01/06/2008 18:16

Liberté de la presse dans le monde: un bilan plutôt sombre

Vingt-huit journalistes ont été tués dans le monde depuis novembre 2007, dont neuf en Irak, a annoncé samedi l'Association mondiale des journaux (AMJ) dans son rapport semestriel qui dresse un bilan sombre de la liberté de la presse.

"La liberté de la presse est gravement menacée de toutes parts", dénonce l'AMJ dans un rapport à la veille de son congrès mondial qui se tient à Göteborg en Suède de dimanche à mercredi prochains.

Cette liberté est mise à mal "par les gangs et les fonctionnaires corrompus en Amérique latine, les régimes autocratiques au Moyen-Orient, les conflits en Afrique, les gouvernements hostiles en Asie, et les menaces de mort et les poursuites judiciaires en Asie Centrale et en Europe", estime ce rapport.

"L'Iraq reste le pays le plus meurtrier pour la profession, avec 9 reporters tués", indique l'AMJ en notant toutefois le recul du nombre de journalistes tués dans ce pays.

L'association a également mis en avant les risques accrus encourus par les journalistes en Afghanistan pour faire leur métier.

L'organisation, qui accueille au Congrès de Göteborg 1.800 participants venus de 113 pays, a estimé que la Chine n'avait pas "respecté ses engagements" sur la liberté des médias qu'elle avait pris en organisant les Jeux Olympiques.

Au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, l'AMJ a jugé que les six mois écoulés "ont été marqués par une série de reculs dans le domaine de la liberté de la presse, en raison principalement des régimes autocratiques qui empêchent les opinions indépendantes de se faire entendre".

La Tunisie reste "un des pays les plus répressifs du monde arabe", selon l'organisation mondiale des médias qui dénonce les "punitions effroyables infligées aux journalistes.

Selon L'AMJ, à Cuba depuis l'accession à la présidence de Raoul Castro "aucune amélioration n'a été constatée dans le domaine de la liberté d'expression".

En Europe et en Asie Centrale, la liberté de la presse continue d'être attaquée "de manière subtile ou manifeste".

Le rapport indique qu'en Russie "la politique visant à empêcher toute couverture indépendante des questions sensibles semble avoir gagné du terrain".

Durant la période de l'élection à la présidentielle russe en mars dernier, "les cas de harcèlements et de violences contre des journalistes se sont multipliés", selon l'AMJ.

Revue de presse / Source: AFP

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Wydadi
2/juin/2008 - 17h27

Salut,

c'est normal qu'il n y a pas un mot sur la presse en France, tout en sachant que les médias les plus suivi sont détenus par les amis de notre Président :lol:

Portrait de Elfy
2/juin/2008 - 10h37

:arrow: Merci de ne pas indiquer de liens internet dans vos commentaires

Portrait de CLODE
2/juin/2008 - 09h49

S'il fallait développer une thèse sur :
La bêtise ou
L'égoïsme ou
Le vide ou
L'ignorance .....
Je suppose que j'argumenterai avec ce post

:mrgreen:

Portrait de drareg71
2/juin/2008 - 03h49

847 254 Chauffeur routiers tués dans le monde l'an dernier, TE ON EN FAIT PAS TOUT UN FROMAGE ...................
Raz le bonnet des journaleux ..................

Portrait de Emir44
2/juin/2008 - 00h36

Principe de précaution, politiquement correct, anti racisme, anti homophobisme, anti sexisme, anti âgisme, ... : tout ça, c'est la démocratie...
Mais en France, notre "patriot Act", c'est d'aller trop loin dans l'interprétation de tout ça.
Tu dis que "lorsque tu imagines 2 gays ensemble, la vision de l'acte te dégoûte" (BB) et au lieu de dire que c'est ton opinion, on t'accuse d'inciter à l'homobie.
Et même pas le droit de parler de la légalisation ou de drogues, c déjà un délit.
Et en plus, on voudrait que les journalistes, dans des cas exceptionnels, donnent leurs sources...
Ca dérape... à mon sens.
Ca remet en cause le droit d'expression...

Portrait de marie emmanuelle
2/juin/2008 - 00h09

Il n'y a pas que la presse qui manque de liberté, nous autres aussi ne pouvons pas dire ce que nous pensons, c'est dans l'air du temps
Quand on nous repasse les vieilles émissions TV on est étonnés de ce qui se disait à l'époque comparé à aujourd'hui
Je crois que nous faisons marche arrière malheureusement :|

Portrait de sanya
1/juin/2008 - 23h15

Il faut avoir la foi pour exercer ce métier dans les pays dits "à risque".

J'admire ces journalistes qui, pour nous informer, prennent tant de risque et dont certains perdent la vie.

Portrait de Emir44
1/juin/2008 - 22h48

Et combien de morts chez les politiques dans le monde ?

Portrait de Emir44
1/juin/2008 - 21h36

Et pendant ce temps-là, y a Elkabach qui dit... ;(

Portrait de lafanadefoot45
1/juin/2008 - 21h20

Ce bilan est très triste.

Portrait de caro13
1/juin/2008 - 19h55

il y a des horreurs partout,les journalistes conaissent aujourd hui leur risque.c est triste mais c est comme ca!:arrow:

Portrait de sasa38
1/juin/2008 - 19h53

C'est pourtant ce que tu as fait implicitement dans ton1er message ;)
A présent, si tu trouves qu'on ne parle pas suffisamment des décès (et surtuot accidents) professionnels, tu as entièrement raison mais ce topic ne porte pas sur ce thème

Portrait de Mortadelle
1/juin/2008 - 19h38

J'ignorais qu'il y avait des niveaux dans la mort ?

Portrait de katelou
1/juin/2008 - 19h26

aurais tu été réincarnée en autruche dans un pays sous dictature ?

Portrait de Mortadelle
1/juin/2008 - 19h08

Pourquoi ne parler toujours que des mêmes, alors ?

Portrait de sasa38
1/juin/2008 - 19h03


C'est vrai mais dans les 2 cas, c'est inacceptable !

Portrait de Mortadelle
1/juin/2008 - 18h53

28 morts dans le monde en 7 mois, c'est moins qu'en 1 semaine en france dans le bâtiment.

Portrait de mangeurtivi
1/juin/2008 - 18h51

c'est malheureusement pas nouveau et pas pres de s'arranger!

Portrait de fauvette
1/juin/2008 - 18h43

soyons heureux d'être ici et maintenant, parce que le blog de JMM n'existerait pas dans ces pays, ou serait tellement policé qui'il n'aurait pas lieu d'ête.

Les plus vus