08/07/2011 20:08

Pétition pour la libération d'une cinéaste iranienne

La société des réalisateurs français (SRF) a lancé mardi une pétition pour réclamer la libération de la cinéaste iranienne Mahnaz Mohammadi, arrêtée dimanche et dont le sort reste inconnu.

"Nous demandons la libération de Mahnaz Mohammadi et dénonçons les attaques faites à la liberté de création et d'expression des cinéastes iraniens" énonce le texte de la pétition déjà signée par plusieurs personnalités du cinéma français telles le réalisateur Costa Gavras, président de la Cinémathèque française; Gilles Jacob, Président du Festival de Cannes, ainsi que les réalisateurs Jean-Paul Salomé, Elie Chouraqui, Bertrand Blier, Marceline Loridan-Ivens, Claude Miller et les membres de la SRF.

La Société des réalisateurs français a notamment créé, en 1969, la Quinzaine des Réalisateurs présentée depuis chaque année en marge du Festival de Cannes.

Cette pétition, disponible en français et anglais (http://www.lasrf.fr/petitions.html?view=petition&id=243%3Apetition-srf) est lancée alors que Mahnaz Mohammadi, proche de l'oposition iranienne et militante engagée des droits des femmes, a été arrêtée à Téhéran dimanche à son domicile : "aucune information concernant les chefs d'accusation ou le lieu de sa détention n'est disponible pour le moment", indique la SRF.

Mahnaz Mohammadi a notamment contribué au documentaire de Rakhshan Bani-Etemad sur les élections iraniennes de juin 2009, "Nous sommes la moitié de la population".

Dans le collimateur des autorités, elle n'a pu se rendre à Cannes en mai dernier son passeport ayant été confisqué.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus