09/09/2008 15:22

Le Parisien devant les tribunaux ce mardi

Le tribunal correctionnel d'Evry a déclaré mardi irrecevables les constitutions de partie civile de 339 surveillants de la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis (Essonne), qui poursuivaient le Parisien en diffamation pour avoir publié le témoignage d'un détenu en novembre 2006.

Dans son édition du 14 novembre 2006, le quotidien avait retranscrit les propos d'un homme qui avait passé 18 mois en détention provisoire à Fleury-Mérogis, faisant état de divers trafics et mettant en cause le comportement de certains surveillants.

Il affirmait également avoir assisté au viol d'un détenu dans les douches par une dizaine d'autres détenus "sans que personne n'intervienne". L'enquête préliminaire ouverte par le parquet n'avait pas permis d'établir ces faits, et avait été classée sans suite.

Le tribunal a estimé que les parties civiles n'avaient pu être identifiées, et qu'aucun document dans la procédure n'attestait le fait qu'ils étaient bien à Fleury-Mérogis. Il a ainsi donné raison à Me Basile Ader, conseil du quotidien et de la journaliste qui avait rédigé l'article. L'avocat avait plaidé l'irrecevabilité des 339 parties civiles, dont l'état civil n'était pas mentionné dans la procédure.

Par ailleurs, certaines des parties civiles n'étaient pas des surveillants pénitentiaires, mais affectés à d'autres tâches, comme par exemple la comptabilité.

Lors de l'audience le 10 juin, Me Olivier Baratelli, l'avocat des surveillants, avait déclaré que ses clients avaient été "choqués" et s'étaient "sentis visés par un article qui leur impute des infractions pénales". Il avait demandé un euro de dommages et intérêt par partie civile.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Dom76800
9/septembre/2008 - 22h48

J'ai regardé un vieux film il y a quelques jours : l'évadé d'Alcatraz, Alacatraz qui était surnomée selon le film la pire prison ... , et bien cette prison (du film) a l'air bien correcte par rapport à d'autres si ce récit du détenu est vrai.

Portrait de kiko78
9/septembre/2008 - 16h20

cela ne me parait pas diffamatoires comme propos , j ai plusieurs connaissances ayant fait des sejours ( principalement pour le cannabis ) et ca va egalement dans ce sens
et puis j ai l impression que c est encore une pierre qui s ajoute au chantier enorme qu il y a a faire dans les prisons .

Portrait de batmatt
9/septembre/2008 - 16h15

Ce qui se passe avec les surveillants de prison est hélàs vrai et j'en ai la preuve

Portrait de CHEYENNE527
9/septembre/2008 - 16h04

ça conforte dans l'idée que les journalistes
préfèrent faire des articles sur les coupables
que sur les victimes,

Portrait de poildur
9/septembre/2008 - 15h32

Celà confirme l'état de nos prisons dénoncées par les droits de l'homme;(

Les plus vus