30/07/2008 09:26

Audiences en 2nde partie de soirée: faible score pour Fr2

Après "Batman Begins" qui avait plutôt bien fonctionné en première partie de soirée, France 2 proposait, à 23h15, "Le cou de la girafe" en seconde partie. Mais le film avec Sandrine Bonnaire n'a pas vraiment suivi la même tendance que le film qui le précédait.

En effet, les téléspectateurs n'étaient plus au rendez-vous: 670.000 téléspectateurs, soit 9.2% de PDM.

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Triumphbike
31/juillet/2008 - 00h59

...de plus dès que je vois Sandrine Bonnaire dans le casting je fuis, j'y peux rien mais elle ne tourne que dans des films chiants où elle interprète des personnages qui souffrent , alors pourquoi se punir ? :mrgreen:

Portrait de naindejardin
30/juillet/2008 - 22h26

J'ai pas réussi à tenir :D je me suis gratté la tête :mrgreen: et j'ai tout éteint :D ... tout le monde s'en fout !... j'me doute bien ! :lol:

Portrait de Time Code
30/juillet/2008 - 15h35

Film aux allures de téléfilm. Sympa quand même....

Portrait de soames
30/juillet/2008 - 11h53

Les films français ont moins la côte

Portrait de Theotim
30/juillet/2008 - 10h26


Voilà une bonne idée :lol:

Plaisanterie à part, je crois qu'on peut faire de la culture sans faire dans l'aridité.

Portrait de Papal
30/juillet/2008 - 09h57

Dommage c'était un joli film.
Normalement je ne suis pas trop client de ce style mais je suis tombé sur le début un peu par hasard et j'avoue avoir été emporté par l'histoire. Les comédiens jouaient magnifiquement bien.
Mais bon d'un atre côté je "peux" comprendre que regarder l'île de la tentation devait être nettement plus distrayant....
Plus besoin de faire de sondage pour savoir si les gens veulent de la culture à la télé, les chiffres sont encore là pour le prouver...
La seule solution pour que le culturel fonctionne ça serait que Guillaume Durant soit remplacé par une gonzesse à poil à la présentation.

Portrait de Hassene Lupin
30/juillet/2008 - 09h39

Normal,
Ce cinéma minimaliste ne convient même pas aux habitués des salles d'Art et d'Essai
Le cinéma français ne vie vraiment pas l'exportation
Gratuit, les Français ne le regardent même pas.

Les plus vus