14/07/2008 15:31

La série "Hard" récompensée au Festival Roma Fiction

La serie Hard produite par Bruno Gaccio et Gilles Galut ( Parisienne d'Images) pour CANAL+ dans le cadre de la nouvelle trilogie diffusée sur Canal+ les 9, 16 et 23 mai dernier vient recevoir plusieurs prix au Festival international ROMA FICTION :

- le prix de la meilleure réalisation couronnant ainsi la réalisatrice Cathy Verney.
- la mention spéciale du jury pour l'actrice principale Natacha Lindinger.

La série raconte l'histoire d une femme qui découvre à la mort de son mari que celui-ci dirigeait une maison de production de films pornographiques. Le choc passe, elle reprend le flambeau...

La série "Hard" rediffusée la semaine derniere sur Canal+ en prime a bénéficié d'une très bonne audience avec un score de 8.4 % et une audience de 500 000 abonnés.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de peyo tulle
15/juillet/2008 - 13h51

assez sympa comme série ,dommage c'est déja fini...........

Portrait de oliv1
15/juillet/2008 - 10h55

réponse aux 3 derniers commentaires : il y a 6 épisodes dans la série, la première diffusion s'était faite en 3x2, là, ça a été diffusé en 2x3, tout simplement. C'était pas très compliqué à comprendre. Par ailleurs, le "clone" de Lucchini comme tu dis, c'est quand même Denis Podalydes.
excellent série par ailleurs.

Portrait de Endorcan
15/juillet/2008 - 00h55

Oui les 2 rediffs pas compris non plus...

Quoiqu'il en soit, n'étant absolument pas fan de séries, je suis tomber sur celle ci par hasard lors de sa première diffusion, et j'ai adoré :)

La récompense je ne suis pas placé pour savoir si elle le vaut, mais en tout cas, pour une fois, cela nous sorts des truc policiers super chiants.

A voir absolument :)

Portrait de amichemin
14/juillet/2008 - 19h39

Voilà une belle nouvelle pour les créations de Canal + !

Portrait de Time Code
14/juillet/2008 - 18h57

"Le choc passe, elle reprend le flambeau...", ne remet pas en cause une seule fois ce qu'elle fait, elle pourrait perdre son pavillon faux riche. Elle s'envoie le hardeur, qui parle comme il s'agite, le compare aux autres amants qu'elle a connus, pouffe avec la copine " c'était comment ?", le tout dans une lumière de garage, et un décor de maison témoin. Elle embauche la copine qui veut voir comment c'est... au prochain casting elle embauchera encore plus de filles de l'Est. Elle sont belles, bon marché, et n'ont pas beaucoup de choix .... des esclaves du cul .... Tout cela est brillant et surtout plein d'humanité ...

Portrait de girondine85
14/juillet/2008 - 16h38

super série,orginiale et marrante, à voir absolument

Les plus vus