15/08/2008 20:00

Fin de la grève sur le site internet de 20 Minutes

Les salariés de 20minutes.fr, en grève depuis lundi pour protester contre la mise à pied de leur rédacteur en chef, ont repris le travail vendredi après avoir reçu l'assurance que celui-ci ne serait pas licencié pour faute grave, a indiqué un de leurs représentants à l'AFP.

Les salariés ont rencontré vendredi matin le président du conseil d'administration de 20 Minutes, venu spécialement de Norvège.

"Il nous a dit que (le rédacteur en chef) Johan Hufnagel ne serait pas licencié pour faute grave, qu'il serait payé pendant le temps où il sera encore salarié et qu'une négociation serait entamée en vue d'un accord financier", a indiqué ce représentant des salariés.

"Il a ajouté que cet épisode n'allait pas atteindre professionnellement la réputation et l'honneur de M. Hufnagel", mais n'a pas donné d'explication sur les causes de la sanction initiale, a-t-il précisé.

A la suite de cet entretien, les salariés ont décidé de reprendre le travail, mais "restent très vigilants", a indiqué ce représentant.

La rédaction du site internet 20minutes.fr avait entamé une grève reconductible lundi en fin d'après-midi, par solidarité avec son rédacteur en chef, Johan Hufnagel, "mis à pied pour une raison que la direction a refusé de communiquer aux salariés", selon ces derniers.

La Société des journalistes de 20 Minutes (papier et internet) a convoqué une assemblée générale lundi sur le sujet.

Communiqué sur le site de 20 minutes

La direction de 20 Minutes France SAS exprime sa satisfaction de voir le mouvement de grève voté le 11 août dernier par les journalistes du site Internet, 20Minutes.fr, se terminer.
 
Une rencontre avait eu lieu un peu plus tôt ce matin entre la direction de la société et la rédaction Web. Durant cet entretien, il a été indiqué à Johan Hufnagel, le rédacteur en chef Nouveaux Médias, qu’il ne ferait pas l’objet d’un licenciement pour «faute grave». De plus, le rôle important qu’a joué Johan Hufnagel dans le succès actuel du site a été confirmé.
 
Par ailleurs, une solution intérimaire pour  que soit assurée au mieux la rédaction en chef du site a également pu être trouvée.  

Le fort engagement des actionnaires en faveur du développement de 20minutes.fr. a été réaffirmé.

Dans ces conditions, les journalistes de 20Minutes.fr ont décidé de reprendre le travail à l’unanimité.
 
La direction de 20 Minutes France SAS se réjouit de la mise à jour de son site et exprime toute sa confiance à l’équipe en place qui continuera à propulser le site 20Minutes.fr, comme l’un des leaders sur le marché.


La direction de 20 Minutes France SA

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de superludo
16/août/2008 - 12h27

merci jarod, j fais c que je peux ce matin pour ma courses aux étoiles !
ah ah

Portrait de superludo
16/août/2008 - 09h01


ou, .. hips, il perd sa licence faute de grève ? hiiiips

:mrgreen:

Portrait de sanya
15/août/2008 - 22h21

Ne pas connaître les conditions exactes de cette mise en page qui, pour la famille, les amis a dû être traumatisante, permet de penser que ce rédacteur a pu défendre sa position et donc négocier.
Néanmoins, de pareilles "erreurs" ne devraient pas se renouveler.

Portrait de Churchill
15/août/2008 - 22h04

Je plussoie ! ;) Et ses 5 premières étoiles pour K3500 ! :D

Portrait de K35000
15/août/2008 - 21h56

je trouve ça bien qu'ils ont pu trouvé un accord car pour moi le quotidien est le meilleur en gratuit.
Est ce que 20 minutes était disponible au format papier ou c'était juste le site qui était perturbé?

Portrait de Churchill
15/août/2008 - 21h52

Non... c'est une négociation financière ! Comme, par exemple, quand des jours de grève sont (en partie) payés, ce qui est une façon pour la direction de reconnaître qu'elle avait tort.

Comme le dit le proverbe : "mieux vaut un mauvais arrangement qu'un bon procès !" ;)

Et puis, de tous les gratuits que je connais, 20 minutes est quand même le meilleur ! Ravi qu'il reparaisse sur le net ! :!:

Les plus vus