14/06/2008 09:58

Paris-Match renvoyé devant le tribunal pour des photos

Le directeur de la publication de Paris-Match et un photographe ont été renvoyés devant le tribunal correctionnel de Pontoise après la publication de photos d'un jeune menotté interpellé dans son appartement en février à Villiers-le-Bel (Val-d'Oise), a-t-on appris vendredi de source judiciaire.

Le directeur de la publication de l'hebdomadaire, Bruno Lesouef, et le photographe, Eric Bouvet, sont cités à comparaître le 10 juillet pour publication d'images d'un individu menotté dans un lieu privé, sans son consentement, à l'occasion d'une procédure pénale, alors qu'il n'a pas fait l'objet d'un jugement de condamnation.

Paris-Match avait publié une série de photos sur l'opération de police menée à Villiers-le-Bel le 18 février après les violences qui avaient éclaté dans la ville en novembre 2007. On y voyait notamment des jeunes gens interpellés chez eux et des perquisitions dans les appartements.

Le directeur et le journaliste risquent jusqu'à un an d'emprisonnement et 45.000 euros d'amende.

Revue de presse / Source: AFP

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de COCCINELLE
15/juin/2008 - 16h53

Ils connaissent leur boulot et ses limites ! et de toute facon, ce journal a un budget pour dégats collatéraux !

Portrait de COMA Tina
14/juin/2008 - 15h13

:lol: :lol:

Portrait de sanya
14/juin/2008 - 13h52

Etre contre ce procédé ne veut pas dire que l'on soit pour le "présumé" innocent même si les preuves sont là, notre justice est ainsi faite, la culpabilité est reconnue après un procès et c'est tant mieux.

Dans ce cas, la police a fait son travail et cela n'est pas remis en cause. La question qui se pose est "comment l'information a été transmise dans les médias".

Dans un passé récent, des gens ont vu leur vie passée en détail alors qu'ils étaient innocents. Les conséquences ont été désastreuses, non seulement pour eux mais, aussi, pour leur famille.

Portrait de nilse
14/juin/2008 - 13h02

est ce un avocat commis d office ou l avocat attitré du jeunej bien sous tout rapport qui attaque paris match Ce jeune homme a sans doute "son" avocat pour l épauler dans son bizness..............:roll: :roll:

Portrait de Misscorsica
14/juin/2008 - 12h34

Et un exhibitionniste ? A ton avis Rintintin, c'est au pénal aussi ????

:mrgreen: :mrgreen:

Portrait de Misscorsica
14/juin/2008 - 12h31

Ah! Ah! Ah! Entièrement d'accord avec toi !!!

:lol: :lol:

Portrait de sanya
14/juin/2008 - 11h49

D'accord avec vous mais comment ont-ils été mis au courant ? Comment des photographes ont-ils été autorisés à se servir de leur appareil ? Une descente de police se doit d'être discrète.
Les personnes qui sont appréhendés sont présumés innoncentes jusqu'au procès.
Je suis surprise qu'elles soient livrés "en patûre" à la presse et de plus dans leur intimité.

Portrait de mimidu59
14/juin/2008 - 11h48

quel gachis:twisted:

Portrait de Laurence
14/juin/2008 - 11h40

Paris Match a bien perdu de son prestige à mes yeux.
Dans ce cas précis, Il porte préjudice au simple citoyen pas encore jugé.
Par ailleurs, il sert la soupe au gouvernement "la star Rachida & cO"...

Portrait de mangeurtivi
14/juin/2008 - 11h34

le poids des mots
le choc des euros!

Portrait de Emir44
14/juin/2008 - 11h11

Fallait attendre qu'ils sortent de l'appart... Grave erreur, c sûr !:shock: :roll:

Portrait de stromboli
14/juin/2008 - 10h54

Les journalistes ne sont pas au dessus des lois. Ils connaissent les règles. S'ils les enfreignent, ils doivent comme les autres en subir les conséquences.

Portrait de GARGAMEL
14/juin/2008 - 10h35

ohhhhhhhhh mon dieu je suis choqué, on a pris une faute d' une "pauvre racaille qui a ete apprehende pour avoir tire sur des crs....."

c est vrai il aurait pas du photographier l individu juste ses petites ailes d anges purs cheminant vers les sentiers de la vertue.....
:mrgreen:

Portrait de COMA Tina
14/juin/2008 - 10h15

:mrgreen:

Portrait de dpmat
14/juin/2008 - 10h12

PARIS MATCH : Le Poids des MOTS,le Choc des PHOTOS et les TRIBUNAUX en PRIME.

Les plus vus