15/07/2008 17:57

Nouvelle soirée opéra sur France 2 le 5 août à 20h50

Mardi 5 août, France 2 proposera, comme l'année dernière, une grande soirée opéra, à partir de 20h50, présentée par Christophe Hondelatte.

L'animateur recevra de nombreux invités et sera, notamment, accompagné de Jean-François Zygel pour une leçon de musqiue.

C'est à partir de 21h35 que France 2 diffusera, depuis les Chorégies d'Orange, la première partie de l'opéra "Faust" avec le ténor Roberto Alagna.

Dès 23h15, un documentaire sur Roberto Alagna sera proposé, suivi de la seconde partie de "Faust", à 23h45.

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de tvm
16/juillet/2008 - 19h12

Pas besoin de s'énerver. :roll: Y'a juste des choses qui vont pas dans le service public, et j'ai le droit, en tant que contribuable, d'en parler.

Concernant le rapprochement avec Secret Bidule, c'était avant tout pour répondre au fait que, selon cath_vignon, vu que j'aime pas l'opéra, j'aime forcément la tv-realité. C'est écrit, faut suivre. :|

Après, comme vous dites : "chacun son truc". D'où mes goûts à moi aussi. :mrgreen:

Portrait de tvm
16/juillet/2008 - 18h44

Moi, je veux bien que France Télévision fasse des trucs nouveaux, mais faudrait peut-être penser un peu à tout le monde. Or, c'est jamais le cas. Chez France Télévision, leur rayon n'est pas très exhaustif, ça se résume à : culture, littérature, divertissements à 2 balles, musique, reality-show divers, émissions dites de société, médecine, politique.
Depuis quelques temps, ils nous font des trips "théâtre en direct" , etc. Si ça plaît à certains, tant mieux, il en faut pour tous les goûts. Sauf que ce genre de représentation a coûté 1 million d'euros pour l'une, et 800 000 euros pour l'autre. Sans compter le cachet astronomique des comédiens (pour la représentation du début d'année), lesquels ont exigé un gros pactole : 200 000 euros pour chacune des comédiennes lors de la dernière représentation. Pas mal ces petits caprices de stars... dont l'argent vient de notre poche. Un salaire correspondant au prix d'une maison en faisant simplement le clown pendant seulement 2h. Ces gens-là, censés nous divertir, surenrichis, n'ont même plus aucune valeur de l'argent. L'ouvrier, à l'usine, gagne 2500 fois moins pour la même durée de travail qui est 10 fois plus rude. En tout cas, je ne suis pas certains que le petit ouvrier du coin puisse exiger auprès de son chef d'avoir un salaire multiplié par 2500. C'est plutôt la porte qui l'attend, dans ce cas. Bref. Le showbiz, la TV, un milieu aussi malsain que dans le foot.

Outre les salaires démesurées (et après, au passage, on nous dit que France Télévision n'a plus de pognon et exige toujours plus... bah mince alors... pas besoin de faire BAC+5 pour voir que le -enfin, NOTRE- pognon est tout simplement mal géré et mal dépensé), que France Télévision passe un peu de théâtre et d'opéra de temps en temps, ça me gène pas à la rigueur, d'autant que je ne regarde quasiment plus la TV tellement c'est inondé de daubes, de futilités et de contenu à ras la ceinture (voire même un peu plus en bas parfois). Mais ALORS n'oublions pas non plus ceux qui sont passionnés par les sciences par exemple. Faut donc faire aussi des émissions en "prime time" pour ceux qui se passionnent d'astronomie, de sismologie, de vulcanologie, de météorologie, d'informatique, d'électronique, etc. Et présentée par de VRAIS animateurs et de VRAIS invités (c'est-à-dire pas des mecs du show-biz venant seulement faire la promo de leur film ou de leur bouquin à leurs heures perdues et monologuant pour rien dire, hein, mais des gens qui bossent dans le domaine scientifique ou qui s'y connaissent vraiment), pas trop avares non plus. Et là, qu'on ne me dise pas "Bah ça n'intéresse personne, ça", car le théâtre et l'opéra, je ne suis pas certain que ça intéresse tout le monde non plus. Et puis même si l'audimat est pourrie, ça ne devrait gêner ni le public ni les responsable du groupe, vu que sur un service public digne de ce nom on n'est pas censé focaliser sur l'audimat mais sur la qualité. :lol: Et audimat et qualité, ça va rarement dans le même sens de toute façon : il suffit, pour s'en convaincre, de regarder l'audimat des bouses télévisuelles de TF1. Dès qu'il y a du cul, du nichon siliconné en vue, des chauds lapins chauds du slip et des cochonnes en rut, l'audimat monte en flèche. Très bizarre, non ? Pauvre France. Les gens n'ont plus aucun goût, c'est lamentable. On leur ferait manger des déjections, ils ne s'en apercevraient même plus, j'ai l'impression. Bref.
A part "C'est pas sorcier", c'est un désert gigantesque la TV pour ceux qui cherchent des émissions scientifiques POTABLES. Exemple : je me souviens de la sous-daube que France2 nous refilait le samedi après-midi y'a un an, et d'autres du même tonneau. Par contre, l'émission de Bonaldi & Emeyé était 100 fois meilleure ! :mrgreen: Quand les dirigeants des chaînes veulent vraiment quelque chose, ils le peuvent. Le reste n'est que du pipo. Ca ne prend pas avec moi.

Quant à Secret Connerie et les bouses du même tonneau, jamais je ne me rabaisserai à ce niveau. Je suis un peu plus évolué qu'un animal. Pour parler plus franchement, je vomis sans remord et avec plaisir sur ce genre d'émission cul (turelle ?)... :shock:

Portrait de cath_vignon
16/juillet/2008 - 15h58

Millions d'euros faut pas charrier ... c'est pas en direct de la lune non plus ... et ça fait travailler des techniciens
Maintenant si tu préfères des daubes comme Secret Story, vas-y.

Je pense que le devoir du service public est de prendre des risques de diffusion, pour permettre au plus grand nombre d'accéder à des spectacles qui coûtent cher, n'en déplaise à l'élite ... Moi je casse ma tirelire pour aller aux Chorégies, mais je ne pourrais pas le faire 2 fois dans l'année. Alors tant mieux pour ceux qui n'ont pas les moyens ou habitent trop loin.

Ceci dit, le spectacle en live est une expérience formidable et en plus, dans ce site historique, c'est magique ... dire que ce théâtre antique a plus de 2000 ans et qu'il y a une acoustique extraordinaire colle le frisson ... Bon ça fait un peu mal aux fesses, il faut le dire, et s'il y a un petit vent coulis on a vite froid, mais bon, il faut savoir ce qu'on veut :mrgreen:

Portrait de tvm
16/juillet/2008 - 11h15

Ce sera sans moi, je n'aime pas l'opéra.

Par contre, la question est de savoir combien de millions d'euros ça nous coûtera...
Bizarre, j'avais cru comprendre que France Télévision n'avait plus d'argent... :roll:

Portrait de cath_vignon
16/juillet/2008 - 10h13

Moi je serai dans les gradins ce jour là et j'apprécierai Alagna sans le traiter de médiocre parce qu'il est populaire, a du succès ou est français .... bande d'ignares !
Je l'ai vu avec Angelina Georghiu à la création mondiale de Marius et Fanny à Marseille, il est égal à lui-même, humble serviteur d la musique et généreux avec le public.
Que ceux qui le décrivent avec un "beurk" aillent le voir sur scène sans oublier de se déboucher les oreilles au préalable

Portrait de claudius36
16/juillet/2008 - 09h24

Enfin on nous donne un programme de qualité qui tire le public vers le haut.
L'Audimat ne fait que comptabiliser le nombre de spectateurs et ne tiens pas compte de la qualité de l'émission !!
Un opéra, en plus avec Alagna, nous change de TF1 avec ses pubs obscènes genre "PQ, serviettes périodiques et autres choses peu ragoutantes !"
Enfin, si la majorité aime ça, c'est son problème et ne nous étonnons pas qu'en suite elle vote Sarko (pour le vilipender par la suite)
Bravo France 2 et continuez sur cette voie, là je resterai fidèle à votre chaine et serai présent le 5 août.

Portrait de geriroz
16/juillet/2008 - 02h29

***...et alors?!?
Je ne comprends pas en quoi le nombre de télespecteurs de TF1 laisse augurer un bon ou un mauvais résultat.
Les chaînes publiques n'ont pas les mêmes obligations de résultat surtout depuis la mission de Sarkozy, nouveau président ad hoc des programmes...
:lol:

Portrait de geriroz
16/juillet/2008 - 00h00

***... un vrai plaisir de lecture, ne t'en fais pas, TizBee!
;)
Thanx!

Portrait de TizBee
15/juillet/2008 - 23h36

Oups, je viens de m'apercevoir que c'est un vrai pavé que j'avais posté.
Désolé :oops:

Portrait de TizBee
15/juillet/2008 - 23h35

Au vrai, l'opéra souffre souvent de son passage à la télévision, parce que l'émotion se vit difficilement par tube cathodique interposé, et que l'ambiance de la représentation, les nuances des interprètes, le souffle des œuvres, l'atmosphère de communion qui parfois parcourt les travées de la salle, ne se ressentent vraiment qu'au cœur même de l'évènement, et le rendent totalement inoubliable.

Mais quel dommage malgré tout que ces émissions n'aient lieu qu'une fois par an.

A part le Maestro hebdomadaire, il n'y a pas grand chose à se mettre sous la dent à la télévision !
Même si j'étais assez jeune alors, je regrette encore les "Grand Échiquier" de Jacques Chancel ou la série d'émissions qu'avait fait Pierre Boulez sur FR3 (Je n'ai pas le titre de l'émission en tête, par contre).

Pourquoi ? Tout simplement parce que c'était vraiment d'excellentes occasions de sortir des sentiers battus, d'entendre d'autres compositions que celles de Chopin ou Mozart (quelque soit la beauté de leurs œuvres respectives), écouter d'autres interprètes que Pavarotti (sans rien lui enlever de ses qualités), et apprécier d'autres chefs d'orchestre que Karajan (là non plus sans renier son héritage). (Note : pour ces exemples, je caricature, bien évidemment ;-) )

Et ce n'est vraiment qu'a travers de ces émissions que l'on pouvait comprendre l'impressionnante diversité "des" musiques classiques et contemporaines, et montrer combien jeunes et modernes elles peuvent être. Et surtout pas "élitistes" !

Ces musiques là sont comme toutes les autres, du jazz au rap en passant par le slam, le blues, le funk, les chants grégoriens, le rock, etc. : dès lors que quelqu'un vous en a expliqué les "codes", la barrière se brise aisément et vous trouverez toujours un morceau qui vous touchera au sein de la diversité, même si vous n'accrochez pas à la multitude.
Encore faut-il ne pas vouloir sans arrêt faire avec ses propres œillères... parce que là, ce n'est plus le l'élitisme, mais du "communautarisme" (dans ce qu'il peut avoir de négatif) .

Alors certes, on a cantonné la musique dite classique dans des catégories (psycho-)rigides et très "repoussantes" (ballet, opéra, musique de chambre, opéra-bouffe, symphonie, concerto etc) mais dans le fond, elle est d'abord ce qu'elle apporte à tous : la possibilité d'inventer sa propre histoire, d'y calquer ses propres images, ses propres émotions, par delà les performances même des interprètes, souvent exceptionnelles.

Walt Disney en son temps l'avait fait sur certaines, et quel qu'aient pu être contestables ces histoires imaginées, il les a rendu accessibles au plus grand nombre.
Il y en a tellement d'autres qui auraient mérité le même sort, et que chacun de nous peut interpréter à sa manière, en retrouvant également notre regard d'enfant si ça nous chante...

J'ai passé mon enfance à rire aux éclats aux histoires tout sauf élitistes que mes parents inventaient sur un Roméo et Juliette de Prokofiev, ou une Danse Macabre de Saint Saëns, ou bien encore un Peer Gynt de Grieg : Elles sont rares les musiques "de variétés" à permettre cela aujourd'hui, malheureusement.

Portrait de geriroz
15/juillet/2008 - 23h17

***...on est d'accord alors, pas de souci alors... Allez,on s'embrasse et on oublie tout ça!!!

:lol:

Portrait de Niland
15/juillet/2008 - 23h16

Plus difficile d'aborder l'opéra à la télé car il n'y a pas la magie du décor comme par exemple dans un cadre comme à Orange mais c'est une approche surtout quand il s'agit d'opéras italiens plus accessibles musicalement parlant. Le choeur des Esclaves par ex dans "Nabbuco" de Giuseppe Verdi c'est vraiment magnifique et je comprends que vous puissiez apprécier.

Dans Carmen , le film il y avait Julia Migenes qui chantait divinement bien et aussi Placido Domingo ténor, et Ruggio Raimondi , baryton ; de plus les décors étaient superbes. A l'opéra ils ont conservé les mêmes décors de Ziffirelli , c'était merveilleux. Sur écran géant télé cela n'est pas mal mais cela manque de vie.

C'est exactement la même chose que pour un disque de chanteuse et le live , quelle différence , on ne peut même pas comparer ce que l'on ressent.

Dans l''opéra il y aussi l'orchestre qui a son importance , il y a de grands airs , les ouvertures par ex que tout le monde a forcément déjà entendu au moins une fois.

C'est avec le temps , et à force d'écouter que j'ai apprécié , l'oreille s'apprivoise.

Portrait de GaNNa
15/juillet/2008 - 22h41

ha je vais pouvoir m'endormir plus facilement devant ma TV ce 5 aout! Merci F2

Portrait de omara
15/juillet/2008 - 22h38

En matière d'Opéra je suis une novice et mes goûts sont très restreints ! Je suis surtout attirée par les choeurs (comme Sanya ci-dessous) qui me boulversent...
Je n'ai jamais regardé un opéra à la TV, j'ai l'impression qu'on ne doit pas ressentir la même émotion qu'en live ... mais je regarderai peut-être ce programme

Portrait de Niland
15/juillet/2008 - 22h18

L'opéra a commencé à m'intéresser que fort tard mais je dois reconnaître que c'est là vraiment que l'on peut apprécier les voix, la musique,les choeurs, et l'art dramatique.

Ma préférence va aux opéras italiens, plus accessibles. Le cinéma a effectivement joué un rôle pour vulgariser l'opéra.

Après voir vu le film "Traviata" de Zeffirelli , j'ai eu envie d'aller à l'Opéra voir cette oeuvre. Et bien en "live" c'est somptueux, prenant. Depuis il m'arrive de regarder quand cela passe à la télé , mais ce n'est pas aussi émouvant bien sûr.

Toutefois l'émission de Zygel qui depuis l'an dernier fait une émission "une leçon de musique" je dois dire que je regarde, c'est vraiment très intéressant et pas ennuyeux du tout pour ceux qui aiment vraiment la belle musique.

Donc je regarderai l'opéra Faust avec le ténor Roberto Alagna.
Nolwenn Leroy que j'adore avait chanté avec lui une chanson de Brel car Monsieur Alagna ne refuse pas de chanter le répertoire de la chanson française et avait demandé à le faire avec Nolwenn Leroy car il apprécie énormément sa belle voix de mezzo soprano.

Portrait de sanya
15/juillet/2008 - 21h28

Bonsoir
L'opéra, une culture que je ne possède pas. Je garde un souvenir merveilleux du film "Carmen" . Je ne sais pas, vraiment, si ce film est un bon exemple mais il m'a donné l'envie d'écouter d'autres pièces.
Ma préférence va tout de même aux "choeurs". La musique et l'ensemble des voix me sont accessibles enfin, je veux dire par là que je ressens une émotion.
Je n'arrive pas à aimer pleinement l'opéra "théâtral". Les nuances de voix ne me font pas vibrer, pourtant, j'ai pleinement conscience de la difficulté des variations de la voix.
L'opéra doit être, certainement, un apprentissage avant d'être un plaisir, enfin je le crois.

A vous tous bonne soirée

Portrait de Galuchat_57
15/juillet/2008 - 21h04

Désolé, la "Damnation de Faust" est signée d'Hector Berlioz...

Y en a qui feraient mieux de s'écraser, en effet...
:lol: :lol: :lol:

Portrait de geriroz
15/juillet/2008 - 19h14

***...
Oh, c'est fort probable!
:lol:

Portrait de TheMonkey
15/juillet/2008 - 18h56

:arrow: Restez correct dans vos commentaires. Merci

Portrait de Galuchat_57
15/juillet/2008 - 18h49

Faust de Massenet ?... çà doit être une oeuvre posthume... :lol:

La culture, c'est comme la confiture... moins on en a, plus on l'étale... (Jean Yanne)

Portrait de COMA Tina
15/juillet/2008 - 18h43

:idea:

Portrait de geriroz
15/juillet/2008 - 18h43

***...je ne cherchais pas à me montrer agressive, si tu l'as ressenti ainsi, j'en suis désolée... Je ne dis pas qu tu as tort et que j'ai raison:je pense juste que les audiences ne font pas la réussite ou la qualité, la place d'un programme.
Quand je dis qu'Arte effraie, c'est que l'on imagine que c'est toujours "chiant", branchouille, compliqué:ce n'est pas pour autant qu'on doit la supprimer... Je n'ai jamais pensé cela ou suggéré une telle chose.
Tu sais, je voulais dire qu'on peut regarder TF1 et Arte, je le fais moi-même et en plus, je suis "Plus belle la vie", t'imagine!!!
:lol:

Portrait de geriroz
15/juillet/2008 - 18h15

***...tu le penses vraiment?
Je crois que beaucoup de télespectateurs sont "effrayés" par Arte comme si un sentiment d'infériorité les submergeait. Alors que souvent c'est abordable:je suis loin de faie partie de l'élite pourtant!
Une soirée par an, ce n'est quand même pas "archi élitiste", juste une occasion de découvrir un opéra, non?!?

Portrait de geriroz
15/juillet/2008 - 18h08

***... s'il y a Zygel, je regarderai sans faute:il rend abordable sans la vulgariser ou la dénaturer la musique classique!
Ca, c'est vraiment du service public mais je suis persuadée que TF1 va rere-re-re-sortir "Les Experts" et que l'audience ne suivra pas. Mais on s'en fout puisque l'important c'est de passer un moment original et délicieux, pas d'être 6 millions forcément... Faisons un rêve...
;)

Les plus vus