26/07/2008 12:34

Chiffre d'affaires en baisse pour Lagardère au 1er semestre

Le chiffre d'affaires consolidé du groupe de médias Lagardère SCA s'élève à 3.804,4 millions d'euros au 1er semestre, soit une croissance de +3,6% à données comparables et un recul de -3,8% en données brutes, indique un communiqué publié jeudi.

L'écart entre la décroissance du chiffre d'affaires reporté et la croissance à données comparables s'explique principalement, selon Lagardère, par "l'effet des variations de périmètre" pour -191 M EUR (pour l'essentiel impact des cessions de Virgin Stores et de la presse quotidienne régionale) et par "un effet de change défavorable" (hausse de l'euro vis-à-vis des autres devises, en particulier le dollar et la livre) pour -90 M EUR.

Lagardère Publishing, pôle de l'édition, (+1,3% de progression au 1er semestre, à 908 M EUR) affiche un "très bon" deuxième trimestre tiré par les ventes aux Etats-Unis, en Espagne et en Grande-Bretagne. En France, Larousse et Hatier "se distinguent", tandis que la littérature et les fascicules "sont à la peine".

Lagardère Active, qui regroupe les différents médias du groupe (presse, radio, télévision), annonce un "bon trimestre", "grâce à l'activité audiovisuelle qui progresse sur tous ses segments". Selon Lagardère, "l'activité magazines, dans un contexte de plus en plus difficile et en dépit de l'impact des arrêts, réussit à maintenir un chiffre d'affaires étale, aidé par des ventes numériques en forte croissance".

Lagardère Services annonce également un deuxième trimestre "satisfaisant". "La croissance est générée pour l'essentiel par l'impact de l'agrandissement des réseaux de magasins dans un contexte marqué néanmoins par un ralentissement de croissance".

Enfin, Lagardère Sports annonce un début d'année "en ligne avec les attentes", grâce notamment à l'Euro 2008 et à la performance des clubs français et allemands pour l'activité marketing.

Selon Lagardère, compte tenu d'un environnement économique dégradé et d'une forte croissance de l'activité enregistrée au second semestre 2007, la croissance des ventes attendue sur la deuxième partie de l'année 2008 devrait être inférieure à la performance constatée au premier semestre.

Pour Lagardère Publishing, les perspectives sont bonnes pour le deuxième semestre 2008, en particulier pour l'éducation en Espagne et pour la littérature aux Etats-Unis.

Pour les activités radio de Lagardère Active, la visibilité reste "très réduite". En presse, "l'impact du ralentissement économique, aux effets déjà largement perceptibles aux Etats-Unis et en Espagne, devrait se prolonger tout au long du second semestre".

Lagardère confirme l'objectif de croissance du résultat opérationnel courant Média qui devrait s'établir dans une fourchette allant de "+3% à +7%", avec un taux de change euro/dollar retenu de 1,50.

(c) AFP

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Jeanbonot
27/juillet/2008 - 08h21

Si vous passiez moins de temps à dépenser, il vous en resterait plus pour en gagner.

Portrait de BOWLING GREEN
27/juillet/2008 - 05h20

S'il facturait toutes ses prestations à N. SARKOZY,aussi (prêt de jet, de villa, ....) !!!!

:D :D :D :D :D

Portrait de BOWLING GREEN
27/juillet/2008 - 05h19

Moi, jamais sur ce genre de paresonnage, qui est certes un grand patron, mais pour lequel, de toute façon, cetbe baisse ne sera pas signficative pour lui et il lui reste bien assez...
J'espère simplement qu'il ne va pas prendre ce prétexte pour annoncer des licenciements !!!
Par contre, son pouvoir d'achat, à lui, n'est pas en baisse comme celui des français dans leur grande majorité !!!

:evil: :evil: :evil: :evil:

Portrait de Elfy
26/juillet/2008 - 22h37

:arrow: Le blog est indépendant et n'appartient pas à Lagardère

Portrait de alex15
26/juillet/2008 - 18h41

non je crois pas ^^

Portrait de dan 35
26/juillet/2008 - 17h54

il ne faut pas oublier que le gouvernement actuel et la droite depuis 6 ans ont refilé aux collectivités locales un tas de dépenses que l'état ne veut plus assumer et que malgré ça le déficit de la France a augmenté pendant tout ce temps:8)

Portrait de Laurence
26/juillet/2008 - 16h34

Quand est-ce qu'on pleure ?? :mrgreen:

Portrait de ga1603
26/juillet/2008 - 15h14

hahaha c'est surement vrai le chiffre d'affaires doit être en baisse, mais je pense que vous exagérez avec votre photos. on doit pas encore en être à là...

Portrait de Jeanbonot
26/juillet/2008 - 15h13

Quand les gros dépériront, les maigres clamseront.
Confucius.

Portrait de Misscorsica
26/juillet/2008 - 13h57

Bon, ok, mais on est encore très loin du dépôt de bilan et de la faillite !!!:lol: ;)

Portrait de sanya
26/juillet/2008 - 13h55

Le pauvre !
J'espère que les salariés ne vont pas en subir les conséquences.

Portrait de dan 35
26/juillet/2008 - 13h08

Bien sur demandons à ses employés de l'aider en diminuant leurs salaires et si ça ne suuffit pas son ami sarko peut toujours lui trouver une subvention ou bien encore lever un impot spécial pour venir au secours des riches qui ne sont pas encore assez riches. On croit rever quand on lit de tels propos qui se veulent droles:mrgreen:

Portrait de Pozzato555
26/juillet/2008 - 13h05

tant mieux...

Portrait de alex15
26/juillet/2008 - 13h03

a oui moi ossi je vais faire la quete et chercher les mouchoir ;)

Portrait de alex15
26/juillet/2008 - 12h56

jy avait pas pensé

;)

Portrait de alex15
26/juillet/2008 - 12h48

ou le pauvre comment il va faire pour finire la fin du mois !!

Portrait de mandragonnette
26/juillet/2008 - 12h43

on s'en moque...:mrgreen:

Portrait de Jeanbonot
26/juillet/2008 - 12h36

Cela vient des charges patronales, qui sont trop lourdes. Je ne sais pas ce qu'on attend pour les supprimer.

Les plus vus