01/12/2006 06:45

Polémique sur le Téléthon. Nombreuses réactions

L'affaire est partie du Var, le 9 novembre, quand le responsable de la commission épiscopale bioéthique et vie humaine de l'évêché de Fréjus-Toulon a déclaré qu'il n'était "plus possible" de participer au financement du ttéléthon, qui aide la recherche sur les embryons humains.

Mgr Dominique Rey, évêque de Fréjus-Toulon, a bien précisé qu'il ne donnait pas de consigne de boycott du téléthon. Mais la polémique était née.

Les catholiques, qui ont émis des réserves, parlant de "stratégie eugéniste" du téléthon, s'élèvent en particulier contre le diagnostic préimplantatoire (DPI).

Il s'agit de vérifier, en cas de fécondation in vitro, que les embryons à implanter sont bien exempts d'une maladie génétique. Selon des sources médicales, une centaine de DPI sont effectués chaque année, et aboutissent à 10 ou 20 naissances environ, après accord des donneurs et des receveurs d'embryons

Invité le mardi 28 novembre sur RMC pour commenter le voyage de Benoît XVI en Turquie, Mgr André Vingt-Trois, archevêque de Paris, s'est, pour la première fois, exprimé sur cette question. Dénonçant également le financement via le Téléthon de recherches scientifiques qui "instrumentalisent l'embryon humain", l'archevêque s'est déclaré opposé à la pratique du diagnostic pré-implantatoire aujourd'hui officiellement mise en oeuvre en France dans trois centres spécialisés, à Paris, Strasbourg et Montpellier.

Réactions

Claude Moraël, délégué général des Scouts et Guides de France, organisation catholique de jeunesse qui participe chaque année au Téléthon, a déploré jeudi le moment choisi par des catholiques pour soulever un débat éthique.

 Le ministre délégué aux Personnes handicapées, Philippe Bas, a soutenu mercredi au micro de la radio "Vivre FM", le télethon  contesté par des personnalités catholiques pour sa participation à la recherche sur les cellules souches embryonnaires.

Alain Claeys, député de la Vienne et responsable national de la recherche au PS, a jugé mercredi que le téléthon  était "une manifestation extraordinaire de solidarité" mais qu'une politique de santé "ne pouvait reposer uniquement sur cet effort".

Mme Laurence Tiennot-Herment, présidente de l'AFM (organisation à l'origine du télethon) s'est déclarée "outrée, choquée" par ces attaques. Elle a souligné que l'AFM se conformait aux lois, et particulièrement à la loi sur la bioéthique (2004 et décret d'application en 2006) qui autorise - en l'encadrant strictement - la recherche sur les cellules-souches embryonnaires.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de lmri
1/décembre/2006 - 17h15

respeter le donateur
Au dela de cette polémique aujourd'hui mal placée car elle peut présenter le risque de détourner certains donateur, il y a une régle que doit respecter toute campagne de collecte et cette régle c'est d'afficher clairement à quoi sert l'argent. A partir de la chacun à le droit de donner ou de ne pas donner. Dans ce cas ce n'est pas grave, mais il pourrait y avoir comme c'est deja arrivé dans d'autres campagne une utilisation d'une partie des fonds qui n'a rien a voir avec la raison initiale qui fait donner le public.

Portrait de Claudiaz
1/décembre/2006 - 13h55

Le débat mérite d'être posé...
"Si on a la possibilité d'éviter de mettre au monde un enfant lourdement handicapé, on le fait"

Ce n'est qu'une partie de la question... On peut tuer des hommes pour faire avancer la science alors? si on suit ton raisonnement oui...

Portrait de Emmanuel
1/décembre/2006 - 13h23

Lire le texte exact
Comme toujours, on ne lit qu'une partie des phrases des uns et des autres...

Mgr Vingt-Trois a aussi dit dans la même interview : "Le Téléthon est une entreprise généreuse. Il a permis de grands progrès, d’abord dans la prise de conscience de l’existence des enfants myopathes et dans leur prise en charge, et ensuite dans la recherche contre la myopathie."

On peut voir les différentes réactions des évêques de France (qui ont comme chacun le droit de s'exprimer) :
http://www.cef.fr/catho/actus/archives/2006/20061130_telethon.php

Portrait de Claudiaz
1/décembre/2006 - 12h41

Euhhh...
Ce sujet devient du grand n'importe quoi...

Portrait de Claudiaz
1/décembre/2006 - 11h30

Le débat mérite d'être posé...
"C'est fini le clérgé, on est au 21ème siècle": peut être pour toi, mais chacun est libre de croire ou pas. L'archeveque donne son opinion. Qu'on soit d'accord ou pas avec lui, c'est son droit... on n'est pas obligé de tomber dans les insultes et autres bassesses.

Portrait de glouglou
1/décembre/2006 - 11h12

Claudiaz
Moi ce que je trouve hors sujet, c'est qu'un évêque se permette se genre de propos. C'est fini le clérgé, on est au 21ème siècle.

Portrait de Claudiaz
1/décembre/2006 - 10h54

Glouglou
C'est carrément du hors sujet...

Portrait de glouglou
1/décembre/2006 - 09h11

n'importe quoi
Ce n'est pas une prière qui allègera la souffrance d'un enfant handicapé ou de parents et j'en sais quelque chose. C'est un peu comme pour l'avortement. On dit au jeune fille : ne vous inquiétez pas on sera là, vous ne manquerez de rien. Mais quand l'enfant est là, il n'y a plus personne et la pauvre jeune fille se retrouve seule avec son môme et son lot de galères qui vont avec. Soyez fortes mes soeurs.
Ces messieurs de l'épiscopat ont un comportement irresponsable et égoïste. Voulez-vous aussi que je vous parle encore du port du préservatif ???

Portrait de Claudiaz
1/décembre/2006 - 08h29

Téléthon:
la nouvelle religion télévisuelle... la grande messe de 30h...
On a droit de rien dire... après on dit que Benoit XVI est un fasciste...

Portrait de marc29
1/décembre/2006 - 00h02

honteux
je ecurer de la bordel sur le telethon je m ocuppe du myopate il a des ide preconsu sa maladi qui la ils decouver alore qui la vait 3 ans alore messieur les cure occuper vous de votre eglise et laiser les autre tranquille jai fait 15 ans de telethon et jai vecu cest nombreux telethon avec tout cest gents en fauteille roukant et il sont tre intelligent pas comme ertain curer qui devrait de leur grenouille de benitier a++

Portrait de greg76
30/novembre/2006 - 23h36

tri d'embryon différent d'eugénisme
une simple mise au point sur ce sujet : les différents communiqués de presse sont ambigus sur le tri d'embryon en cas de maladies génétiques incurables et mortelles.
le tri s'effectue sur le simple fait d'être porteur ou pas d'une anomalie génétique caractéristique de telle ou telle pathologie.
A l'heure actuelle, il est impossible d'effectuer un tri d'embryon dans le seul but de sélectionner un embryon "sain". En effet, personne ne peut prévoir le futur médical d'un embryon sélectionné : il aura autant de risque qu'un embryon non trié de développer d'autres pathologies (génétiques ou non ) dans le futur.
Le tri n'est donc pas fait dans le but d'obtenir un enfant parfait mais simplement lui éviter une mort programmée et inéluctable ...

Portrait de Manu Samoa
30/novembre/2006 - 22h25

non catholique
JE ne suis pas du tout chrétien ou catho ou croyant, mais je me souviens d'une émission radio sur France Culture au cours de laquelle un professeur en médecine fustigeait le telethon parce qu'il focalisait l'attention des donneurs sur la recherche génétique, alors que celle ci n'est peut être pas la plus à même d'apporter des réponses médicales à des maladies comme le cancer, qui font le plus de ravage.

Je ne sais pas quoi penser du téléthon je l'avoue, je comprends les gens à l'occasion de cette émission, mais je me demande si l'argent donné est employé à sauver le plus de vie humaines possible. Je n'en suis pas sûr.

Portrait de Graindesel
30/novembre/2006 - 21h51

Réponse à Vence ..
et tout ceux qui partagent son point de vue (et ils sont nombreux ) marre de prendre l'état pour une sorte de caisse divine qui pourrait distribuer de l'argent à gogo !!
L'état c'est NOUS !! Et comme il faut donner autant que ce soit fait dans un élan de générosité ... de la part celles et ceux qui le souhaitent ..
Amicalement

Portrait de bert
30/novembre/2006 - 21h50

ils ont l'air heureux sur la photo pourtant !
les personnes handicapés sur la photo ont l'air heureuses...

a en croir certains d'entre vous ils auraient fallus les trier... avant.... non mais ou sont les fachos ???

eux comme vous avons été embryon....

Portrait de Graindesel
30/novembre/2006 - 21h43

Marre ...de la penséee unique !!
Sans remettre en cause le Télethon ,on à quand même le droit se poser certaines questions sur l'utilisation des fonds !!

Portrait de Olivier35
30/novembre/2006 - 20h50

Des malades plus importants que d'autres ?
Un téléthon contre le SIDA, c'est très louable mais comme le Sidaction ça ne peut pas marcher.

Le téléthon, c'est le show médiatico-médical annuel. Le marketing est très présent, que ce soit dans l'apparition des gamins malades, les mots des présentateurs sont choisis et doivent éviter d'être trop directs.

Alors pourquoi pour le SIDA, ou la pauvreté, ça marche moins que le Téléthon ? Parce qu'un enfant malade, ce n'est jamais de sa faute. Alors qu'un adulte atteint du SIDA, on le jugera autrement car on dira que c'est parce qu'il ne s'est pas protégé. Un pauvre, parce qu'il ne se bouge pas. Un enfant pauvre, ah non, c'est différent. C'est pour ça que la plupart des pubs caritatives insistent sur les victimes enfants. Et filles de surcroît.

Portrait de La Babole
30/novembre/2006 - 20h39

La Babole...
Une petite réaction qui date un peu maintenant :
http://lababole.arviblog.com/article-98947.html

Portrait de Claudiaz
30/novembre/2006 - 20h16

Errr
Il faut que tout le mone soit cohérent. Si le téléthon est LA manifestation a soutenir, il faudrait peut être laisser la télévision ouverte pendant ces heures de programmes car à chaque fois en terme d'audience, le téléthon est un bide ou un mini-bide.
Si tout le monde soutient le téléthon, il devrait faire 50% vois plus de PDM or généralement ca fait 10-15% si ce n'est moins...

Portrait de FredB
30/novembre/2006 - 20h10

Compte à régler ? Quel compte ?
"Relisez le titre de mon poste, il s'agit de DONS PRIVES qui n'ont rien à voir avec l'Etat, la Nation, la Laïcité ou une quelconque théocratie."

Et les dons privés, ils viennent de personnes qui vivent dans la société, non ?

"Si vous ne vous sentez pas concernés par la reflexion: Donnez, au contraire. Si vous vous sentez interpelé par cette parole, réfléchissez, lisez, instruisez-vous sur les tenants et les aboutissants de la bioéthique."

Par défintion, en tant qu'ancien catholique, je suis concerné par ce genre de réflexion.

" Quant à parler d'abolition de la loi de 1905, il me semble qu'elle n'interdise pas aux croyants d s'exprimer?

La liberté d'expression n'appartient pas qu'aux seuls anti-cléricaux. Du moins, c'est comme cela que je conçois la démocratie."

Anti-cléricaux ? VOus déterrez des termes qui n'ont plus lieu d'être depuis...1905 !

Ce qui m'énerve, c'est que les religions donnent leurs points de vue même si elles n'en ont pas le droit dans une société qui laisse la religion au domaine privé.

Car, le téléthon, il passe sur le service public. or, on sucre la loi de 1905 au nom de l'éthique ?

Portrait de stan
30/novembre/2006 - 19h51

autres religions ...
je voudrais bien avoir l' avis des musulmans et des juifs sur le sujet , merci !

Portrait de Sheppard
30/novembre/2006 - 19h45

pk tant de bruit pour un avis seulement ?!
On ne vous dis pas de suivre exactement ce que l' église dit ...

Portrait de fc
30/novembre/2006 - 19h37

liberté d'expression
Quant à parler d'abolition de la loi de 1905, il me semble qu'elle n'interdise pas aux croyants d s'exprimer?

La liberté d'expression n'appartient pas qu'aux seuls anti-cléricaux. Du moins, c'est comme cela que je conçois la démocratie.

Portrait de fc
30/novembre/2006 - 19h35

à Fred
Je pense mr Fred, que vous avez un compte à régler avec la religion... mais cela n'a Rien a voir avec le débat actuel.

Relisez le titre de mon poste, il s'agit de DONS PRIVES qui n'ont rien à voir avec l'Etat, la Nation, la Laïcité ou une quelconque théocratie.

C'est l'expression de l'opinion d'un évêque qui, selon moi, ne regarde QUE les catholiques. Ce que dit le grand schtroumph, Gargamel s'en fout, et il a bien raison.

Si vous ne vous sentez pas concernés par la reflexion: Donnez, au contraire. Si vous vous sentez interpelé par cette parole, réfléchissez, lisez, instruisez-vous sur les tenants et les aboutissants de la bioéthique.

Après, vous pourrez juger en toute conscience (la votre propre) si vous voulez toujours donner.

Je répète, CHACUN est libre de ses deniers en matière privée, et ras le bol de cette injonction de donner à cette organisation précise. Personnellement, c'est à l'URAPEI que vont mes dons.

Portrait de FredB
30/novembre/2006 - 19h11

pour fc :
"Et par pitié, arrêtez avec la Saint Barthélémy et les croisades, cela devient lassant et n'a rien à faire dans un débat de société en 2006 (petite rq, si vous voulez vous lancer des morts à la figure, n'oubliez pas ceux des régimes totalitaires pour qui la religion est l'opium du peuple... la vie n'est pas si simple)"

Aucune idéologie (athée ou spirituelle) n'a les mains propres, cela est dit.

Deux questions qui sont intéressantes :

Depuis quand la France est devenue une théocratie ?

De quand date l'abolition de la loi de décembre 1905 ?

Car cela pose l'intérêt de la réaction de l'archêvèque de Paris.

"Ne soyez pas si manichées dans vos interventions: gentils scientifiques, méchants catholiques, l'inverse existe également. Et je vais même en surprendre, de très grands scientifiques peuvent être catholiques, si, si..."

C'est certains, mais ce sont les plus extrémistes qui hurlent le plus fort. Et la hiérarchie catholique (Mgr 23 faisant partie de la dite hiérarchie) n'a pas souvent soutenu les démocraties dans son histoire...

Pas besoin de remonter à l'Antiquité, l'Espagne Franquiste ou le Chili de Pinochet suffisent.

Il y a des salauds partout. Et la démarche scientifique se fait par l'apprentissage qu'on peut tirer des échecs.

D'un coté on a le révélé, le "prêt à penser" des religions mono et polythéistes, de l'autre, le "devoir penser" des domaines scientifiques.

Portrait de handidada
30/novembre/2006 - 18h40

chacun fait.....;
que chacun fasse ce qu il veut en son ame et conscience et cest tout!!!!

Portrait de enderine
30/novembre/2006 - 18h39

oui pour le téléthon
je suis catholique mais il y a belle lurette que je ne me conforme pas à tout ce que dit la hiérarchie catholique, qui n'est après tout constituée que d'hommes avec leur défauts et leur qualité. La science a toujours avancé plus vite que les dogmes, heureusement!
"Et pourtant elle tourne" Galilée
Et pourtant je donnerai...

Portrait de fc
30/novembre/2006 - 18h28

Ne pas confondre fonds publics et fonds privés
Ceux qui nous rappellent sans arrêt qua nous sommes dans un Etat laïc ont raison, mais nous ne parlons pas de l'argent des impôts, mais bien de dons privés, faits à une association privée. Il me semble que ma liberté est de donner ou non.

Personne ne demande d'arrêter de financer la recherche publique, il me semble?
D'autres associations existent, d'autres maladies également. Pour être concernée personnellement pas l'autiste (non détectable avant la naissance), les 200 000 malades de France ne pèsent pas lourd à côté des millions que le téléthon fait gagner à l'AFM.

Que l'AFM décide de financer les recherches qu'elles souhaitnet, bien que l'efficacité thérapeutique de certaines soit quasi nulle (relire les interventions de Jacques Testart), cela la regarde, mais j'ai le DROIT de vouloir que mon argent aille ailleurs.

Ne soyez pas si manichées dans vos interventions: gentils scientifiques, méchants catholiques, l'inverse existe également. Et je vais même en surprendre, de très grands scientifiques peuvent être catholiques, si, si...
Et par pitié, arrêtez avec la Saint Barthélémy et les croisades, cela devient lassant et n'a rien à faire dans un débat de société en 2006 (petite rq, si vous voulez vous lancer des morts à la figure, n'oubliez pas ceux des régimes totalitaires pour qui la religion est l'opium du peuple... la vie n'est pas si simple)

Portrait de OL
30/novembre/2006 - 17h59

FINALEMENT
Vive la séparation de l'Etat et de l'Eglise.

L'avantage de nos jours, c que quand quelqu'un raconte une connerie, on est pas obliger d'y adhérer

Portrait de FredB
30/novembre/2006 - 17h09

Procès d'intention...
Et on dira que je suis cathophobe... Il est vrai que quand on me fait des procès d'intention pareils...

"Personne ne vous oblige à relayer ce genre de raccourci, c'est comme le fait de systématiquement sortir des exemples de l'histoire juste pour accuser, car il faut être tourné vers l'avenir"

Simple question : qu'êtes vous sans votre passé ? Votre patrimoine génétique existerait-il ? Non.

Sans notre passé, NOUS NE SOMMES RIEN !

Trop dur à comprendre ?

"Je laisse aux gens le choix de choisir comment pourrai-je être lpus ouverte?"

Soit. Très bien. Mais que Mgr 23 applique cette règle aussi.

Donc, je n'ai pas écrit "chef d'une religion passéiste", merci pour cette honnêteté.

Mais pour la suite :

"chaque fois que vous faites référence à l'histoire comme si chaque catholique devait endosser une quelconque responsabilité pour des faits qui ont eu lieu avant même sa naissance"

Et qui ont fait l'histoire du catholicisme. Que serait le catholicisme sans son histoire ? Un enesmble de rites lié à un livre saint, piqué à plus de 50% par un peuple déclaré déicide jusqu'en 1962 et le concile de Vatican 2.

Claudiaz : si on devait respecter uniquement l'éthique, ne faudrait-il pas aussi enlever les vaccins, qui tue des êtres vivant, comme les bactéries responsables de la listériose, de la tuberculose, etc...

Ce serait dommageable pour l'humain, non ?

Encore heureux que le système immunitaire est "bête et méchant" : il tue ce qu'il pourrait le mettre en danger, sans se soucier de l'éthique de son action !

Portrait de Claudiaz
30/novembre/2006 - 16h53

re
pourquoi s'entêter à prendre des embryons alors qu'il existe des solutions plus respectueuses de l'éthique?
Je suis pas scientifique, mais est-ce plus couteux? Moins fiable?

Les plus vus