28/06/2011 18:11

Plan social à La Tribune : Parution menacée mercredi

La direction du quotidien économique La Tribune a présenté mardi un plan social prévoyant la suppression de 17 postes, et la sortie du quotidien mercredi semble compromise peu avant un vote des salariés prévu en fin de journée, apprend-on de source syndicale.  

Dans un communiqué diffusé dans l'après-midi, la direction a évoqué "un projet de réorganisation de l'entreprise" dont "l'objectif reste de faire de La Tribune le journal de référence en matière d'information économique et financière".  

Concernant les 17 suppressions de poste, dont 13 au service "édition", la direction estime que "cette réorganisation est indispensable et qu'elle été trop longtemps repoussée".  

Selon plusieurs journalistes du quotidien, "en supprimant l'édition et les assistantes de rédaction, La Tribune passe au +low cost+, ce qui aura des répercussions sur la qualité même de l'information, et par là-même compromet une relance du titre".  

Dans un long courriel adressé à chaque salarié du journal, Valérie Decamp, présidente du titre, souligne notamment qu'"après deux ans de tentatives de discussions toujours reportés, j'ai également informé vos représentants qu'il faudra inévitablement remettre à plat les 35 heures au sein de l'entreprise".  

En grave difficulté financière depuis des années, La Tribune bénéficie d'un sursis avec le prolongement, le 20 juin, de la procédure de sauvegarde pour six mois supplémentaires.  

En janvier, le quotidien économique avait été placé pour six mois en procédure de sauvegarde par le Tribunal de commerce de Paris, lui permettant ainsi de geler temporairement ses créances.  

La Tribune compte aujourd'hui quelques 181 salariés dont 85 journalistes. Plusieurs dizaines de postes ont été supprimés depuis la reprise du titre en 2007 d'abord par Alain Weill (RMC, BFMTV...) qui en a ensuite cédé le contrôle à Valérie Decamp pour un euro symbolique.  

Cette dernière a récemment estimé à cinq millions d'euros les besoins de financement pour la relance du titre.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus