20/11/2006 06:16

Obésité en GB. La télé veut protéger les enfants

En Grande-Bretagne, la publicité pour les produits alimentaires non-diététiques va être interdite de diffusion dans les programmes télévisés pour enfants.

Les programmes télévisés destinés aux enfants de moins de 16 ans ne seront plus entrecoupés de publicités pour les produits alimentaires les moins diététiques, a annoncé vendredi 17 novembre l'Ofcom, le régulateur des télécommunications britanniques.
Suite à une enquête publique lancée en mars, l'Ofcom a proposé cette mesure contre la "malbouffe"("junk food") pour lutter contre l'obésité des enfants, une préoccupation majeure en Grande-Bretagne.


Les programmes pour enfants et les émissions pour adulte ayant "un attrait particulier" pour les moins de 16 ans ne comporteront plus de publicités pour les produits (nourriture et boissons) à forte teneur en gras, sucre et sel.


Selon l'Ofcom, les diffuseurs vont perdre près de 39 millions de livres (57,5 millions d'euros). Sa décision a cependant été critiquée par plusieurs associations de consommateurs, qui ont estimés que ces mesures n'allaient pas assez loin.

La chaîne de restauration rapide Burger King a voulu donner l'exemple en déclarant mardi 14 novembre qu'elle renonçait à diffuser toute publicité dans les programmes télévisés pour jeunes en Grande-Bretagne à partir du 22 décembre.


 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de chti david
16/mars/2008 - 19h16

oui c clair

Portrait de Linali
20/novembre/2006 - 19h29

en progrès...
Je suis actuellement au Royaume-Uni, et c'est vrai qu'ici il y a beaucoup de pubs pour la "junk food".
En plus il y a beaucoup plus de coupures pubs qu'en France. Les dessins animés qui durent environ 20minutes on va dire sont coupés en 2, et entre temps les pubs montrent des jouets (Noël oblige) et ... des bonbons, barres chocolatées de tout genre et autres sodas!
Donc c'est clair que les enfants "ingurgitent" de la mal-bouffe en grande quantité.

Mais de toute manière même sans pub je pense que les enfants sont déjà très habitués à ce type de nourriture...

Portrait de Valou77
20/novembre/2006 - 16h39

Bravo aux anglais !
je ne dis pas ça souvent mais là, je dis bravo, c'est un vrai courage et la France ferait bien d'en faire autant !

Portrait de Inès38
19/novembre/2006 - 18h24

Pas facile
J'ai fais une expérience dans le cadre de mes études sur des enfants entre 8 et 12 ans et ils sont assez sensibles aux publicités alimentaires ! Très souvent, lorsque le parent est à coté et que l'enfant tombe sur une publicité alléchante, ça finit très souvent par "Maman, tu vois c'est ça que je veux que tu m'achètes, ça a l'air bon"!
C'est clair que ce type de loi va déplaire aux fabricants qui concoivent aussi et surtout ce type de produits pour les enfants. Va falloir changer de cible et de campagne publicitaire dans la foulée.. D'une manière générale, le pénomène d'influence de la publicité sur les enfants est très difficile à prouver...

Portrait de HULK
19/novembre/2006 - 17h46

cohen
Il faut l'envoyer là-bas avec ciryl lignac pour donner l'exemple

Portrait de Ninie
19/novembre/2006 - 14h07

bien sûr !
c'est facile de dire que c'est une question d'éducation. Mais le but est de protéger les enfants. On ne peut pas nier que les enfants sont de plus en plus gros, de plus en plus jeunes, et que cela touche massivement les classes les plus défavorisées. Mes fils ne se gavent pas de konders, de chocapucs et d'actimol, je les ai éduqués pour cela (ah le lait de maman et la purée de carottes faite maison). Mais tous les parents n'en sont pas conscients. C'est pourquoi il faut légiférer, c'est complémentaire de l'éducation. Un tel projet a été évoqué en France, mais il a été abandonné: lobby, quand tu les tiens!

Portrait de virginie
19/novembre/2006 - 10h20

parent éducateur
je suis maman , il a 4 ans , et m^me si je le laisse devant la télé , il ne mange que très exceptionnellement des cochonneries ....

Les plus vus