25/07/2008 17:38

Facebook: un homme condamné pour des profils diffamatoires

L'ancien ami d'un homme d'affaires britannique a été condamné par la Haute Cour de Londres à lui verser, ainsi qu'à sa société, 17.000 livres (21.500 euros) de dommages et intérêts après avoir diffusé des profils diffamatoires sur le site de socialisation Facebook.

La cour a accordé à Mathew Firsht 15.000 livres (19.000 euros) pour diffamation et 2.000 livres (2.500 euros) supplémentaires pour violation de la vie privée.

Sa société s'est vu attribuer 5.000 livres (6.300 euros). Un de ses amis d'enfance, Grant Raphael, avait diffusé sur Facebook un profil de M. Firsht, qui le disait homosexuel et membre de groupes comme "Juifs gays à Londres". Il était également dit qu'il devait d'importantes sommes à sa société. Cette dernière était qualifiée de financièrement peu crédible.

(c) AFP

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de sanya
25/juillet/2008 - 20h05

Un ami d'enfance ! L'argent toujours l'appât de gains. Mais bon, il mérite cette sanction et l'amende doit être fonction du préjudice subi.

Portrait de table
25/juillet/2008 - 18h46

c est normal qu il est ete sanctionner. mais c est quand meme une grosse amende

Portrait de saturnechris
25/juillet/2008 - 18h42

"dewey" !!! trop fort l'avatar!! je suis deg' de ne pas y avoir pensé !!;)

Portrait de table
25/juillet/2008 - 18h17

JE PENSE QUE L ON PEUT DONNER SO OPINION EN RESTANT CORECTE NORMALE QU IL SOIT ETE SANCTIONNER

Portrait de marie emmanuelle
25/juillet/2008 - 17h57

Pour le coup là je trouve normal que cette personne soit punie d'une grosse amende, on n' a pas idée de publier la vie privée des gens, c'est tout de même incroyable, imaginez les dérives :|

Portrait de shadow125
25/juillet/2008 - 17h53

Cool, je me connecte à Facebook pour voir si on m'a pas traité de juif homo, j'ai besoin de sous ces temps-ci :)

Portrait de Zalacaïn
25/juillet/2008 - 17h48

Vous trouvez ça étonnant ?? Il fallait s'attendre à de telles dérives ! Mais un seul objectif pour ce genre de propos : PUNISSONS LES CONS !

Les plus vus