24/06/2008 08:02

Demorand s'explique sur ses prétentions financières !

Hier, plusieurs membres de la Direction de France 2 se sont exprimées, jugeant déplacées ou "obscènes" les prétentions financières de Nicolas Demorand de France Inter, qui doit venir sur la chaîne publique pour présenter une émission culturelle.

France 2 qui indique également que les négociations sont rompues avec l'animateur des matinales de France Inter.

Ce matin, dans le Parisien, Nicolas Demorand s'explique...

Extraits

"A ujourd'hui, j'ai droit à ce procès en vénalité, que je trouve ignominieux. Je travaille depuis dix ans à Radio France et j'ai toujours refusé les propositions des radios et télés privées. (...) N'ayant jamais négocié un contrat de ma vie, ne connaissant ni les us ni les coutumes du monde de la télévision, j'ai demandé à un avocat de négocier toutes les questions d'intendance. (...) Les chiffres réellement évoqués sont de huit à dix fois inférieurs à ceux qui circulent. D'autant que, je le répète, cette considération est pour moi périphérique... et inédite.

Y aura-t-il une émission à la rentrée ? J'ai lu dans la presse, samedi matin, que les négociations étaient rompues. Deux heures plus tard, Patrice Duhamel affirmait dans « + Clair » que j'arrivais sur France 2 à la rentrée. Je ne sais pas où est la vérité."

Signalons à Nicolas Demorand que "+ Clair" est enregistrée le jeudi, et donc les propos de Patrice Duhamel étaient antérieurs à la rupture des négociations qui s'est produite vendredi.

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de sasa38
24/juin/2008 - 16h29

je l'écoute le matin et j'apprécie également son ton et sa pugnacité

Portrait de planet claire
24/juin/2008 - 15h50

au fait Serge Moati avec "riposte"s ça commence à etre gonflant il est temps qu'on ait une autre émission et ses doc thématiques (exple lesbiennes) je les trouvais faible pour ce que j'en ai vu.

Portrait de burroughs
24/juin/2008 - 15h27

nouvel éclairage sur cette histoire que je viens de lire sur le site du Point
édifiant !

Nicolas Demorand victime du bluff de Serge Moati

Bienvenue chez les requins ! C'est le titre de la saga dont Nicolas Demorand fut l'acteur involontaire ce week-end. Retour sur les trois épisodes d'un éventuel tranfert qui a alimenté la chronique du petit écran.

Acte I : L 'enfumage
Vendredi soir, France Télévisions annonce, toutes affaires cessantes, l'interruption des négociations avec le journaliste censé présenter à la rentrée La Fabrique de rêve , un magazine culturel - produit par Serge Moati -, un vendredi sur deux à la place de Guillaume Durand. France 2 estime que les prétentions financières de Demorand sont exorbitantes. Le lendemain, dans Le Figaro , la directrice des magazines, Patricia Boutinard-Rouelle, va jusqu'à parler de prétentions "obsènes"...

Acte II : La colère
Nicolas Demorand tombe de sa chaise en découvrant les appétits financiers qu'on lui prête. Il n'a jamais discuté salaire avec France 2 mais seulement avec son producteur, Serge Moati... En revanche, Demorand insistait auprès de Patrice Duhamel, le numéro 2 du groupe, pour obtenir plus d'émissions, jugeant difficile d'accrocher le public sur un programme diffusé seulement une fois tous les quinze jours. Le journaliste est furieux et cherche à comprendre d'où vient ce mauvais coup. Il contacte un avocat.

Acte III : Le coup du bluff
Interrogée par lepoint.fr, France Télévisions admet s'être fiée à Serge Moati pour évoquer les prétentions financières de Demorand. Cette fois, le scénario devient lumineux : Serge Moati, producteur, a joué son va-tout sur un coup de bluff. Afin d'obtenir un budget plus important pour l'émission, il a exagéré les prétentions salariales de son animateur. Le coup classique du "c'est pas moi, c'est lui". Moati n'avait pas prévu que ces chiffres fuiteraient dans la presse... Contacté, Moati est aux abonnés absents. Nicolas Demorand, la voix de France Inter, sait désormais qu'en matière de négociations, il ne faut se fier à personne à la télé...

Portrait de sasa38
24/juin/2008 - 13h36

Avant de continuer de critiquer Demorand, il serait sage de faire un tour sur le site du Point qui révèle les dessous de cette affaire (et atteste de la bonne foi de Demorand) ;)

Portrait de meeg
24/juin/2008 - 13h07

Ce que je trouve choquant, c'est pas qu'un mec négocie son salaire...
C'est que France télé soit "choquée".
Cela me choque que France télé investisse dans le foot, qu'elle paye Ruquier et ses acolytes aux salaires que l'on connait, et qui en plus embauche des animateurs de TF1 (pour quel salaire ?) !:s

Portrait de annegc1
24/juin/2008 - 12h52


Le problème est qu'on nous donne des bribes d'infos et qu'on veut nous faire prendre parti dans des négociations dont on ne sait au final pas grand chose.

Portrait de Ambre
24/juin/2008 - 12h44

J'applaudis des deux mains ! 5 étoiles .

Portrait de annegc1
24/juin/2008 - 12h19

Ce que je trouve particulièrement étonnant c'est qu'alors il existe deux versions de l'histoire, vous avez visiblement choisi de prendre sur ce blog comme sur Europe 1 le parti de ne défendre qu'une seule position: celle de la direction de la chaîne.

Portrait de FLANNEUR
24/juin/2008 - 11h48

5 étoiles :!:

Portrait de Lamalou
24/juin/2008 - 11h36

Je pense que le mieux serait qu Demorand devienne permanent salarié au PS et qu'il nous foute la paix

Portrait de Churchill
24/juin/2008 - 11h36

Elles ne sont pas vraiment convaincantes, ses explications... :roll:

Portrait de sasa38
24/juin/2008 - 11h12

JMM, il faut rectifier le titre de cette news : ce ne sont pas les "prétentions salariales" mais les "prétendues prétentions salariales" de Demorand.
Il réfute, en effet, les chiffres que vous avez relayés (faudrait qd même lire vos propres news :mrgreen: )

Portrait de alglolipop
24/juin/2008 - 11h05

Ce type est hors réalite, il n'a jamais rien négocié, il a bien de la chance !!!
car la vraie vie c'est pas ça.
Je pense qu'il connait son salaire!!! encore un gogo; bobo ; avec l'argent des autres , elle est pas belle la vie!!!

Portrait de Emir44
24/juin/2008 - 11h05


Moi, on m'a dit des marshmallows :!: :?:
Mais je peux me tromper :idea: :mrgreen: :oops: :arrow:

Portrait de annegc1
24/juin/2008 - 10h18

Il ne faut pas rêver. Les chaînes ne vont laisser échapper que les chiffres (réels ou non) des émissions qu'elles ne veulent pas, pas de celles qu'elles vont mettre à leur antenne.

Portrait de fynvara
24/juin/2008 - 10h07

Couin. Travailler pendant dix ans dans le domaine des médias et ne pas savoir comment négocier "poliement" un contrat... Je crois que ce brave homme essaie de nous faire prendre des vessies pour des lanternes (et Dieu est bien placé pour savoir que ça ne se rsesemble pas).
Pour sa réorientation, l'armée de terre recrute... Couin.

Portrait de Emir44
24/juin/2008 - 10h07

Il n'y a qu'une vérité complète por sortir Demorand de ce procès.
Allez Nicolas, un effort !

Portrait de annegc1
24/juin/2008 - 09h52

Entièrement d'accord avec toi!

Portrait de annegc1
24/juin/2008 - 09h52

Comment sais-tu qu'il s'agit d'un traîtement de faveur??? Tu crois que les Delarue, Drucker, Ruquier et consorts, ils gagnent 1.000 euros à présenter leurs émissions (pour info même les chroniqueurs d'une émission quotidienne gagnent plus que ça à chaque fois qu'ils interviennent)? Je pense que tu serais surpris de certaines pratiques qui ont cours à la télévision y compris publique.
La question que je me pose, comme d'autres visiblement, c'est pourquoi France 2 a décidé de rendre public des montants en cours de négociations alors que d'habitude ils font l'omerta dès que cela touche à des questions d'argent.

Quant à l'info initiale: visiblement, Nicolas Demorand a lu dans la presse que les négociations étaient rompues. Donc, visiblement, cela n'a pas eu lieu vendredi comme vous le prétendez ou sinon il aurait été aux premières loges pour le savoir. Donc, il n'est pas anormal qu'il se fie aux dires de Duhamel quand bien même ils aient été prononcés jeudi pendant l'enregistrement d'une émission qui était finalement diffusée le samedi.

Portrait de sacré_sara
24/juin/2008 - 09h50

j'ai du négocier moi aussi un contrat il y a qq semaines, venant aussi du public, je n'y connaisssait rien, et bien, vous savez quoi, je me suis renseignée auprès des collègues, des adminitratifs... avant d-y aller !

Portrait de Boyd
24/juin/2008 - 09h49

Ce qui est obscène, c'est que France 2 révèle le contenu de négociations privées avec un possible présentateur. Si la chaîne est venue le chercher, il est normal que les propositions s'adaptent aux valeurs du marché en cours. Du coup, France 2 parait assez peu crédible avec des chiffres que nul ne peut vérifier et je ne vois pas trop l'intérêt de baser une communication sur un mercato de seconde zone. Comme si cette chaîne était irréprochable en matière de gestion des finances, de DRH et autres salaires de pseudo présentateurs vedettes.

Portrait de CLODE
24/juin/2008 - 09h29

on ne le connait même pas ce "prétentieux" :mrgreen:

Portrait de FLANNEUR
24/juin/2008 - 09h01

Qu'a-t-il fait Monsieur DEMORAND pour mériter une tel traitement de faveur et justifier une telle défense ?
J’écoute France Inter tous les matins depuis 10 ans, lui ou un autre et cela change très souvent, le journal est toujours le même. Le présentateur n’a que peu d’influence sur le contenu du journal. S’il part, on ne s’en souviendra plus au delà de 15 jours et le monde continuera de tourner. Il a joué, perdu et basta
:!:

Portrait de FLANNEUR
24/juin/2008 - 08h57

:mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Portrait de FLANNEUR
24/juin/2008 - 08h49

5 étoiles, c'est tellement vrai, l'argent n'est "périphérique" que pour ceux qui en on beaucoup. Je ne suis pas jaloux, mais qu'il assume, c'est cela qui est insupportable :!:

Portrait de emy93
24/juin/2008 - 08h33

Bien sur c'est la faute de l'Avocat :!:

ps "Obscènes" et non "Obscèns" s'il vous plait :mrgreen:

Portrait de Ambre
24/juin/2008 - 08h24

Oui, et on pourrait demander aussi qu'il s'explique sur sa prétention !

Portrait de maxidelices
24/juin/2008 - 08h12

Gaffe aux fautes les mecs !!
:D

Les plus vus