10/07/2011 06:44

Cecilia Bartoli installée au musée Grévin

La mezzo-soprano italienne Cecilia Bartoli a inauguré hier soir son personnage de cire au musée Grévin à Paris, rejoignant au "panthéon de cire" d'autres célébrités de l'art lyrique dont Maria Callas, Roberto Alagna et Luciano Pavarotti.

"Vous êtes l'une des plus belles voix du monde. Votre entrée à Grévin a été décidée à l'unanimité et la Callas s'ennuyait. Le paradoxe est que votre immense renommée internationale est fondée sur la tessiture, la sensualité et la séduction de votre voix: ici, en cire, vous allez être réduite au silence mais il suffira de vous voir pour que l'on vous entende ", a dit Bernard Pivot, président de l'Académie Grévin, en présence du chanteur d'opéra Philippe Jaroussky.


"Ce n'est pas possible: elle est plus belle que moi !", a déclaré la diva romaine en découvrant son double de cire, installé dans le petit théâtre à l'italienne du musée, et qui porte le véritable costume de scène créé pour le concert "Sacrificium" et réalisé par les ateliers de l'Opéra de Zurich.


Alliant virtuosité, longueur de souffle et tempérament de feu, la cantatrice s'est forgée en une douzaine d'années une image hors normes dans le monde lyrique, avec des albums très personnels qui culminent à chaque fois en tête des ventes de musique classique.


Mercredi soir, Cecilia Bartoli se produira à Versailles pour la deuxième fois de la semaine dans un programme Vivaldi, avec l'Ensemble Matheus, sous la direction de Jean-Christophe Spinosi.


Début 2012, la cantatrice prendra la direction artistique du Festival de Pentecôte de Salzbourg (Autriche), succédant au maestro italien Riccardo Muti.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus