10/09/2008 16:29

Projet de loi/France TV: les salariés invités à se mobiliser

Les salariés de France Télévisions ont été invités mercredi à se mobiliser contre le projet de loi du gouvernement sur l'audiovisuel public avant même son adoption par le conseil des ministres.

A l'occasion d'une assemblée générale qui a réuni une centaine de personnes mercredi dans le hall de France Télévisions, à Paris, les leaders des différents syndicats (SNRT-CGT, CFDT, CFTC, FO, SNJ, SUD, CSA, SITR, SRCTA/UNSA, SNJ-CGT) ont invité le personnel du groupe public a rester vigilant et à se préparer à manifester en octobre et novembre.

Selon Carole Petit, déléguée SNJ, les différents accords collectifs qui régissent les différentes catégories de personnel et les différentes sociétés de France Télévisions (France 2, France 3, France 4, France 5, France ô) vont "être remis en question dans le cadre du changement juridique".

Le projet de loi prévoit notamment de transformer France Télévisions en entreprise unique et de supprimer ainsi les différentes sociétés qui composent la holding actuelle.

"Nous serons de toute façon dans la rue et vraisemblablement en grève le 18 novembre devant l'Assemblée nationale pour aller rappeler aux députés et aux sénateurs qu'ils ne casseront pas l'audiovisuel public contre nous", a indiqué pour sa part Jean-François Téaldi, du SNJ-CGT.

Le projet de loi sur l'audiovisuel public, actuellement entre les mains du Premier ministre, doit être présenté au Conseil d'Etat avant d'être adopté par le Conseil des ministres.

Selon le ministère de la Culture et de la Communication, interrogé par l'AFP, le projet devrait être adopté par le gouvernement le 8 octobre prochain, de façon à être soumis à l'examen de l'Assemblée nationale à partir du 18 novembre.

Par ailleurs, l'intersyndicale de l'audiovisuel public doit se rendre jeudi à Bruxelles pour y rencontrer les services de la commission européenne et les interroger sur les taxes que le gouvernement se propose d'imposer aux chaînes privées, aux opérateurs de télécoms et aux fournisseurs d'accès internet pour compenser la suppression des recettes publicitaires du service public.

Selon l'intersyndicale, ces taxes sont contraires au droit européen de la concurrence et devrait être rejetées par la commission.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de dadada91
11/septembre/2008 - 08h31

Je me permets de rappeler que les réalisateurs ne sont pas salariés des chaines mais payés au cachet (pour une journée de travail ou quelques semaines pour une fiction, alors ne concluons pas que les salariés de FTV sont des nantis. Merci.

Portrait de noelletess
11/septembre/2008 - 02h45

Cher Scoopy : vous parlez d'or... Les informations que vous donnez sont claires et bien documentées. Mon cousin, mort récemment, était réalisateur à France 3 et je peux vous assurer qu'il gagnait un très bon salaire pour peu d'heures de travail. C'était, il est vrai, il y a assez longtemps mais je ne pense pas que les choses aient changé depuis.
D'après ce que vous dites, il semblerait même qu'elles aient amplifié

Portrait de noelletess
10/septembre/2008 - 23h02

Absolument, TF1 est la première chaîne d'Europe et ne perçoit pas la redevance que je sache. France TV n'a qu'à faire pareil.

Portrait de kasos
10/septembre/2008 - 21h45

rien na peter

Portrait de jon aburkle
10/septembre/2008 - 20h19

ce sont les mêmes qui regardent dr house et les experts, voire SS et la star ac... sinon, le reste du temps, on fait sembalnt d'^tre pro Ft et contre le président:lol: moi ça me fait rire ces contradictions;)

Portrait de jon aburkle
10/septembre/2008 - 20h07

laors là, je ne comprends rien à rien... si Ft faisait (encore) de la "propagande" pour la présidence ... mais non, la ligne éditoriale reste quand même celle de l'opposition..sinon, attaquons nous à bolloré et bouygues et nous nous inscrivons jamais sur ce blog:shock:

Portrait de jon aburkle
10/septembre/2008 - 19h49

ben donnez son avis est signe de mauvaise santé??? pas en démocratie:8)

Portrait de jon aburkle
10/septembre/2008 - 19h48

ben oui mais alors pourquoi fait-on mention de l'audimat puisque si c'est public, ça peut faire 300000 téléspectateurs sans aucun problème...:roll:

Portrait de bren
10/septembre/2008 - 19h43

Si c'est public il ne doit pas y avoir la moindre publicité; si on veut de la pub alors on privatise mais le mélange pub/redevance est anti concurrentiel pour le privé.

Portrait de jon aburkle
10/septembre/2008 - 19h40

pourquoi en vouloir aux syndicats quand Ft se coule toute seule, avec des programmes faits de courbet, laroche-joubert.... et j'en passe... dynastie des drückers et autres consorts:lol:

Portrait de mauzemontole
10/septembre/2008 - 18h29

C'est sur que réformer (enfin plutôt détruire) FTV était ce qu'il y avait de plus important à faire :lol:

Portrait de michel_nantes
10/septembre/2008 - 18h16

Tous ceux qui se réjouissent du projet de Sarko feront la gueule quand tous leurs abonnements( internet, tel mobile) seront taxés et que les opérateurs leurs feront supporter la taxe.....

Portrait de Jeanbonot
10/septembre/2008 - 18h08

La solution au probléme est simple : La porte pour les syndicalistes, sans indemnités.
Aprés tout, si ils ne veulent pas bosser, on ne leur doit rien.

Portrait de SirNico
10/septembre/2008 - 17h26

C'est vrai que si on écoutait les syndicalistes et les écolos ont se retrouveraient à l'age de pierre......dès qu'il y a un changement ou une evolution ils sont systématiquement contre!

Portrait de clamabinol
10/septembre/2008 - 16h36

haaaa ! la CGT et les gauchistes de tous poils.
Ils ont raison, ne changeons rien tout va si bien dans ce pays !

Portrait de noelletess
10/septembre/2008 - 16h35

Le projet de loi prévoit notamment de transformer France Télévisions en entreprise unique et de supprimer ainsi les différentes sociétés qui composent la holding actuelle

Donc, différentes sociétés existent. C'est du gâchis. Déjà il y a trop de chaînes... et trop d'argent dépensé pour payer les cachets mirobolants des animateurs.

Les plus vus