25/11/2006 15:08

Les quotidiens dénoncent le comportement du PSG

La mort d'un supporteur ultra du PSG lors de violences à caractère raciste et antisémite jeudi soir au Parc des Princes est reprise dans la plupart des éditoriaux de la presse quotidienne qui critique souvent vertement le Paris-SG.

Si dans L'Equipe, Michel Dalloni se demande - sans désigner personne - "Comment en est-on arrivé là? Quelles sont les erreurs, les manquements, les complicités - y compris passives- les lâchetés qui ont provoqué ce désastre?", d'autres quotidiens n'hésitent pas à accabler le PSG.

Jacques Gantié dans Nice Matin estime ainsi que le PSG est "un club qui devient celui de la honte". Même tonalité dans Le Journal de la Haute Marne, Patrice Chabanet estimant que "le PSG est le déshonneur du football français". Cela conduit Hervé Chabaud dans L'Union à souligner que "le PSG doit d'urgence faire son examen de conscience". "Depuis trop longtemps, la coupe est pleine", s'insurge Dominique Valès dans La Montagne.

De la même manière, Jacques Camus (La République du Centre) estime que les dirigeants du PSG "sont les premiers responsables de la détérioration de la situation car ils ont toujours cherché à pactiser avec les groupes d'ultras pour sauver la "paix sociale" et assurer la recette". Il remarque qu'Alain Cayzac, le président du club a oublié vendredi "plus que fâcheusement, de dénoncer les vomissures racistes et antisémites des hooligans parisiens."

"À qui fera-t-on croire que le club parisien a mis tout en oeuvre pour régler le problème de ses supporters racistes?", demande Philippe Noireaux, de L'Yonne Républicaine. Pour Sud-ouest, Frank De Bondt souligne que "Ce drame vient ternir un peu plus l'image d'un club qui ... se révèle incapable de maîtriser une partie de son public.

D'une manière générale, estime Dominique Garraud dans La Charente Libre, "ce drame est surtout très révélateur de la pusillanimité des pouvoirs publics et des responsables des fédérations et des grands clubs de football face à une violence et un racisme récurrent dans leurs stades depuis deux décennies".

Enfin, Le Monde pose une question qui demeure actuellement sans réponse et réclame "toute la lumière sur les circonstances qui ont conduit un policier qui ne faisait visiblement pas partie des 600 hommes mobilisés autour du stade à faire usage de son arme".

 

 

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de imadreamer
26/novembre/2006 - 18h39

célautre
tu me définis c'est quoi un sot ?...

tu m'as tout l'air d'être du genre : "c'est l'hôpital qui se fout de la charité" ...

un fois que tu auras la réponse et à moins que je me trompe, tu réaliseras que le "supporter" qui est mort lors de cette nuit de sport, partageaitles mêmes idée que toi...

Portrait de El magico
26/novembre/2006 - 06h30

malymilo
quel manque d'objectivité !

Portrait de zizou
25/novembre/2006 - 21h44

il n' y a pas qu'a paris
faut arreter merde, le pompier qui a ete blesse a nice on n'en a pas entendu autant parler donc faut arreter ,il y'a des energumenes partout et ceux la il faut les interdire de stades et renforcer encore plus les stades de foot car ces accidents n'arrivent jamais dans le rugby. car autrement ils detruiront le foot donc je pense qu'il faut arreter le carnage et prendre des sanctions strictes .je suis supporter du psg c'est dur en ce moment c'est la plus grande crise de son histoire mais les blogguers supporters de ce club il faut continuer a les soutenir et ce n'est pâs par la violence qu'on y 'arrivera et comme disait tres bien michael youn cet apres midi dans 100% foot paris est juste peut etre un club moyen qui a gagne peut etre des titres dans les annees 90 qu'ils ne meritaient peut etre pas et qu'on les as surestimes

Portrait de Doofy87
25/novembre/2006 - 21h13

Malymilo
"Les supporters font des conneries c'est au club de payer...
Et tant mieux s'il n'y a plus de supporters pour ce club....."

Donc les supporteurs emportent le club avec dans sa merde. Belle preuve de bon sens, je t'en félicite. Et pour ta deuxième phrase tout aussi vide d'intelligence (un peu comme ces abrutis que j'ai en face à chaque match) il faudrait donc que des personnes qui comme moi viennent au stade pour retrouver ses amis, passer du bon temps, même devant un mauvais match, se fasse éjecter et voient leur club disparaitre a cause de 500 crétins sur les 40 000 personnes qui viennent voir le psg jouer (mal ou bien) ?

Franchement ton idée me donne presque autant envie de gerber que les saluts nazis que j'ai eu jeudi à deux metre de moi, ces crétins s'étant dangereusement raprochés pour "bouffer du juif". Je veux mon club, pas des connards.

Portrait de alienlombric
25/novembre/2006 - 19h39

mais c quoi ca ?
la societé la plus basse nous a fait encore part de leur plus bas instinct en nous prouvant qu'une partie de l'humanité est capable et malgrès tous les progrès du 21em siecle que certaines personnes se complaisent a faire le mal et surtout pour des causes complètement stupides.

pauvre de nous , malgrès les siecles nous continuons toujours de foncer dans les murs.

Portrait de METALLICA
25/novembre/2006 - 19h25

PAUVRE TIPE
INCAPABLE DE CE CONTROLER LES SUPPORTERS PARISIENS (EXTREMES) ONT ENCORE ET MALHEUREUSEMENT SEVI "PAUVRES TIPES"

Portrait de Introl
25/novembre/2006 - 19h00

Esther...
Bien évidemment que je n'étais pas présent... Je ne cherche pas à prendre parti sur cette affaire, il y a des torts partout (sans haine, pas de mort !), mais ce qui me sidère c'est bien le sens unilatéral que prend le débat... On en oublie vraiment qu'il y a un mort, une famille en deuil, la vie d'un homme (le policier) brisée à jamais, et un jeune homme encore entre la vie et la mort avec un poumon perforé...

Je n'étais pas présent, mais...
Tous ceux que l'on entend depuis deux jours, étaient-ils présents ?

La seule et unique question qui me taraude encore, et dont la réponse ne fait aucun doute est : à qui tout cela profite-t-il ?
Le nain ne voit-il pas là une formidable occasion de se remettre en selle et sur le devant de la scène en cette période un peu plus pénible pour lui ?

J'irai même plus loin : j'ai fréquenté le Parc des Princes pendant une bonne dizaine d'années. Les matches à riques, je connais bien, le dispositif de sécurité n'a plus aucun secret pour qui a fréquenté assiduement les tribunes.

- Deux jours avant le match, à l'issue d'une réunion de sécurité entre la préfecture de police, le ministère de l'intérieur et le club, il a été rapporté par procès verbal (voir l'équipe d'aujourd'hui) que ce match aurait dû être classé "à hauts risques". Il n'en a rien été.

- La place de la porte de St Cloud où a eu lieu le drame est un point stratégique : 90% des incidents se déroulant en marge d'une rencontre au Parc y ont lieu. A cet effet, il y a à chaque match, SYSTEMATIQUEMENT, au moins deux cars de CRS en faction, prêts à intervenir.
Hier soir, après le match, il n'y avait AUCUN POLICIER NI CRS sur la place... Pouquoi ?

Ils ont mis plus d'un quart d'heure à intervenir, alors que des cars de CRS sont postés partout autour du Parc... Pourquoi ?

Je n'ai que trop peur d'avoir raison en pensant que tout l'enchaînement n'est pas anodin, qu'il y avait volonté étant donné le contexte actuel au PSG, qu'il ait des heurts, des affrontements. Sans aller jusqu'à imaginer l'impensable évidemment, mais qui s'est tout de même produit...

Bref j'arrête là, mais au delà du malaise s'en est instauré un en moi encore plus pernicieux, celui de penser (et je ne suis pas le seul) qu'il y a de nombreuses autres choses pas très nettes dans cette histoire

Portrait de nat
25/novembre/2006 - 18h37

je ne comprends pas
pourquoi tant de haine dans le sport. Il faudrait que justement par ce biais la tolérance arrive. Pourquoi dans un sport il faudrait que les gens fassent ressortir la haine. Mais malheureusement il y a des gens stupides un peu partout.

Portrait de levna et szlavik
25/novembre/2006 - 18h16

serait-il possible
de contrôler l'accès au stade (et les abords, bien sûr), afin d'en interdire l'accès aux "supporters" extrêmistes excités ?

Portrait de sammy
25/novembre/2006 - 17h29

consternant!!!!!
quand on vois jusqu ou l amour du sport un nationalisme et un regionalisme exacerbe les pulsions stupides d un groupe de decerebre alimente a la biere et a la betise regressiste on a moyennement envie d aller assister a des rencontres qui sont tout sauf amicales ou le spectacle se trouve plus dans les gradins que sur un terrain j ai un enfant qui pratique et avec qui j aimerai aller assister a un match et je n ose pas car j ai trop peur d un debordement de quelque extremiste du ballon rond qui rendrai cette soiree plus que cauchemardesque doit on finir par faire jouer certains clubs sinon tous a huis clos a force je crois que rien que pour l image que cela donne du sport et du supporting en france continuerons nous a critiquer les autres pays sur leurs hooligans ou commencerons nous a nous inquieter du sort de l esprit sportif et de camaraderie francais

Portrait de Introl
25/novembre/2006 - 17h03

Il faudrait que les médias creusent un peu plus...
Depuis hier matin, que cela soit à la radio ou à la télévision, le même gros titre en une : "Un supporter du PSG a été tué hier soir par un policier" ; parvenant même à presque éclipser la disparition de ce grand monsieur qu'est Philippe Noiret.

Un policier a donc ouvert le feu, tuant un jeune homme et en blessant très grièvement un autre. Et systématiquement, le débat se déporte sur la classique rengaine de la violence, la xénophobie des supporters parisiens. Bien que je ne porte pas tous ces abrutis dans mon coeur, et c'est peu de le dire, je trouve hallucinant de constater à quel point l'essentiel est occulté : un jeune homme est mort, abattu a bout portant. Mort.

Le policier appartient à la brigade du métro. Les parisiens reconnaîtront aisaiement ces Rambos que l'on croise souvent au détour d'une rame ou d'un couloir... Il a voulu s'interposer dans une bagarre entre supporters parisiens et israéliens. Pris à partie à son tour, insulté, il a sorti son arme et a agi selon les syndicats de police en "état de légitime défense".
Pour information, car beaucoup de gens sont dans l'ignorance à ce propos, la loi dit que l'état de légitime défense est avéré lorsque la riposte est immédiate et proportionné.

Dans le cas présent, je doute fort qu'il ait eu une arme pointée sur lui... Il était certes seul face à une bande de connards agressifs, mais ne pouvait-il pas se contenter de tirer en l'air afin de disperser tout ce petit monde ? Non, il a simplement tiré. En pleine rue, à la sortie d'un match, alors que des centaines de personnes, parmi lesquelles des enfants, marchaient sur les trottoirs.

Mais ce n'est pas un crime, non. Ils étaient 150 en face de lui. C'était sa vie ou la leur.
Un policier en service contre un jeune néo-nazi fiché par les renseignements généraux. Il devrait recevoir une médaille non ?

Si l'inverse s'était produit, le flic tué par le supporter, quel serait le traitement des médias aujourd'hui ? Et les réactions des autorités ? Notre cher ministre de l'intérieur n'aurait-il pas été dès ce matin auprès de la famille de la victime, devant toutes les caméras, pour les assurer que justice sera faite ? N'y aurait-il pas dans les semaines à venir un nouveau projet de loi relatif à la sécurité dans les stades ?

Ah oui au fait, un mec est mort hier.
Il a été tué par balle en pleine rue.
Et il s'appelait Mounir...
Mais ça apparemment, tout le monde s'en fout.

Photo prise lors des incidents, avec son téléphone portable, par le journaliste de l'Express Philippe Broussard. Cerclé de rouge, le policier encore armé, réfugié dans le Mc Donald's de la porte de St-Cloud.

Mise à jour 25/11

Une petite mise au point importante de l'un des principaux protagonistes...

Yanniv Hazout, le Français de 23 ans de confession juive pris à partie par des supporteurs et protégé par un policier, jeudi soir aux abords du Parc des Princes a expliqué au micro de RMC les circonstances du drame.

« Pour moi, il y a eu un seul coup de feu », a indiqué sur RMC Yanniv Hazout, le Français de 23 ans de confession juive pris à partie par des supporteurs et protégé par un policier. « Je me suis mis à courir quand je me suis senti menacé par les personnes qui couraient derrière moi. J'avais fait 200 ou 300 mètres sur la place et là, il y a eu un policier qui s'est interposé entre nous pour disperser la foule et les dissuader de continuer, c'était un policier en civil. A ce moment là, honnêtement, il n'y en avait que 3 ou 4 et si je continuais à courir cela se serait terminé mais (...) derrière il y en avait plein (...) qui attendaient juste qu'on m'attrape. Je suis parti, c'est pour cela que la police ne m'a pas retrouvé au début. Quand j'ai su qu'il y avait un mort, je me suis senti concerné et j'ai appelé » a-t-il expliqué.

Pour connaître un peu le milieu (j'ai fréquenté les travées d'Auteuil jusqu'en 2001), le 150 contre 1 je n'y croyais pas du tout... C'est donc bien l'intervention du policier qui a mis le feu aux poudres. En effet ce dernier n'a jamais sorti son brassard et a cru bien faire en voulant disperser tout le monde avec un "extincteur" lacrymogène. C'est malheureusement l'élément déclencheur, à mon sens de la furie qui a suivi.

Comme je l'ai déjà dit, j'éprouve un mépris et une haine sans bornes à l'égard de ces nazillons...
Mais encore une fois ce qui me gène c'est que cette mort n'a pas fini d'être récupérée par des personnes de tous bords (politiques, syndicats, riverains, etc...) en oubliant que derrière il y a un vrai drame humain, une famille dans la douleur et une vie brisée, celle du policier...

www.introlblog.com

Portrait de Concombre Masqué
25/novembre/2006 - 16h45

Au rugby, l' équipe d' Irlande ...
... regroupe des joueurs de toute l' île. Elle est donc transnationale, on y trouve des joueurs d' Ulster ( Irlande du Nord ) de nationalité britannique ( sujets de la Reine ), et des joueurs de l' Eire ( République indépendante d' Irlande du Sud ).
Du temps - heureusement passé depuis - de la lutte d' indépendance menée par l' IRA ( Armée d' Indépendance Irlandaise ) il était donc tout à fait probable que se rerouvent côte à côte sur le terrain ou dans les tribunes des membres de l' IRA et des policiers ou des militaires britanniques qui combattaient les armes à la main dans une guerre qui a fait des centaines de morts de part et d' autre.

Pourtant, il n' y a jamais eu à ma connaissance de batailles rangées ni sur le terrain, ni dans les tribunes, ni en-dehors des stades entre deux communautés qui avaient toutes les raisons de se haïr.

Ce type de problèmes, malheureusement récurrents dans certains pays ( France, Italie, Pays-Bas, Grèce, Turquie ... ) et très peu présents dans d' autres ( Allemagne, Espagne ... ) est spécifique au football, seul sport collectif se refusant obstinément à moderniser les techniques d' arbitrage qui pourtant pourraient mettre fin à nombre de litiges ( par l' arbitrage vidéo comme au rugby ou au foot américain, l' exclusion temporaire de 10 mn, la présence sur le terrain de plusieurs arbitres ... ).

Portrait de célautre
25/novembre/2006 - 16h35

Quand les C...se reproduisent
C'est quand même dans la région parisienne que la récolte est la plus dense.
On se demande bien pourquoi.

Portrait de carbone14
25/novembre/2006 - 16h34

pour info
un très bon film sur le sujet
HOOLIGANS (green street hooligans titre original)
Serieusement à voir

Portrait de Doofy87
25/novembre/2006 - 16h23

Pour Malymilo
C'est bien beau de dire des bétises ...

Je ne savais pas que la 3ème division était une méthode contre les hooligans. Ca donnerait quoi ton idée ? Du hooliganisme toujours présent mais bcp moins médiatisé et donc bcp plus vicieux, présent mais invisible aux yeux du public.

La solution serait radicale, et commencer par dissoudre ce groupe de "supporteurs".

Portrait de carbone14
25/novembre/2006 - 15h49

commme disait l'autre
(j'ai oublié son nom)
Le rugby est un sport de voyou joué par des gentlemans

Portrait de carbone14
25/novembre/2006 - 15h44

sauf que
les voies ferrées sans barrières ......c'est commme les arbres sur le bord des routes ...
On n'a pas à tronçonner les arbres , c'est à "l'hommme" de faire atttention

Portrait de carbone14
25/novembre/2006 - 15h32

helas
personnnelement je suis sceptique sur sur l'idée de reussir à eradiquer une bande de dégénérée du bulbe des manifestations sportives
Il y aura toujours des tarés pour emmerder le petit bal du samedi soir

Portrait de El magico
25/novembre/2006 - 15h25

pariiiiiiiiiiis est tra-gic !!!!!!
dur,dur, d'etre supporter parisien !

Portrait de mika
25/novembre/2006 - 15h24

ah bon....
du racisme et de l'antisemitisme dans le foot???
et pas qu'au PSG ah bon???
et pas qu en france ah bon???
et cest pas récent on le sait depuis des années ah bon???
et on fait rien du tout depuis ce temps, ah bon?

Les plus vus