30/11/2006 15:47

Carte blanche: le combat des séries à la télévision

Les séries télévisées françaises sont en plein renouveau, dans le sillage des séries américaines à succès: les scénaristes, qui estiment souvent être "le parent pauvre" de la fiction, veulent profiter de ce réveil.

Ils ont ainsi organisé pour la première fois cette année leur festival à Aix-les-Bains (Savoie) mi-octobre, "Scénaristes en séries". Il s'agit de "mettre en avant leur métier" à travers les séries, "support le plus important du moment en terme de volume d'écriture et de diffusion", expliquent-ils.

"On est tous à un moment où l'on veut changer les choses. Les séries américaines nous donnent des coups de pied aux fesses", note Perrine Fontaine, directrice de la fiction à France 2.

Cantonnées longtemps sur les chaînes du câble, les séries américaines de la nouvelle génération ("Lost", "Grey's Anatomy", "FBI", "Desperate Housewives", "Prison Break"...) occupent une place croissante sur les chaînes hertziennes et insufflent un ton nouveau à la fiction française.

"On sent un pas en avant net", souligne Didier Cohen, qui a écrit des scénarios de "L'instit" ou "Quai n°1". "On ouvre enfin la porte à d'autres univers que celui du policier", remarque-t-il.

Les nouvelles séries françaises font une incursion dans le paranormal ("David Nolande" France 2), l'Elysée ("L'Etat de Grâce" France 2) ou encore les services secrets ("Sécurité intérieure" Canal+).

Autres nouveautés de ces séries: le format (en 52 minutes au lieu du 90 minutes), l'abandon du héros récurrent (du type "Julie Lescaut", "L'instit" ou "Louis la brocante"...) au profit d'un groupe de personnages, et l'évolution de ces personnages tout au long de la série.

"Navarro", qui a fait les beaux jours de TF1 depuis 1989, a ainsi subi une cure de rajeunissement: elle est remplacée par "Brigade Navarro", série dérivée dont chaque épisode dure 52 minutes.

Le héros récurrent, "phénomène très français", "est figé" alors que les personnages des séries américaines évoluent au fil des épisodes, remarquait récemment Fabrice de la Patellière, directeur de la fiction sur Canal+. "Or on a à la télévision une durée que le cinéma n'a pas et qui a rarement été utilisée".

"Nous sommes optimistes pour l'avenir, pourvu que (les scénaristes) soient associés" à ce renouveau des séries, déclare Didier Cohen. "Il faut que les diffuseurs nous fassent plus confiance".

Car nombreux sont ceux de ses confrères qui regrettent la frilosité des producteurs et des chaînes. "Les questions que se posent les diffuseurs, ce sont plus les questions du type "est-ce que l'héroïne est attachante?" et "va-t-on zapper au bout de 4 minutes?". "Du coup, la révolte adolescente se résume à porter un pantalon baggy au milieu des fesses...", s'agace Marie-Anne Le Pezennec, co-scénariste de "Dolmen" (TF1).

En France, "on compartimente et on aboutit à des structures plus rigides", regrette par ailleurs Valérie Fadini, co-scénaristes de deux épisodes de "David Nolande". Scénariste, réalisateur, producteur et diffuseur travaillant les uns après les autres, et non pas ensemble, renchérit Nicole Jamet.

Une fois encore, l'exemple des Etats-Unis: une série se développe souvent sous la tutelle du scénariste-concepteur, responsable du ton global des épisodes, du casting jusqu'au montage: Marc Cherry pour "Desperate Housewives", Ryan Murphy pour "Nip and Tuck"...

Carte blanche rédigée par: fmp/fb/Glk

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de vavounn
3/décembre/2006 - 22h55

pourquoi vouloir faire comme...
j'adore les séries us, qualité du scénario,des images, les décors, on sent qu'ils y mettent les moyens et ils savent innover! les séries françaises restent plates sans imagination sauf quand elles ne cherchent pas à imiter: "petits meutres en famille" en est la parfaite illustration

Portrait de bud
1/décembre/2006 - 21h18

inconnu25
possible, mais le style francais pompeux me saoule.
je prefere l'authenticité de series comme six feet under, les sopranos, et ca aucune serie francaise ne peut le reproduire. question de gout, mais la france est incapable de realiser des series avec des budgets corrects, et ca se ressent

la preuve avec plus belle la vie, qui cartonne malgré la nullité absolue de ses acteurs.

Portrait de inconnu25
1/décembre/2006 - 19h41

sort un peu
Bud...
Tu verras que les comediens sont tres doués et peuvent jouer de multiples facettes. Suffit de se rendre au theatre!

Portrait de bud
1/décembre/2006 - 00h50

comedie francaise
en restant avec des a priori du type "comedie francaise", on ne fabrique pas de bons acteurs.
desolé, devant une fiction francaise, je m'ennuie, c'est plein de pathos, de bons sentiments, les heros sont trop parfaits. ca surjoue, et rien ne passe.

c'est pas demain la veille qu'on va trouver un jack bauer ou un wentworth miller en france.

Portrait de inconnu25
1/décembre/2006 - 00h28

sympa pour les comediens
Acteurs mauvais?
Super sympa?...
no comment...

signé un apprenti comedien

sinon, bonne nouvelle de la part des productions de series francaises

Portrait de bud
1/décembre/2006 - 00h09

les problemes
plusieurs problemes reels en france :
- pas de moyens
- des acteurs mauvais, désolé de le dire
- des themes sans originalité
- un probleme de narration trop convenu
- et surtout, un montage mou du genou

Portrait de Claudiaz
30/novembre/2006 - 20h22

Je comprends pas ce débat
J'ai entendu "les fictions françaises sont à mille lieues des séries américaines".
Mais, je veux pas qu'on fasse du truc américain à la sauce française. C'est comme les remakes américains des films français qui sont généralement des nanars. C'est la même chose avec les séries, ...

Portrait de Sheppard
30/novembre/2006 - 19h44

Trop de différence de budget pour rivaliser !!!
Comment voulez vous faire une série ambitieuse quand on a peu d' argent par rapport aux etats unis , pour en faire ??!!

Comment s' étonner que les séries francaises sont nuls quand elle ont un buget au moins 50 % inférieur !!!

Portrait de Sheppard
30/novembre/2006 - 19h43

Honte aux séries francaises ?
Elles sont tellement nuls que ca en devient affligeant : rythme de tortue , intrigue simpliste , trop gnangnan ... etc ...

POUQUOI que des policiers partout dans nos séries ?
RIEN d' original , rien !!

Pourquoi on dirait que la SF est réservé aux americains ??!!!
Vous connaissez une série de science fiction vous ? je vous met au défi de trouver UNE série de science fiction francaise !! ( passé )

Portrait de mallory62
30/novembre/2006 - 19h21

exemple
prenons l'épisode de cette semaine de la série samu: dans une série US toute une équipe se serait mobilisée pour localiser le violeur au téléphone et le suspens aurait consisté à savoir s'il vont le retrouver à temps. Tandis que dans la série française, le toubib reste scotché, dans l'indifférence générale, à son téléphone à essayer de discuter. Rien ne bouge jusqu'à ce que le malade se rende de lui même sans aucune action, aucun suspens... j'ai trouvé ça dommage et un chouïa pas crédible.

Portrait de Laurent2domonT
30/novembre/2006 - 17h30

Mouais...
Je suis sceptique quant au fait de voir un jour une série française de 25 min ou 43 min (format réel US car c'est 52 min en comptant les pubs...) rivaliser avec les séries US des mêmes formats !!!

Portrait de haddock
30/novembre/2006 - 16h11

scénaristes avec ego
oui, aux états unis, il y a un scénariste en chef qui donne le ton de la série...
mais il n'est pas tout seul car les méricains ont compris depuis longtemps que le scénario ne peut pas être l'affaire d'une seule personne.

Mais voilà... en France, les scénaristes sont des "artistes" avec un ego démesuré et refusent de travailler avec d'autres sur un même sujet.

Et les rares qui acceptent ont du mal à trouver du boulot car les "moyens" donnés aux séries sont totalement insuffisants au niveau des scénarios.

Et puis quitte à faire des séries, pourquoi vouloir imiter à tout prix les américains?
Sous prétexte que "Urgences" n'existe pas chez nous du fait du SAMU, on nous pond une série avec les gens du SAMU en héros.
c'est la série la plus lamentable que j'ai vu, tant les histoires sont nulles, mal jouées et filmées comme il y a 20ans...
à l'opposé, "la crime" utilise (très mal) tous les trucs en toc des américains avec caméra au poing, bougée à en être insupportable, zoom rapides ou panoramiques flous pour dire qu'on passe en un autre endroit.

alors de nouvelles séries françaises...
pourquoi pas?
mais y'a du boulot !

Portrait de Goldo
30/novembre/2006 - 15h54

Il est temps que ça change !
Qu' ils mettent Navarro, Lescaut (beurk !) et cie à la retraite et qu' ils nous diffusent un Rescue Me ou un Nip Tuck français à 20h50 !
Ah zut alors, ça va pas être possible, les vieux grigous du CSA veillent....

Les plus vus