05/07/2011 09:53

Ils veulent appeler leur site "Hitler" ou "génocide" !

Pus de 3.550 demandes émanant de personnes physiques ou morales ont été déposées depuis vendredi pour acquérir des noms de domaines internet jusqu'à présent interdits et qui ont été ouverts en vertu d'une nouvelle loi.

Ces termes, quelque 30.000 au total, comme "Crimes","camp-de-concentration", "hitler", "xénophobie", "nazisme", "Libertés", "coran", "mosquée", "satan" ou encore "esclave", "maison-close", "mutilation"...

Des milliers de noms de pays et de communes françaises ont également été mis à disposition.

Toute personne - physique ou morale - "démontrant des motifs légitimes" et ayant été la première à déposer son dossier pourra être acquéreur d'un de ces nouveaux noms de domaine, pour développer un site internet (comme www.eglise.fr) ou des adresses internet reliées.

Le tarif médian d'un nom de domaine en .fr est en moyenne de 12 euros hors taxe.

Lundi, quelque 3.550 demandes avaient été déposées, a annoncé l'Association française pour le nommage internet en coopération (Afnic), l'office d'enregistrement officiel du .fr.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus