22/07/2008 17:16

Le directeur-adjoint de l'AFP obligé de quitter l'Iran

Le directeur-adjoint du bureau de l'AFP à Téhéran, Stuart Williams, a été informé lundi par les autorités iraniennes qu'elles souhaitaient son départ dans les plus brefs délais.

Aucun motif officiel n'a été fourni à Stuart Williams, citoyen britannique, lors d'une convocation au service de la presse étrangère du ministère de la Culture.

Stuart Williams, en poste à Téhéran depuis deux ans, disposait d'un permis de séjour renouvelable en cours de validité jusqu'au 28 août. "Il s'agit donc bel et bien d'une mesure d'expulsion non motivée, que nous regrettons vivement", a déclaré mardi Denis Hiault, le directeur de l'Information de l'AFP, insistant sur la volonté de l'Agence "de continuer à couvrir l'actualité iranienne avec la même objectivité".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de LILAS999
25/juillet/2008 - 11h06

Voici un eclaircssement serieux (sur le site Iran Resist:

Iran : Les Pasdaran expulsent un directeur de l’AFP
23.07.2008

Le mardi 22 juillet, le service de la presse étrangère du ministère de la Culture du régime des mollahs a informé Stuart Williams, directeur-adjoint du bureau AFP à Téhéran, qu’il devait quitter le pays dans les plus brefs délais. L’AFP évoque « une mesure d’expulsion non motivée », elle sait pourtant de quoi il s’agit.

En effet, l’IRNA, la principale agence de presse du régime, qui est dirigée par les Pasdaran a signé en octobre 2007 un accord avec l’AFP pour devenir son fournisseur de dépêches concernant l’Iran.

Avant cette signature, le bureau iranien de l’AFP fournissait déjà des dépêches très proches des versions officielles de Téhéran. Mais cet accord a débouché sur une collaboration plus approfondie notamment en ce qui concerne les analyses des changements dans la vie politique iranienne.

L’AFP a ainsi participé pleinement à l’opération de la diabolisation délibérée d’Ahmadinejad selon le souhait de Téhéran pour faire croire à l’émergence d’une dissidence pragmatique et modérée au sein des Pasdaran, les vainqueurs des dernières législatives.

Ce tableau idyllique d’échanges d’informations a été victime d’un tsunami d’incompréhension iranienne quand l’AFP a remis en cause la version officielle fournie par les Pasdaran à propos d’un essai balistique capable d’atteindre Israël. L’AFP est allée jusqu’à produire avec l’aide de son bureau de Londres une dépêche affirmant que Téhéran avait triché et trafiqué les photos des essais. Cette dépêche remettait en cause la capacité revendiquée par Téhéran d’être une terreur balistique. En représailles, Téhéran expulse ce responsable (britannique) de l’AFP à Téhéran.

En réponse à cette expulsion, Denis Hiault, le directeur de l’Information de l’AFP, a dit que l’Agence continuerait « à couvrir l’actualité iranienne avec la même objectivité » qui la caractérise.

Cette déclaration pourrait être interprété comme une absence de regret pour la dépêche sur la triche des mollahs, comme elle peut être interprétée comme un retour à la servilité initiale car dès le lendemain de la publication de la dépêche incriminée, l’AFP avait décidé de se racheter en diffusant une autre dépêche affirmant la très forte capacité balistique du régime. On ne sait donc quelle est cette objectivité qui caractérise l’AFP.

|

Portrait de LILAS999
23/juillet/2008 - 12h17

phil62, j'espère que c'est de l'humour sinon on ne pouvait pas faire plus debile comme reflexion.
les iraniens n'en peuvent plus du pouvoir des mollahs, malheureusement l'aide pour les en debarasser ne vient pas.
Je te conseille (mais tu dois conaitre?) de lire Chadort Djavan, et de visiter le sire Iran Resist...sinon pars en vacances en Iran o)))

Portrait de missss
23/juillet/2008 - 02h22

Oui effectivement ça ne doit pas être facile ils ont du courage.

Portrait de LILAS999
22/juillet/2008 - 23h53

On sait bien qu'en Iran, comme autrefois en Irak, les journalistes en place sont obligés de fermer leur gueule sur les atteintes aux droits de l'homme et autres exactions, sinon ils se font fermer leur agence vite fait, CNN l'avait d'ailleurs reconnu.
L'AFP , si elle veut conserver ses bureaux, doit nous mentir, et pour ça, l'AFP sait tres bien le faire; peut être que Williams a dit un mot de trop, ce serait tout en son honneur!
l'AFP a-t-elle parlé des 9 femmes actuellement condamnées à la lapidation?

Portrait de annegc1
22/juillet/2008 - 22h58

pas forcément. heureusement que tous ceux qui travaillent à l'AFP ne sont pas français et ceux qui travaillent à Associated Press ou autres ne sont pas tous américains!

Portrait de annegc1
22/juillet/2008 - 22h57

si cela avait un rapport entre les deux, les demandes de départ viendraient des pays occidentaux et non pas de l'Iran...

Portrait de annegc1
22/juillet/2008 - 22h56

L'AFP n'a pas été la seule à dénoncer la supercherie.

Portrait de annegc1
22/juillet/2008 - 22h55

+ 5!

Portrait de sainthomas
22/juillet/2008 - 18h05

en même temps , des rumeurs d'opérations militaires Israel-USA pour bombarder Teheran se preciseraient de plus en plus alors ou a t-il interêt à se planquer finalement pour garer ses fesses ?:mrgreen:

Portrait de COMA Tina
22/juillet/2008 - 17h52

:idea: effectivement ...

Portrait de COMA Tina
22/juillet/2008 - 17h52

:idea: et oui malheureusement ...

Les plus vus