué par une voiture dépendant de France Télévisions qui a renversé dimanche deux coureurs (Hoogerland, Flecha).

"La voiture n'aurait pas dû être là", a estimé mardi le directeur du Tour Christian Prudhomme à propos de cet accident "extraordinairement spectaculaire qui aurait pu avoir des conséquences dramatiques".

 Christian Prudhomme a rappelé au micro de France Info, avant le départ de la 10e étape à Aurillac, les mesures prises depuis plusieurs années, entre autres la mise en place d'un itinéraire hors course pour l'essentiel des véhicules accrédités et des formations spécifiques pour les pilotes.

"Ces formations concernaient jusqu'à présent les pilotes de l'organisation, qui ne représentent qu'un dixième du total, elles ont été étendues aux pilotes des titres de presse de notre groupe, l'Equipe et le Parisien, et aussi aux salariés de France Télévisions, mais pas aux prestataires", a expliqué le directeur du Tour.

"Il faut aller plus loin", a ajouté Christian Prudhomme en évoquant l'hypothèse d'imposer aux médias "des pilotes qui ont fait des stages, qui sont adoubés par nous".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus