18/07/2008 08:51

Auto Plus a acheté les photos eviron 1.500 euros pièce

Le magazine Auto Plus, dont un journaliste a été mis en examen dans le cadre d'une information pour espionnage industriel, a acheté entre 1.200 et 1.500 euros pièce plusieurs "planches-photos" comportant des photos, des plans et des dessins de véhicules Renault, a-t-on appris jeudi de source judiciaire.

Selon cette même source, qui n'a pu indiquer le nombre exact de documents revendus dans cette affaire, plusieurs personnes "ont été en contact" avec ces "planches-photos" dont certaines avaient un caractère confidentiel.

Un journaliste d'Auto Plus, Bruno Thomas, 45 ans, a été mis en examen jeudi matin à l'issue de 48 heures de garde à vue et placé sous contrôle judiciaire dans le cadre d'une information ouverte le 24 août 2007 après le dépôt d'une plainte contre X par Renault en juillet 2007 pour "espionnage industriel".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Ganesh79
19/juillet/2008 - 20h41

Mais qu'elle news renault va produire un nouveau modèle de voiture Wahouuu , et y a des photos en plus , mais c'est ou qu'on passe commande ? plus sérieusement qu'on arrete ce cinema d'espionnage industriel , ils ont peur les losanges ???? on va pasinventer de nouvelles formes géométriques qu'ils se calment ! ils feraient mieux de s'intéresser aux nouvelles énergies et rattrapés leur retard avec l'asie , enfin cocorico on ne laissera pas les paparazzi faire MDR

Portrait de temnota
18/juillet/2008 - 22h49

Honnêtement, je ne comprends pas ce que l'on peut reprocher à ce journaliste. Il a fait son travail rien de plus. Il n'a même pas volé ces photos mais les a achetées. Il est normal que le memebre de personnel de Renault responasable de la fuite soit mis en examen mais certainement pas le journaliste!

Portrait de tks13
18/juillet/2008 - 20h43

faudra m'expliquer pourquoi le journaliste mis sous controle judiciaire avait rendez vous avec renault dans les semaines qui suivent pour des seances photos de vehicules ( je l'ai entendu sur france info le directeur de la redac d'auto plus en interview ) ..... alors que ca date de 2007 . Le nom du journaliste est pas devoilé pour des seances photos de vehicules ?

Portrait de TizBee
18/juillet/2008 - 18h35

... où l'on continue dans les amalgames, dans la joie et la bonne humeur...
:roll:
Nous ne sommes pas ici en train de parler d'un journaliste ayant levé le voile sur des manipulations politiques, ou bien dénoncé un réseau clandestin, ni mis en lumière des agissements terroristes, encore moins des détournements de fond, nous parlons ici d'une action volontaire et caractérisée d'espionnage industriel, et encore, pas de la part d'une autre société ou d'un pays "ennemi".

Il serait bon de lâcher un peu la théorie du complot et la dramatisation à tout va pour rester dans les limites de ce qu'est cette affaire : l'acquisition frauduleuse d'informations au mépris de la Loi Française (!) et son utilisation illégale là encore au regard de la Loi Française (j'insiste, puisque ce n'est toujours pas clair pour certains) sans le consentement de son vrai propriétaire.

Ce n'est pas la presse qu'on muselle, c'est un salarié qui a délibéremment marchandé (!) des informations confidentielles de son entreprise et un journaliste spécialisé qui les a très naïvement et en toute innocence achetées et diffusées, ne connaissant très certainement pas du tout la loi régissant la propriété intellectuelle et celle permettant de lutter contre l'espionnage industriel.

Incroyable ce que la notion de "liberté d'informer" peut favoriser comme réactions de vierges effarouchées.
Il y a tellement de cas où cette liberté est indispensable qu'il n'est à mon sens absolument pas question de la remettre en question.
Mais il y a également tellement d'abus au motif de cette même liberté que rappeler quelques règles élémentaires d'éthique de temps en temps, ça me paraît non seulement normal, mais également indispensable (pour l'exemple, ce cas précis, mais aussi les magazines "people", en infraction la plupart du temps avec la protection de la vie privée).

Portrait de jonas25
18/juillet/2008 - 17h08

Bien vos commentaires mais la presse libre (c'est vrai la liberté de presse est remise en cause actuellement) a aussi et c'est même son devoir dans une démocratie d'informer et pour informer il faut enquêter et avoir des contacts
Cette histoire n'est qu'une suite de la prise de contrôle du pouvoir sur l'information. ( notamment le rédacteur en chef de Paris Match viré sur demande du Chateau)
Pour ceux qui ont connu l'ère du ministre de l'information de Peyrefitte notamment
Rien de bon à prévoir.

Portrait de TizBee
18/juillet/2008 - 16h52

Je rappelle pour mémoire, puisque les informations sont toujours présentées en tranche, que la mise en examen actuelle fait suite à une plainte déposée par Renault en Juillet 2007, concernant le modèle Scénic 3 qui devait sortir dans ... 3 ans (!).
Autrement dit, rien à voir avec un modèle entrant en phase d'industrialisation.

Je rappelle aussi qu'il ne s'agit pas de savoir si c'est bien fait ou non pour Renault, mais que l'on parle d'une industrie où les investissements sont considérables, qui emploie un nombre de salariés bien supérieur à la PME du coin, et où l'innovation est une part conséquente sur le maintien de sa compétitivité, et donc par ricoché de ses emplois.

Je rappelle également que le salarié, d'ores et déjà interpellé, est soumis comme tout un chacun dans la loi française à l'obligation de respecter les clauses de son contrat de travail, notamment de confidentialité, qui sont très importantes et très claires dans chaque bureau d'études, quel qu'il soit.

Je rappelle en outre que le journaliste a favorisé, voire incité à ce vol d'informations (4 chefs d'accusation, dont une mis en examen pour "acquiescement aux sollicitations de corruption et complicité de ce chef" notamment), donc, et qu'en tant que tel, il est sinon l'instigateur, du moins le complice caractérisé et qu'en tant que tel, liberté d'information ou non, il est aussi coupable devant la justice.

Je rappelle enfin que si l'on a créé des lois, notamment contre l'espionnage industriel et pour la protection de la propriété intellectuelle, ce n'est pas juste pour entendre une Ministre dire qu'elle est mal à l'aise, mais parce qu'il est indispensable que chacun ait la garantie que son travail et ses investissements ne soient pas exposés, utilisés et exploités n'importe comment, par n'importe qui et dans n'importe quelle condition, et notamment au détriment de son propriétaire.

Les journalistes ne sont pas au-dessus des lois et leur liberté d'information s'arrête précisément là où commencent toutes les autres lois françaises.

En l'état, aussi bien le salarié que le journaliste n'ont aucune excuse.
Je pense qu'il serait bon de féliciter également à 2 mains le Directeur de la Rédaction d'Auto Plus, qui lors de son interview a non seulement réussi l'exploit de ne surtout pas s'exprimer en son nom ou donner la position officielle de son journal - ce qui est beau quand même, dans le genre lâchage ! - mais dont j'attends avec impatience l'explication pour les montants versés à l'achat des croquis et autres... il ferait beau voir qu'on nous démontre que le journaliste les a payé de sa propre poche...

Pour l'histoire, Auto Plus c'était retrouvé dans la même situation il y a une cinquantaine d'années en ayant révélé la Citroën DS et ils s'en était mordu les doigts un bon moment... Je ne suis pas certain qu'il ait très envie de se retrouver dans la même situation, alors que Citroën n'en avait absolument pas souffert, bien au contraire.

Portrait de ouais
18/juillet/2008 - 16h46

d'un point de vue média, renault a beaucoup plus à perdre qu'à gagner. je ne suis pas sûr que les avocats de renault avaient imaginé la portée de leur affaire...

Portrait de F_Galton
18/juillet/2008 - 15h49

En même temps "espionnage industriel", soyons serieux ! qui irait copier ce genre de voitures-poubelles ?

Auto Plus c'est le magasine qui marche pour Renault, jamais vous n'aurez de commentaire négatifs sur cette marques tandis que les autres...

Et si c'était un coup de pub pour la nouvelle Mégane qui a mal tourné car au final on ne la site pas ?

Portrait de Mike093
18/juillet/2008 - 14h55

Hier, c'est l'article sur Prison Break qui selon JMM était commencée et aujourd'hui c'est un stagiaire qui rédige cet article en oubliant des lettres et en faisant des fautes
:mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Sinon, concernant ce scandale ... Depuis toujours, ça fonctionne ainsi mais du jour au lendemain Renault pète un plomb !!!!! Ce n'est pas la première fois que des planches ou des photos sont dans la presse automobile !!! Espérons que le juge soit clément envers Bruno Thomas qui est un excellent journaliste ;)

Portrait de eviradnus
18/juillet/2008 - 13h41

surtout que ces planches ne ressemblent pas tout à fait aux produits finis .. pour plein de raisons techniques et puis vu de loin comme cela certaines de ces renaults peuvent deja ressembler à des honda civic ou des mazda ou des peugeots ou ..
cela donne juste une indication du style à la mode mais ce n'est pas si determinant que cela
à part faire du buzz et voir si les reactions sont bonnes ou non

Portrait de Galuchat_57
18/juillet/2008 - 13h01

eviron s'écrit plutôt ... environ...

euro au pluriel ne prend de "S"...

:mrgreen:

Portrait de minoo
18/juillet/2008 - 12h51

Au moment où les clichés sortent, le constructeur est déjà pret à produire.
La phase de conception est terminée.
La concurence n'a pas le temps de refaire un processus de conception.
Il s'agit souvent de marketing déguisé pour faire du buzz autour d'un nouveau modele.
Ici, on est encore un cran au dessus dans le buzz.

Portrait de obs
18/juillet/2008 - 11h47

la bleue de profil oui et a gauche le le scenic III

Portrait de annegc1
18/juillet/2008 - 09h00

c'est quoi l'info là? n'ayant aucun moyen de comparer avec le prix que ce genre de magazines achètent leurs clichés... donc, à moins de la comparer à quelque chose de concret se rapprochant, on n'a aucun moyen de savoir si c'est beaucoup ou pas... si c'est le prix normal dans ce genre d'articles ou pas...
au regard du moindre cliché de paparazzi en tous les cas, ce n'est pas beaucoup...

Les plus vus