30/07/2008 15:01

Siné: "Une grotesque affaire" selon le rédac. chef adjoint

Le directeur de la publication de Charlie Hebdo, Philippe Val, mais aussi deux chroniqueurs Charb et Cavanna prennent la plume mercredi dans l'hebdomadaire au sujet de l'affaire du caricaturiste Siné, le premier exprimant sa "lassitude", les deux autres parlant d'affaire "grotesque" ou "montée en mayonnaise".

Dans un éditorial intitulé "Antisinétisme", Philippe Val "avoue sa lassitude" après deux semaines de polémique faisant suite au départ de Siné. "Mais je suis sûr d'avoir été fidèle à nos valeurs communes et c'est ma consolation", écrit Philippe Val qui se défend point par point dans cette affaire.

Dans une chronique publiée le 2 juillet par Charlie Hebdo, Siné ironisait sur l'éventualité de la conversion au judaïsme de Jean Sarkozy avant son mariage, annoncé par la presse, avec la fille du fondateur des magasins Darty.

Philippe Val avait justifié la fin de la collaboration avec le caricaturiste dans Charlie Hebdo en expliquant que les propos de Siné "pouvaient être interprétés comme faisant le lien entre la conversion au judaïsme et la réussite sociale et ce n'était ni acceptable ni défendable devant un tribunal". Siné s'était défendu depuis à plusieurs reprises de tout antisémitisme et porté plainte contre "tous ceux" qui le traiteraient de la sorte.

Une pétition de soutien à Siné a rassemblé de nombreuses personnalités. "La laïcité moderne, c'est d'abord lutter contre le racisme", affirme mercredi Philippe Val qui se défend d'avoir défendu Jean Sarkozy en raison de sa filiation. "Il aurait été le fils de personne, ça aurait été pareil", dit-il.

Pour Cavanna, l'un des fondateurs du journal satirique, Siné est un "provocateur dans l'âme". "L'affaire se réduit à (...) une plaisanterie, certes dangereuse mais occasionnelle, de Siné, une erreur d'appréciation de Val. (...) Pas de quoi fouetter un chat", ajoute Cavanna. Puis à l'adresse de Siné: "Et tous ces cons qui t'encensent, ça te monte à la tête, te voilà martyr. Martyr de quelle cause? D'un malentendu monté en mayonnaise", ajoute-t-il.

Pour Charb, rédacteur en chef adjoint, "la disparition de la colonne de Siné est à la fois un échec personnel et un échec professionnel". "Tous les protagonistes de cette histoire ont dû sérieusement merder (moi aussi) pour que le débat, qui s'est élargi à toute la France, tourne autour de l'antisémitisme de Siné", estime Charb. "Aurait-on travailler durant seize ans avec un antisémite? Moi non", ajoute Charb qui parle de "grotesque affaire".

(c) AFP

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de missss
31/juillet/2008 - 10h26

"Il aurait été le fils de personne, ça aurait été pareil"
Je me doute Mr Val:!:

Portrait de LILAS999
30/juillet/2008 - 23h11

encore une fois, DRAGON, les caricatures de Mahomet visaient une religion, et les caricatures de religions sont traditionnelles en France, alors que Siné visait une personne, et de plus faisait egalement reference à un des arguments antisemites

Portrait de lolodeparis
30/juillet/2008 - 20h40

Bonsoir, :s

Derniière nouvelle : LE CIO EST D'ACCORD POUR LA RESTRICTION D'INTERNET AUX JOURNALISTES.

Information entendue sue Antenne 2 à 20h 36.

C'est consternant de lacheté pour na pas dire plus.

Portrait de Napolitique
30/juillet/2008 - 18h41

Val est fatigué. Pauvre chochotte ! Mais Albanel, l'incommensurable ministre de l'Aculture et de la Communication Gouvernementale lui apporte tout son soutien, ça doit le réconforter cette pauvre petite chose qui ne supporte pas qu'on aime mieux un dessinateur légendaire, même s'il lui arrive d'être à côté de la plaque, plutôt que lui qui nous emmerdera toujours avec ses positions "politiquement correctes" à la gomme.

Portrait de Volques
30/juillet/2008 - 18h30

"grotesque affaire" montée par Val car le fils du timonier était en cause!:roll:

Portrait de planet claire
30/juillet/2008 - 17h12


Non il n'a pas assimilé les musulmans à des terroristes il a publié des caricatures, en France et dans tous les pays libres on a le droit de rigoler sur Dieu et les religions, même si c'est pas très fin et que ça choque, on n'est pas en Arabie Saoudite.
Sinon sur l'affaire il s'est bien planté, si Askolovitch n'avait pas trainé Siné dans la boue sur RTL, je suis sûr que ce dernier aurait reconnu qu'il a exagéré par rapport au mariage du fils Sarko et de la fille Darty , aprés tout c'est leurs oignons, mais maintenat c'est devenu un bordel médiatique avec les interventions de la licra, du crif, de l'uejf , d'Albanel.
Ce sont les vrais antisémites qui doivent être contents de ce désastre.

Portrait de pita3175
30/juillet/2008 - 15h51

Une histoire très compliquée une mauvaise appréciation de Val qui n'a pas su maitriser son énervement mais c'est très triste de dire que charlie hebdo est vendu à sarko
Val n'a pas eu raison mais la polémique qui a vu le jour est un peu disproportionnée il y a des choses bcp plus graves comme la mafia ds gerants de beaucoup de maisons sociales qui accueillent des migrants.
Val n'est pas un vendu Siné n'est pas un antisemite mais regardez tous autour de vous ce qui se passe dans notre société

Les plus vus